Ausländer logo

Road trip Islande : 10 jours dans un pays incroyable

Road trip Islande

Tu souhaites partir en road trip en Islande pendant 10 jours ? Tu es au bon endroit.

Dans cet article, je vais te partager tous mes conseils, les lieux incontournables et un maximum d’infos pratiques pour t’aider à préparer ton road trip en Islande de 10 jours . Choses à voir et à faire, budget, récit détaillé : l’itinéraire que j’ai suivi avec ma copine de l’époque te permettra de vivre une expérience hors du commun à ton tour.

Quel budget pour un road trip de 10 jours en Islande ?

Jour 12 : retour à reykjavik, road trip de 10 jours en islande : infos pratiques, quand partir en islande .

En théorie, on peut visiter l’Islande toute l’année. En pratique, il y a 2 grandes saisons : l’été et l’hiver.

L’été, le soleil ne se couche quasiment jamais ce qui te donnera énormément d’énergie. Tous les spots touristiques d’ Islande sont ouverts et tu n’auras aucun mal à visiter les lieux inscrits sur ta check-list. La neige ayant disparu, c’est la saison idéale pour faire le tour complet du pays mais aussi pour voir les animaux comme les baleines à bosse de Húsavík ou les macareux moines de Borgarfjörður .

En hiver, le pays entre dans l’obscurité et chaque journée se limite à quelques heures de lumière crépusculaire. Tout le pays est généralement recouvert de neige et de nombreuses routes sont fermées. C’est la saison des aurores boréales et des randonnées sous les glaciers. Une ambiance entièrement différente !

Comment visiter l’Islande ?

Louer voiture Islande

Aller en Islande

Il y deux façons d’aller en Islande : l’avion et le ferry. Une grande majorité de personnes entreront dans le pays en atterrissant à Keflavik , l’aéroport international islandais, situé à 45 minutes de route de Reykjavik . Les aventuriers qui souhaitent prendre le ferry (pour par exemple venir avec leur propre véhicule), devront passer par le Danemark et les Îles Féroé mais c’est plus cher et beaucoup plus long.

Louer une voiture

Une fois sur place, tu auras le choix entre prendre un tour organisé en bus ou bien louer une voiture. Il est recommandé de louer un 4×4 en Islande car certaines routes sont interdites aux voitures classiques. Et certains points du pays ne sont accessibles que par des pistes en terre battue. Rassure-toi, si ton budget est serré, louer une voiture normale te permettra tout de même de voir 99% du pays sans trop de souci (sauf en hiver quand les routes sont enneigées).

La fameuse route 1

La route 1 , c’est la colonne vertébrale de ton road trip en Islande . Cette route bitumée fait le tour complet du pays et permet de voir l’essentiel des lieux incontournables, exception faite de la péninsule de Snæfellsnes et de la partie Nord-Ouest du pays. Libre à toi d’ organiser ton road trip en Islande dans le sens horaire ou anti-horaire pour découvrir toutes les merveilles de l’Islande.

L’ Islande est un pays plutôt cher et il te faudra prévoir un budget relativement important pour ton road trip.

Les 3 gros postes de dépenses seront le logement, la location de voiture et le billet d’avion. Si tu ne vas pas tous les jours au restaurant, l’alimentation ne devrait pas te coûter trop cher mais il faudra prévoir de quoi acheter du carburant dont le prix est sensiblement le même que chez nous.

Ci-dessous, je te donne le détail des dépenses engagées pendant mon road trip en Islande de 10 jours que nous avions fait avec mon ex :

Itinéraire de mon road trip en Islande de 10 jours

  • Dates : du 25/06/2018 au 06/07/2018 (10 jours de road trip + 2 jours de transit).
  • Distance totale parcourue : environ 2500 kilomètres.
  • Budget total : environ 3500€ pour deux personnes.

Road trip Islande

Récit complet de mon road trip en Islande de 10 jours

Jours 1 et 2 : reykjavik.

Voyageur du Soleil, Reykjavik, Islande

Comme tout le monde, ce road trip de 10 jours en Islande a commencé à Reykjavik .

J’ai d’abord visité la Hallgrimskirkja , la cathédrale de la ville dont l’architecture rappelle les colonnes de basalte de certaines parties de la côte islandaise. Je suis ensuite passé par l’artère commerçante de Reykjavik : Laugavegur , où se concentrent nombre de boutiques et de restaurants. Après une promenade sous les arbres du Hólavallagarður , le cimetière de la ville, la journée s’est terminée devant le Voyageur du Soleil , une sculpture de drakkar dont la couleur change selon la lumière.

Pour en savoir plus sur cette étape de ce road trip en Islande , je te conseille de lire cet article sur ma visite de Reykjavik .

Jour 3 : Parc National de Þingvellir

Parc National de Þingvellir

Après avoir visité Reykjavik , j’ai pris la route pour démarrer ce road trip en Islande pendant 10 jours .

Compte 45 minutes de voiture depuis la capitale pour atteindre l’entrée du Parc National de Þingvellir . Le parc se visite en une journée en prenant son temps. C’est une belle entrée en matière avec de jolies roches volcaniques, des coulées de lave, une petite chapelle…

Cascade Öxarárfoss, road trip Islande

Tu y verras également la première cascade de ce road trip en Islande : la jolie Öxarárfoss . Un chemin permet d’y accéder et une plateforme aménagée offre la possibilité de s’y asseoir un moment pour l’admirer.

Jour 4 : Goðafoss et les baleines de Húsavík

Cascade Goðafoss, Islande

Ce trajet jusqu’à Húsavík par la Route 1 était une belle étape de mon road trip en Islande . Je me suis d’abord arrêté à Goðafoss , une chute qui compte selon moi parmi les plus belles cascades du pays .

Baleine dans la baie de Húsavík en Islande

Mais le clou de cette journée était certainement la rencontre avec les baleines. Quand j’ai vu pour la première fois une baleine à bosse sortir de l’eau, j’étais comme un gosse. C’est un animal absolument fantastique, immense, hors normes… L’une d’entre elles à même sauté hors de l’eau à une trentaine de mètres du bateau ! J’ai aussi eu la chance de voir des dauphins ainsi que la discrète baleine de Minke.

Sans hésitation, l’une des plus belles expériences de ce road trip en Islande et l’un des plus beaux souvenirs de mon existence : j’étais au bon endroit, au bon moment avec la bonne personne. Pour en savoir plus, j’ai écrit un article détaillé sur cette journée incroyable.

Jour 5 : Lac Mývatn et Dettifoss

Road trip Islande, lac Mývatn : Skútustaðagígar.

Le 4ème jour de ce road trip en Islande , j’ai roulé vers le Sud pour visiter les alentours du lac Mývatn . Cette région mériterait d’y passer plusieurs jours tant il y a des choses à voir. Par manque de temps, j’ai choisi de faire le tour du lac en une seule journée (chargée).

Le matin, j’ai commencé par visiter Skútustaðagígar . C’est un ensemble de pseudo-cratères volcaniques que l’on peut parcourir à pied. Quelques kilomètres plus loin, deuxième arrêt pour observer les roches volcaniques de Höfði . Enfin, je me suis arrêté à Dimmuborgir , un joyau de la nature qui te fait entrer dans un autre monde avec des formations volcanique hors du commun.

Dettifoss Islande

Après avoir déjeuné au pied du volcan Hverfjall , je suis allé voir le champ géothermique de Hverir et le Mont Námafjall . Encore plus impressionnants que Dimmuborgir , l’ambiance y est indescriptible. On s’y croirait sur une autre planète !

Enfin, la monstrueuse cascade de Dettifoss a terminé de rendre cette journée inoubliable.

Jour 6 : les macareux moines de Borgarfjörður Eystri

Macareux moine, Borgarfjörður Eystri, Islande

Borgarfjörður Eystri et la colonie de macareux moines est un autre très beau souvenir de ce road trip en Islande . C’était la journée la plus ensoleillée de tout le séjour. On peut y observer de très près les célèbres puffins (juin/juillet est la meilleure période pour les voir).

Pour en savoir plus, tu peux lire mon article détaillé sur l’ observation des macareux moines à Borgarfjörður Eystri .

Seydisfjordur, road trip Islande

Après les macareux, passage à Seydisfjordur . C’est un peu l’archétype d’un fjord comme on se les imagine : une belle route sinueuse qui serpente jusqu’en bas, des dizaines de cours d’eau, un relief assez raide et une rivière qui coule jusqu’à la mer. Dans le village de Seydisfjordur , je te recommande d’aller déguster une bière locale et une bonne pizza au Skaftfell Bistro pour te remettre de tes émotions.

Jour 7 : road trip d’Egilsstaðir à Höfn

Road trip Islande, Flögufoss

Le sixième jour de ce road trip de en Islande était une grosse étape routière. Pour rejoindre la ville de Höfn , j’ai pris un trajet moins fréquenté en passant par les routes 931, 937 et 95 (des pistes de terre battue).

Pendant cette étape, je me suis plusieurs fois senti seul au monde. Seul dans des paysages toujours plus grandioses au fil des kilomètres. Ce n’est que plus tard, quelques kilomètres avant le village côtier de Breiðdalsvík , qu’on a retrouvé le bitume de la Route 1 jusqu’à Höfn .

Jour 8 : Jökulsárlón et Svartifoss

Jökulsárlón, road trip Islande

Le Jökulsárlón est un endroit vraiment magnifique. À mon arrivée, il y avait une légère brume qui donnait au lieu une ambiance fantomatique. L’eau lisse comme un miroir reflétait les icebergs dont la couleur allait du blanc au noir (là où les cendres volcaniques sont emprisonnées) en passant par le bleu. Sublime !

Iceberg Jökulsárlón, Islande

Il est possible de faire une croisière sur le lac du Jökulsárlón pour naviguer entre les icebergs et voir le glacier de plus près. J’ai longtemps hésité avant de réserver un tour en semi-rigide mais je n’ai pas été déçu. Ça m’a permis de voir les icebergs de très près, ce qui n’aurait pas été possible en restant sur les rives du lac. Un autre temps fort de ce road trip de 10 jours en Islande .

Cascade Svartifoss, Islande

Il y a beaucoup de chemins de randonnée dans le Parc National de Skaftafell . Le plus populaire est celui qui mène à la belle cascade de Svartifoss , la célèbre chute d’eau et ses magnifiques colonnes de basalte. Si possible, prends aussi le temps d’aller au pied du glacier Vatnajökull .

Jour 9 : Vík í Mýrdal

Reynisfjara, Islande

En poursuivant ce road trip jusqu’à Vík í Mýrdal , la Route 1 passe par de somptueux paysages qui ne peuvent être admirés nulle part ailleurs qu’en Islande . À commencer par les champs de mousse et de fleurs à perte de vue.

Mais la région de Vík í Mýrdal est surtout connue pour sa côte, l’une des plus belles que j’ai vues en Islande . Les falaises de Dyrhólaey , la crique de Kirkjufjara , les plages de sable noir comme Reynisfjara , les colonies de macareux moines et d’eiders, les « trolls » de Reynisdrangar et les colonnes de basalte de Hálsanefshellir sont autant de raisons d’y faire étape. Tous ces lieux sont incontournables si tu visites l’ Islande .

Jour 10 : Skógar et Seljalandsfoss

Cascade Skógafoss, Islande.

Non-loin de Vík , le village de Skógar abrite la cascade de Skógafoss . Une cascade aussi impressionnante que photogénique avec ses parois recouvertes de mousses. La légende raconte qu’un trésor viking serait enfoui sous la chute d’eau. Une pièce de ce trésor est visible au musée de Skógar , juste à côté, que j’ai également visité durant ce road trip de 10 jours en Islande .

Cascade Seljalandsfoss, Islande

À quelques kilomètres de Skógar , arrêt à Seljalandsfoss . Cette cascade est l’une de mes préférées d’ Islande . Elle tombe délicatement d’une falaise dans un étang qui s’écoule en un cours d’eau tranquille. Tout simplement magique… Sa voisine, la discrète Gljúfrabúi , qui se cache au fond d’un étroit canyon, mérite aussi le détour. Pour ne rien rater de Seljalandsfoss , je t’ai préparé un article pour préparer ta visite .

Jour 11 : Geysir, Gullfoss et le Blue Lagoon

Strokkur Geysir Islande

Approchant de la fin de ce road trip en Islande de 10 jours , j’ai fait un peu de route pour rejoindre les sources chaudes de Geysir . C’est un endroit incontournable si tu souhaites voir l’activité géothermique de l’ Islande d’un peu plus près. Tu pourras y voir plusieurs geysers assez actifs.

Cascade Gullfoss, Islande

La nature étant bien faite, à seulement quelques kilomètres de Geysir se trouve Gullfoss . Sans être aussi puissante que Dettifoss , Gullfoss est tout de même très jolie et on peut s’en approcher de près. C’est vraiment une magnifique chute d’eau qui se classe à très juste titre parmi les plus belles cascades d’Islande .

Blue Lagoon, road trip Islande

Pour terminer ce road trip en Islande , je suis allé au Blue Lagoon de Grindavík . J’ai pu m’y délasser dans une eau à 40°C pour finir cette aventure en beauté ! Découvre tout ce qu’il faut savoir pour préparer ta visite du Blue Lagoon dans cet article .

Pour terminer tranquillement ce road trip en Islande après 2500 kilomètres de bagnole, je suis donc revenu à Reykjavik .

J’ai fait un tour du côté de la Cathédrale-basilique du Christ-Roi , puis sur la place Ingólfur (où se trouve la plus vieille maison d’ Islande ) et enfin par la statue d’ Ingólfur Arnarson .

C’était la fin de ce road trip de 10 jours en Islande et la dernière étape de ce voyage. Il était temps de retourner à l’aéroport pour y laisser le valeureux Dacia Duster (alias Dusty) et de rentrer en France. Pour la petite histoire, je prenais le premier avion du lendemain (décollage à 5h00 du matin) et j’ai donc passé une nuit spartiate sur le sol du terminal de l’aéroport de Keflavik pour économiser une nuit d’hôtel.

L’Islande, ce pays hors du commun

Road trip Islande

Ce road trip d’environ 10 jours en Islande m’a permis de voir l’essentiel du pays. Les journées étaient chargées et j’ai beaucoup roulé mais nous étions gonflés à bloc grâce à la lumière quasi-constante du soleil.

Bien sûr, voyager à deux comme j’ai eu la chance de le faire est financièrement plus intéressant. Si ton budget le permet, je te conseille tout de même de passer 2 semaines complètes en Islande pour t’assurer de tout voir et d’avoir un rythme moins effréné. Tu pourrais alors ajouter quelques étapes comme la fameuse Péninsule de Snæfellsnes , par exemple.

Pour moi, ce road trip de 10 jours en Islande était un voyage hors du commun. Je ne peux que te recommander d’y aller dès que possible pour découvrir les merveilles de ce pays incroyable. C’était une expérience dingue et ce voyage restera à jamais l’un des plus beaux de ma vie.

N’hésite pas à me poser des questions ci-dessous. Je serais ravi d’y répondre. 🙂

4 réflexions sur “Road trip Islande : 10 jours dans un pays incroyable”

bj pour 2023 trop tard donc 2024 en kangoo , par bateau pour payer l ess et tunel comment faire les routes Fxxx oui ou non en voiture merci

Bonjour ! Les routes F ne sont ouvertes qu’en été. Pour les emprunter, il faut obligatoirement avoir un 4×4. Si c’est le cas de ton Kangoo, aucun souci pour y circuler. Le site road.is permet de connaître l’état et l’ouverture des routes F en Islande. Pour l’essence, une carte bancaire devrait suffire dans la plupart des stations du pays. Bon road trip en Islande ! Fred

Bonjour Je prevois un road trip en juin prochain en m’aidant de ce reportage. Pouvez-vous m’indiquer quels ont été les hébergements ( a prix intéressants) à savoir plutôt cottage ou studio ,qui peuvent être retenus sur le parcours. Merci pour les infos. Cordialement. MIKO

Bonjour Mare Claude,

Nous nous sommes exclusivement appuyés sur Airbnb (pas d’hôtel) pour trouver des logements pendant ce road trip en Islande. J’ai fait ce voyage en 2018 donc beaucoup de maisons d’hôtes ont changé de nom ou n’existent plus aujourd’hui.

Pour Reykjavik, nous avons dormi dans le centre-ville puisqu’on peut visiter la capitale à pied. Ensuite, nous avons choisi nos logements de manière à équilibrer la longueur des étapes routières : Laugarbakki, Laugar (entre Húsavík et le lac Mývatn), Egilsstaðir, Höfn, Vík í Mýrdal et Selfoss avant de revenir à Reykjavik. Je vous conseille de regarder dans ces villages pour trouver les logements les moins chers.

Bon voyage en Islande !

Laisser un commentaire Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Site Internet

ROUTARD

     

CETTE PAGE SEMBLE NE PLUS EXISTER

Si vous pensez qu'il s'agit d'une erreur technique, vous pouvez contacter notre service client. Sinon, nous vous invitons à poursuivre votre visite .

DÉCOUVREZ NÉANMOINS UNE SÉLECTION DE NOTRE CATALOGUE

Guide du routard los angeles 2024/25, guide du routard lisbonne 2024/25, guide du routard porto et ses environs 2024/25, guide du routard castille, madrid 2024/25, guide du routard marseille 2024/25, guide du routard islande 2024/25, guide du routard madrid et ses environs 2024/25, guide du routard canada ouest 2024/25, guide du routard lacs italiens et milan 2024/25, guide du routard corse 2024/25, guide du routard malaisie, singapour 2024/25, guide du routard brésil 2024/25, destinations.

Toutes les zones géographiques dont vous rêvez

France

Pour connaître toutes les dernières infos sur vos prochains voyages

Suivez-nous

Pour connaître tous les bons plans et rêvez sans bouger

       

Guide du routard en Islande

Hostelworld Blog | Publié le février 19, 2019 |

Language Specific Image

Il n’est pas difficile de comprendre comment l’Islande a reçu son surnom. Le “pays de la glace et du feu” abrite des glaciers et des grottes de glace éphémères, des geysers jaillissants et des champs de lave. Des cascades se jettent sur des rochers déchiquetés et des montagnes veillent sur des villages de pêcheurs de petite taille. Où que vous soyez en Islande, Mère Nature est sûre de vous offrir un spectacle, et c’est cette promesse qui fait affluer les visiteurs.

Voyager en Islande demande beaucoup d’organisation. L’état des routes varie, le temps est capricieux et l’expérience sera très différente selon la saison. C’est aussi une destination assez chère.

Mais ne vous laissez pas décourager : le charme de l’Islande vaut bien les préparatifs supplémentaires. Pour vous aider à tirer le meilleur parti de votre voyage, voici notre guide complet de l’Islande, des itinéraires aux conseils pour économiser de l’argent. Le “pays de glace et de feu” vous attend.

Meilleure période pour visiter l’Islande

Se déplacer en islande, monnaie de l’islande, l’islande est-elle chère .

  • Où séjourner en Islande ?

Itinéraire en Islande

  • Nourriture en Islande

Culture islandaise

  • Conseils de voyage en Islande

La meilleure période pour visiter l’Islande dépend beaucoup de ce que vous voulez voir et faire. Si vous rêvez de paysages enneigés et d’aurores boréales, venez en hiver. Si l’observation de la faune et la randonnée sont vos priorités, réservez votre voyage pour l’été.

L’été (juin-août) est la saison la plus active en Islande. Les voyageurs profitent des journées presque sans fin, avec seulement quatre heures d’obscurité (le soleil peut se coucher jusqu’à 23 heures et se lever jusqu’à 3 heures du matin).

C’est la période idéale pour observer les baleines. En été, les majestueux géants se nourrissent dans les eaux autour de l’Islande, et des excursions partent de la capitale Reykjavík dans l’espoir de les apercevoir. Les longues journées d’été vous laissent des heures pour explorer la petite capitale à pied, et les activités de plein air, telles que la randonnée et le canoë, ne seront pas interrompues par le soleil couchant.

backpacking Iceland - icebergs

Températures en Islande

Les températures peuvent dépasser les 20°C en été, en particulier à Reykjavík et dans le sud de l’Islande, même si les maxima moyens se situent autour de 14°C. Dans les régions septentrionales du pays, comme dans la petite ville secondaire d’Akureyri, les températures sont généralement inférieures de quelques degrés à celles de la capitale.

Malgré des températures relativement douces, le temps en Islande est changeant, même en été. Le pays est connu pour avoir un soleil radieux une minute et une pluie battante la minute suivante, il est donc conseillé de garder un manteau imperméable à portée de main.

En hiver, les températures tournent autour de 1 à 2 °C et descendent souvent en dessous de zéro. De décembre à février, il y a de bonnes chances qu’il y ait de la neige, et une couche fraîche de neige ajoute une touche magique à ce paysage époustouflant. Mais au plus fort de l’hiver, la lumière du jour se fait rare. Il reste environ quatre heures en moyenne (généralement de 11 heures à 15 heures) et vous devrez en profiter au maximum.

La meilleure période pour voir les aurores boréales

Le cœur de l’hiver est aussi le meilleur moment pour chasser les aurores boréales. Vous avez une chance de les voir à tout moment entre septembre et début avril, mais les chances sont meilleures en décembre et janvier, lorsque les nuits sont les plus longues et les plus sombres. Soyez attentif aux prévisions météorologiques et aux prévisions d’aurores avant de partir : si le ciel est très nuageux, vous n’aurez probablement pas de chance.

Pour avoir les meilleures chances d’apercevoir une aurore, il est conseillé de s’inscrire à un circuit. La plupart des circuits sont organisés par des guides ayant des années d’expérience de la chasse aux aurores. Certains opérateurs (comme Super Jeep ) vous emmèneront une deuxième fois gratuitement si vous n’avez pas eu de chance lors de votre première excursion. Si vous êtes décidé à les chercher seul, éloignez-vous de la capitale rougeoyante et des autres zones résidentielles baignées de lumière artificielle. Planifiez soigneusement votre itinéraire et ne vous déplacez pas si les conditions sont humides ou glaciales.

Des activités telles que la motoneige, le traîneau à chiens et même le ski sont des incitations supplémentaires à voyager en hiver. Sachez toutefois que les routes des Highlands sont fermées en raison de conditions dangereuses pendant les mois d’hiver, ce qui signifie que certaines merveilles naturelles, telles que les plaines de Landmannalaugar et ses sentiers de randonnée très prisés, sont interdites d’accès.

Vous pouvez également choisir de faire coïncider votre voyage avec l’un des festivals colorés d’Islande. Le plus célèbre est le festival de musique Iceland Airwaves en novembre (du 6 au 9 novembre 2019). Il a célébré son 20e anniversaire en 2018 et, depuis deux décennies, il fait venir à Reykjavík des artistes alternatifs du monde entier. Parmi les anciens artistes figurent de grands noms tels que Florence and the Machine et l’Islandaise Björk.

Le Secret Solstice Festival , également connu sous le nom de Midnight Sun Music Festival, talonne Airwaves. Prenant quelques jours au cœur de l’été (21-23 juin 2019), ce festival se déroule à Laugardalur, une zone située à l’est de la capitale et connue pour sa vaste piscine géothermique. Les genres musicaux vont de l’indie au hip-hop, avec des têtes d’affiche comme Radiohead et le Wu-Tang Clan.

Parmi les autres événements qui méritent le déplacement, citons le festival annuel de la bière islandaise en février, qui se déroule à l’ auberge branchée de Kex . Il y a aussi le festival d’art de Reykjavík , très varié, qui a lieu pendant la première quinzaine de juin, et le village de Noël magique qui apparaît à Hafnarfjörður (à environ 20 minutes de route au sud de Reykjavík) chaque année au mois de décembre.

Backpacking Iceland - northern lights

Les aurores boréales à Seltjarnanes – Reykjavik 📷 emanuele.semplici

Le meilleur moyen de voyager en Islande

S’agissant de la meilleure façon de se déplacer en Islande, la location d’une voiture vous offrira le plus de liberté. Il n’y a rien de tel que de prendre une route islandaise dégagée, avec des plaines volcaniques et des montagnes enneigées tout autour de vous. La conduite vous permet de couvrir une grande partie du territoire et de respecter votre propre emploi du temps. Blue Car Rental et Reykjavík Cars sont des sociétés de location fiables et de qualité.

Il y a quelques points importants à ne pas oublier. Tout d’abord, tous les itinéraires ne se valent pas. Les routes de montagne de l’intérieur sont spectaculaires, mais elles sont aussi accidentées et caillouteuses, et ne devraient être empruntées qu’en 4×4. Ces routes de montagne sont connues sous le nom de “routes F”. Parmi les exemples célèbres, citons la F35 ou la route de Kjölur, qui débouche près de l’époustouflante chute d’eau de Gullfoss. Les routes intérieures ne sont ouvertes que pendant l’été, et l’ Administration islandaise des routes et du littoral (IRCA) dispose d’informations actualisées sur les fermetures de routes et leur état.

D’autres routes, comme la Route 1, le célèbre périphérique de 1 332 km qui fait le tour du pays, offrent de bien meilleures conditions – même si vous serez plus à l’aise dans un solide véhicule 4×4.

Ne vous éloignez jamais des routes balisées. La conduite hors route est illégale en Islande. Elle est également dangereuse et peut causer des dommages irréparables au terrain et à la faune du pays. Soyez également vigilant lorsque vous faites le plein de votre véhicule, car les stations-service peuvent être très éloignées les unes des autres.

backpacking iceland - sun voyager

Le voyageur du soleil à Reykjavík 📷 jcstomper

L’Islande sans voiture

Si vous préférez ne pas conduire vous-même, les visites guidées sont une autre excellente option – et, compte tenu du terrain souvent éprouvant de l’Islande, même certains des voyageurs les plus indépendants d’esprit y ont recours de temps en temps. Un circuit organisé vous permet de vous asseoir et d’admirer le paysage, tandis qu’un guide expert vous fait découvrir la riche culture et la géographie fascinante de l’Islande.

Bien que plus onéreux, Super Jeep est un excellent choix. Les excursions comprennent des safaris aux aurores boréales et des expéditions d’une journée vers des grottes de glace et des glaciers, et les groupes sont restreints. Un autre bon choix est Extreme Iceland , dont les circuits en groupe sont légèrement moins chers et comprennent des destinations telles que le Cercle d’or (voir les itinéraires ci-dessous pour plus d’informations) ou la région sauvage de Skaftafell. Reykjavík Excursions offre le meilleur rapport qualité-prix de tous, avec des circuits couvrant la région populaire du sud de l’Islande, des parties de l’ouest sauvage de l’Islande et bien plus encore.

Voyager en bus en Islande

Toutefois, si vous disposez d’un budget limité et que vous n’avez pas peur de vous plier à des horaires plus serrés, il est possible de se déplacer en Islande sans voiture. Des lignes de bus sillonnent le pays et sont gérées par une poignée d’opérateurs.

Les bus Strætó couvrent la quasi-totalité du périmètre du pays, de Reykjavík à l’ouest et jusqu’à la région septentrionale entourant la ville d’Akureyri. Iceland On Your Own (organisé par la société privée Reykjavík Excursions ) est un autre réseau de grande envergure. De juin à septembre, cet opérateur vous permet de traverser l’intérieur du pays et d’explorer certaines parties de la région méridionale. L’extrême est du pays, où l’on trouve des fjords pittoresques et des villages de pêcheurs endormis, est desservi par le système SVAust . Il existe également un service Airport Express (exploité par Gray Line) entre l’aéroport international de Keflavík et la ville de Reykjavík.

Vous pouvez planifier votre itinéraire en utilisant le site web pratique des transports publics islandais ou en visitant le site web spécifique d’un opérateur.

L’Islande compte plusieurs aéroports et un vol intérieur peut être un moyen rapide et économique de voyager à travers le pays, même si vous passerez malheureusement à côté des paysages uniques de l’Islande. Si vous souhaitez faire un voyage rapide au-delà de Reykjavík, comparez les prix des bus avec ceux des deux compagnies aériennes islandaises : Air Iceland Connect et Eagle Air . N’oubliez pas que le climat imprévisible de l’Islande peut souvent perturber les horaires de vol.

La monnaie islandaise est la króna, qui signifie “couronne”, et est désignée par l’abréviation ISK. Les pièces sont libellées en 1, 5, 10, 50 et 100, et les billets en 500, 1 000, 2 000, 5 000 et 10 000. À l’heure où nous écrivons ces lignes, 100 ISK équivalent à environ 0,64 £ ou 0,83 $.

La réponse courte est : oui. L’Islande n’est pas réputée pour être une destination économique et la capitale Reykjavík peut être une ville chère à explorer. La réponse un peu plus longue est : il existe des moyens de découvrir le pays à moindre coût.

Les sorties au restaurant sont particulièrement onéreuses et un repas pour une personne dans un restaurant bas de gamme coûtera probablement au moins 2 400 ISK (environ 15 £/19,86 $). Pour un repas de trois plats dans un restaurant de milieu de gamme, il faut compter plus de 6 000 ISK (environ 38/49,66 £). Le prix d’une pinte de bière est généralement d’environ 1 200 ISK (environ 7,60 £/9,93 $), et celui d’un verre de vin est à peu près le même.

Les produits d’épicerie ne sont pas non plus bon marché. Une miche de pain, par exemple, coûtera probablement environ 300 ISK (1,92 £/2,48 $), mais vous ferez encore des économies si vous cuisinez vous-même vos repas. Prévoyez une marge dans votre budget pour dîner dans quelques restaurants soigneusement sélectionnés, puis, si vous êtes à court d’argent, préparez vos repas à partir de votre logement le reste du temps.

L’accès à des attractions telles que le Blue Lagoon , la meilleure station thermale géothermique d’Islande, a un prix assez élevé. Le coût d’une visite d’une journée est de 6 990 ISK (£44.71/$57.85). Si vous ne pouvez pas vous le permettre, ne vous découragez pas : d’autres options s’offrent à vous. Un autre favori est la plage géothermique de Nauthólsvík, une plage dorée bordée d’eaux chaudes parfaites pour la baignade. L’accès à la plage, au jacuzzi et aux installations est entièrement gratuit en été, et seulement 500 ISK (£3.20/$4.14) en hiver (lorsque la température de l’eau descend régulièrement en dessous du point de congélation).

Si l’entrée de la plupart des musées de Reykjavík est payante, vous trouverez également des activités gratuites dans la ville. Il est gratuit de monter au sommet de Harpa, la salle de concert de la ville, et d’admirer l’océan. Il est également gratuit de regarder le soleil se coucher sur le lac Tjörnin, au cœur de la ville. Le meilleur conseil est d’être réaliste quant à votre budget et de donner la priorité aux activités qui sont les plus importantes pour vous. Pour d’autres astuces permettant d’économiser de l’argent, consultez notre section de conseils à emporter à la fin du guide.

Où loger en Islande ?

Il peut être difficile de trouver un logement bon marché en Islande, mais opter pour une auberge de jeunesse signifie que l’hébergement devrait absorber une part moins importante de votre budget. Voici quelques-unes des meilleures auberges de jeunesse de la capitale et d’ailleurs.

Les meilleures auberges de Reykjavík

Auberge Kex

Constamment classée parmi les meilleures auberges de jeunesse d’Islande, l’auberge Kex, installée dans une ancienne usine de biscuits, respire le chic industriel. Elle se trouve dans le centre de Reykjavík, à deux pas du front de mer. Savourez une pinte et un hamburger dans le pub gastro animé, détendez-vous dans l’espace commun rempli de livres, puis retirez-vous dans un dortoir sobre ou une chambre double privée.

Loft Hi Hostel

Ce lieu chic du centre de Reykjavík a été élu meilleure auberge de jeunesse d’Islande à plusieurs reprises, et il est facile de comprendre pourquoi. Les dortoirs et les chambres privées sont élégants, la terrasse sur le toit offre une vue imprenable sur la ville, et il y a beaucoup à faire, des ateliers d’art gratuits aux cours de yoga. C’est une excellente option pour les voyageurs en solo.

backpacking iceland - Loft Hi hostel

Bus Hostel Reykjavík

Perché au-dessus du Reykjavík Terminal, la principale gare routière d’Islande, Bus possède l’un des meilleurs salons d’auberge de Reykjavík, avec du papier peint à motifs rétro, des miroirs aux cadres dorés et des disques vinyles. Les chambres, quant à elles, sont sans chichis, avec des murs blanchis à la chaux et des lits en bois simples. Il y a également un bar animé sur place.

Auberge Galaxy Pod

Cet établissement se distingue par son ingéniosité. Les lits des dortoirs sont remplacés par des “pods spatiaux” futuristes qui rappellent les célèbres hôtels capsules de Tokyo. Faites-vous des amis dans l’espace commun, avec ses canapés avachis et ses murs en tableau noir, puis glissez-vous dans votre pod, qui est équipé d’un matelas à mémoire de forme. L’auberge se trouve sur Laugavegur, la rue principale de Reykjavík, et vous serez donc proche de toute l’action.

Backpacking Iceland - Galaxy Pod Hostel

Place Hlemmur

Hlemmur Square est à la fois un hôtel de luxe et une auberge de jeunesse chic (l’auberge occupe les 3ème et 4ème étages du bâtiment). Idéal pour les couples, il est plus calme que certains autres hébergements de Reykjavík, avec un design minimaliste et un bar élégant servant de la bière artisanale et des cocktails. Elle bénéficie d’un emplacement de choix sur Laugavegur, juste en face de l’excentrique musée phallologique islandais.

Les meilleures auberges de jeunesse d’Islande en dehors de Reykjavík

Akureyri Backpackers , Akureyri

La deuxième plus grande ville d’Islande possède quelques excellentes auberges de jeunesse. Notre meilleur choix est l’Akureyri Backpackers, dans le centre de la ville. Les chambres sont simples, mais propres et lumineuses, et l’auberge dispose d’équipements modernes, notamment d’une cuisine bien approvisionnée et d’un bar décontracté. Vous êtes également parfaitement placé pour partir à la découverte des merveilles naturelles du nord de l’Islande, du lac Mývatn à la cascade de Goðafoss.

backpacking Iceland - Goðafoss waterfall

Chute d’eau de Goðafoss 📷 jorgebfoto

Hafnarstræti Hostel , Akureyri

Autre auberge qui privilégie les pods ou “capsules” aux traditionnels lits en dortoir, cette option économique d’Akureyri est l’un des endroits les plus récents de la ville, ouvert en 2017. Les espaces communs sont discrets mais confortables, et des pods à un ou deux lits sont disponibles. Les voyageurs apprécient son emplacement au cœur de la ville.

Tehúsið Hostel , Egilsstaðir

Située dans la ville clé d’Egilsstaðir, à l’est de l’Islande, Tehúsið est une auberge qui a du cœur. Elle est détenue et gérée par un couple local qui s’est engagé à rendre son hébergement durable et respectueux de l’environnement. Il y a quatre dortoirs et deux chambres familiales, et vous vous sentirez comme chez vous au café/bar de l’auberge. Faites le plein d’énergie avec un petit-déjeuner islandais sain avant de prendre la route.

Auberge Havarí , Djúpivogur

Cet établissement familial jouit d’une situation pittoresque dans une ferme maraîchère biologique des Eastfjords, en Islande. Flanquée de montagnes et située dans une vallée parsemée de fleurs sauvages, l’auberge occupe un bâtiment en bois simple et propose des dortoirs et des chambres privées. Le café spacieux accueille également des concerts et propose un menu végétarien préparé à partir de produits biologiques provenant du site.

Borgarnes HI Hostel , Borgarnes

Située dans la jolie ville de Borgarnes, cette auberge est le point de départ idéal pour explorer l’ouest de l’Islande. Borgarnes se trouve à moins de deux heures de route du parc national de Snæfellsjökull et est souvent considérée comme la “porte d’entrée” de la magnifique péninsule de Snaefellsnes. L’auberge elle-même est basique mais confortable, avec des chambres aérées et des cuisines et espaces communs impeccables.

Auberge SÍMA , Flateyri

Nichée dans la région isolée des Westfjords en Islande, l’auberge SÍMA est un endroit confortable où reposer votre tête pendant que vous explorez cette partie sauvage du pays. Les espaces communs sont accueillants, avec des canapés en cuir et des tapis à motifs, et les vues sur les montagnes sont extraordinaires.

Malgré la taille relativement compacte de l’Islande, vous pourriez passer des semaines à parcourir le pays, à vous émerveiller devant ses merveilles naturelles et à découvrir les points forts de la capitale Reykjavík. Que vous disposiez de quinze jours ou de cinq jours, ces itinéraires vous aideront à tirer le meilleur parti de votre aventure islandaise.

itinéraire de 5 jours : visite des points chauds

Idéal pour : Voir les sites classiques de l’Islande et se familiariser avec la capitale.

Meilleur moment pour voyager : été ou hiver.

Prenez l’avion pour l’aéroport international de Keflavík – optez pour un vol matinal afin d’avoir toute la journée devant vous – et montez dans le bus Airport Express, qui vous emmènera à Reykjavík, la base idéale pour votre voyage.

Cette petite ville n’a rien à voir avec les autres capitales européennes. Petite par la taille, mais grande par le cœur, elle ressemble plus à une petite ville qu’à une métropole, avec ses rangées de maisons arc-en-ciel, ses habitants très accueillants et une poignée de sites touristiques uniques.

Commencez votre journée en contemplant Hallgrímskirkja, l’église futuriste qui veille sur la ville. Pour 1 000 ISK (environ 6,40 £/8,29 $), vous pouvez également monter au sommet de la tour.

Dirigez-vous ensuite vers Laugavegur, la principale rue commerçante d’Islande. Vous y trouverez des magasins indépendants excentriques, des boutiques de vêtements aux disquaires, ainsi que de petites galeries, des cafés et bien d’autres choses encore dans les rues qui s’étendent tout autour. Le musée phallologique islandais, un lieu curieux où sont exposés plus de 200 pénis ou “spécimens phalliques” (oui, vous avez bien lu…), a également élu domicile sur Laugavegur.

L’après-midi se termine par une visite à Aurora Reykjavík : Le Centre des aurores boréales, dont les expositions interactives sont consacrées aux insaisissables aurores boréales, à leur science et à leur importance culturelle. Le théâtre dispose d’un écran géant sur lequel sont projetées de superbes images d’aurores boréales, et il y a même un espace confortable rempli de tapis pour s’allonger et les admirer.

Il vaut également la peine d’aller voir ce qui se passe à Harpa. Ce centre culturel et salle de concert propose toute une série d’événements, des marchés de producteurs aux spectacles musicaux, ainsi que des vues panoramiques depuis ses derniers étages.

Si vous voyagez en été, passez la soirée dans l’un des bars branchés de Reykjavík. Notre préféré est le Bravó, un endroit décontracté situé sur Laugavegur, avec un éclairage tamisé, des coussins éparpillés et une grande sélection de bières. Le Kaffibarinn, qui existe depuis longtemps, est l’endroit idéal pour les vrais fêtards.

Si vous venez en hiver, commencez à chercher les aurores boréales dès le premier soir. Vous aurez ainsi plus de chances de réessayer si vous n’avez pas de chance au départ.

backpacking Iceland - view of Reykjavik

Reykjavík 📷 jklongcourt2708

Le Cercle d’or, dont on fait l’éloge, est une triade des sites naturels les plus populaires d’Islande, tous facilement accessibles les uns des autres. De nombreux voyageurs optent pour une visite guidée, mais si les conditions sont sûres, vous pouvez également partir de manière indépendante.

Commencez par le parc national de Þingvellir, à un peu moins d’une heure de route au nord-est de Reykjavík. Des sentiers de randonnée vous mèneront à travers le terrain rocheux du parc, qui est connu pour être le lieu de fondation de la première forme de parlement islandais. Il est également réputé pour être situé sur deux plaques tectoniques distinctes : l’Amérique du Nord et l’Eurasie : L’Amérique du Nord et l’Eurasie.

Ensuite, toujours plus à l’est, vous atteindrez la zone géothermique de Geysir, avec ses marmites de boue éructant, ses sources chaudes fumantes et Strokkur, un geyser super actif qui projette de l’eau à 30 mètres dans les airs toutes les cinq minutes environ.

La dernière étape de la journée avant de rentrer à Reykjavík est Gullfoss, une chute d’eau tonitruante qui s’écrase sur plus de 30 mètres en deux étapes impressionnantes. Depuis Gullfoss, il y a moins de deux heures de route vers l’ouest pour rejoindre Reykjavík.

backpacking Iceland - geysir

Strokkur 📷 simon.prochaska

Troisième jour

Peu de voyageurs quittent l’Islande sans avoir fait un plongeon dans le Lagon bleu, un spa géothermique situé dans la péninsule de Reykjanes, à environ 45 minutes de route au sud-ouest de Reykjavík. Sentez votre stress s’évanouir en vous plongeant dans les eaux cyanées, encadrées de roches volcaniques noires. Vous pouvez même vous offrir un masque de boue naturelle au “bar à masques” situé dans l’eau.

Une fois bien détendu, ne vous précipitez pas pour retourner en ville : la péninsule de Reykjanes, souvent sous-estimée, a bien plus à offrir que son célèbre spa. Tout d’abord, la péninsule s’enorgueillit du géoparc mondial de l’UNESCO de Reykjanes. Le parc s’étend sur plus de 800 kilomètres carrés et comprend des sites tels que les falaises ornithologiques de Hafnarberg. On y trouve également le Pont entre les continents, une petite passerelle qui permet de marcher entre les plaques tectoniques de l’Amérique du Nord et de l’Eurasie.

Quatrième jour

Pour votre quatrième jour en Islande, mettez le cap sur le sud. L’époustouflante chute d’eau de Skógafoss (que vous avez probablement déjà vue en photo) se trouve à deux heures de route au sud-est de la ville. Elle est dotée d’une chute impressionnante de 60 mètres et, par temps ensoleillé, il se peut que vous aperceviez un arc-en-ciel. La cascade se trouve à quelques minutes du petit village de Skógar, où vous pouvez vous arrêter pour prendre un café. Une série intéressante de musées explore la culture islandaise, l’histoire maritime et l’agriculture.

Le village côtier de Vík í Mýrdal se trouve à une demi-heure à l’est. Déjeunez de fruits de mer, puis dirigez-vous vers les sables noirs et les piles de basalte de la plage de Reynisfjara, toute proche. Dyrhólaey, un promontoire de 120 mètres de haut qui s’avance dans la mer, est également proche et permet de prendre de superbes photos.

La dernière étape de la journée est Fjaðrárgljúfur. À environ une heure au nord-est de Vík sur la route 1, ce canyon saisissant et ses paysages environnants semblent appartenir à une autre planète. Ses parois plongent à 100 mètres du sol et les randonneurs enthousiastes peuvent marcher entre elles (mais préparez-vous à des conditions humides) ou admirer la vue depuis le sommet.

Au-delà de la glace et du feu, des chutes d’eau et de la faune, l’Islande regorge de grottes. Passez le dernier jour de votre voyage à la recherche de quelques-unes des merveilles souterraines de l’Islande.

Si vous voyagez en hiver, jetez votre dévolu sur le parc national glaciaire de Vatnajökull. Les grottes glacées y sont éphémères et changeantes. Elles se forment en été lorsque l’eau se fraye un chemin à travers le glacier, et vous pouvez les visiter de novembre à mars environ, lorsque l’écoulement de l’eau a cessé et que les tunnels et les cavernes de couleur bleu glacier sont laissés en place. Les grottes apparaissent chaque année sous des formes et dans des lieux légèrement différents, la plus célèbre étant la vaste Crystal Cave. N’essayez jamais de pénétrer seul dans une grotte glaciaire. Il est préférable de partir avec un guide expérimenté qui pourra vous guider en toute sécurité à travers les cavernes. Parmi les excursions les plus populaires, citons celles d’ Extreme Iceland , dont la plupart prennent les passagers à proximité du lagon glaciaire de Jökulsárlón.

Les estivants ne pourront pas voir les grottes du Vatnajökull, mais n’ayez crainte. L’Islande propose également des plaisirs souterrains pour les saisons plus chaudes. Si vous avez envie de glace, rendez-vous au glacier Langjökull, dans l’ouest de l’Islande. Ses tunnels artificiels permettent de faire de la spéléologie tout au long de l’année. Ou pour quelque chose de tout à fait différent, dirigez-vous vers les tubes de lave chocolatés de Víðgelmir, la plus grande grotte d’Islande. Vous enfilerez un casque de protection et descendrez dans les profondeurs pour une visite guidée qui comprendra quelques histoires de fantômes.

À la fin de votre visite, retournez à Reykjavík pour une dernière chance d’explorer la ville.

Backpacking Iceland - Blue Lagoon

Le lagon bleu 📷 beforeyoufindit

itinéraire de 7 jours : une odyssée estivale dans les Highlands

Le meilleur pour : des randonnées incroyables et une chance de découvrir une partie de la faune islandaise.

Meilleur moment pour voyager : l’été.

Arrivez à Reykjavík et passez la journée à explorer les principaux sites de la ville.

Passez votre deuxième journée à la recherche de la faune islandaise. L’été est la saison de l’observation des baleines, alors dirigez-vous vers le vieux port, d’où partent des excursions tout au long de la saison. Les expéditions d’observation des baleines durent généralement environ 3 heures et l’itinéraire que vous emprunterez dépendra des conditions (il est conseillé de s’emmitoufler chaudement quel que soit le temps – il peut faire froid en mer même en été). Des guides experts vous donneront les meilleures chances d’observer des petits rorquals ou des baleines à bosse, voire des dauphins. Les excursions proposées par Reykjavík Excursions jouissent d’une excellente réputation.

Après une matinée passée à observer les baleines, revenez sur le rivage et faites le plein d’énergie en déjeunant en ville. Nous vous recommandons le Café Babalú pour un repas léger et un bon chocolat chaud.

Poursuivez votre aventure d’observation de la faune en retournant au port de Reykjavík, d’où partent également des excursions pour observer les macareux. La plupart des excursions guidées se dirigent vers les îles rocheuses d’Akurey et de Lundey, dans le fjord de Kollafjörður. Ces deux îles abritent de vastes colonies d’oiseaux marins, dont des goélands, des guillemots noirs et, bien sûr, des macareux. Vous ne débarquerez pas de votre bateau, mais vous naviguerez aussi près que possible des îles pour apercevoir ces adorables oiseaux au bec et aux pattes rouges comme le soleil couchant.

La soirée se termine par un dîner à Reykjavík (voir la section sur la nourriture en Islande pour des recommandations plus abordables). Puis, s’il vous reste de l’énergie, rendez-vous au Húrra Bar, dans la rue Tryggvagata, où il y a presque toujours de la musique en direct.

backpacking Iceland - puffins

Partez pour un tour du Cercle d’or afin de découvrir un trio des merveilles naturelles les plus vénérées d’Islande.

L’été est l’occasion d’explorer l’intérieur de l’Islande ou la région des “Highlands”, où les routes accidentées sont fermées tout au long de l’hiver.

Cette région isolée est un rêve pour les randonneurs. Vous n’y trouverez ni villes ni villages, mais de nombreux sentiers organisés zigzaguent à travers la région. Le plus populaire d’entre eux est le long sentier de Laugavegur .

Vous pouvez commencer ce sentier dans la réserve naturelle de Landmannalaugar, où le paysage est constitué de falaises de rhyolite, naturellement rose terreux et jaune-brun riche, et de sources chaudes bouillonnantes. À partir de là, l’itinéraire s’étend sur plus de 50 km et descend vers le sud jusqu’à Þórmörk, la “vallée de Thor”, parsemée d’arbres. En chemin, vous passerez devant des champs de lave et des lacs, des cascades et des montagnes aux couleurs chatoyantes – c’est la nature islandaise à l’état pur.

L’itinéraire dure environ trois jours. Parcourez-la sur toute sa longueur, en séjournant dans les refuges de montagne en cours de route (assurez-vous de réserver à l’avance ) ou en campant à proximité. C’est un voyage que vous n’oublierez jamais.

Si cette option vous semble trop ardue, vous pouvez en parcourir une partie sur le sentier de la Vague de Soufre, une boucle de 4 km qui passe par le lumineux mont Brennisteinsalda. Remplissez plutôt les jours 5 et 6 avec des idées tirées de notre “hotspots tour” (voir ci-dessus).

backpacking Iceland - Landmannalaugar

Landmannalaugar 📷 dontwait_livenow

Après des journées de randonnée, terminez votre voyage par un bain apaisant dans des eaux chauffées par géothermie. Selon votre budget, choisissez entre le légendaire Lagon bleu de la péninsule de Reykjanes, ou la plage géothermique de Nauthólsvík à Reykjavík.

Embarquez à l’aéroport international de Keflavík avec le sentiment d’avoir fait le plein d’énergie.

itinéraire de 12 à 14 jours : aventures sur le Ring Road

Le meilleur pour : Les grandes routes, les coins moins fréquentés et la découverte de vastes étendues du pays.

Meilleur moment pour voyager : Bien que la Route 1 (le Ring Road, qui parcourt le périmètre de l’Islande) soit ouverte tout au long de l’hiver, il est préférable d’entreprendre cet itinéraire en voiture en été. Les conditions seront plus sûres et vous disposerez d’un grand nombre d’heures de clarté pour vous imprégner des vues de la route. Soyez toujours prudent lorsque vous conduisez de manière indépendante en Islande et vérifiez la météo avant de quitter votre base chaque jour.

Prenez l’avion pour Reykjavík et passez la journée à profiter des attractions de la capitale avant de prendre la route le lendemain. Nuit en ville.

Deuxième jour

Bien que le Cercle d’or soit techniquement une déviation de la route circulaire, la plupart des voyageurs placent ce célèbre trio de sites touristiques en tête de leur liste de souhaits. Voyagez entre le parc national de Þingvellir, la zone géothermique de Geysir et la chute d’eau de Gullfoss, avant de reprendre la route pour une nouvelle nuit dans la capitale.

Il est maintenant temps de commencer votre aventure sur le Ring. Assurez-vous que votre véhicule a fait le plein et qu’il est prêt à partir, puis dirigez-vous vers le sud-est pour la première étape de votre voyage.

À un peu moins d’une heure de route, vous arriverez à Selfoss, une ville rurale au bord de la rivière qui offre des vues impressionnantes sur les montagnes et plusieurs endroits parfaits pour prendre un café. Le café et la librairie Bókakaffið (qui signifie livres et café) est notre meilleur choix.

Une fois bien reposé, continuez pendant encore une heure vers le sud-est jusqu’à Seljalandsfoss, une chute d’eau époustouflante visible depuis la Ring Road. Ne vous contentez pas de la vue depuis votre voiture : cette cascade de 60 mètres est unique en son genre, car vous pouvez marcher juste derrière les gouttes d’eau qui tombent. Enfilez un bon imperméable (vous serez inévitablement un peu détrempé par les embruns) et suivez le chemin tracé autour de la cascade. C’est une excellente occasion de prendre des photos, mais il est conseillé d’investir dans un étui de protection étanche pour votre téléphone ou votre appareil photo.

Après 25 minutes de route dans la même direction, vous serez récompensé par une autre chute d’eau. Skógafoss, également visible depuis la Ring Road, est facilement accessible à pied. Garez-vous et marchez sur un terrain relativement plat jusqu’au rideau d’eau tonitruant, puis allez déjeuner dans le village voisin de Skógar.

Poursuivez votre aventure en plein air dans l’après-midi, en faisant le trajet de 10 minutes depuis Skógar jusqu’au parking du glacier Sólheimajökull. C’est de là que partent la plupart des randonnées guidées sur le glacier Sólheimajökull. D’une durée de trois heures en général, ces circuits (comme celui proposé par Extreme Iceland ) vous apprendront les rudiments de la randonnée sur glacier, puis vous conduiront à travers de vastes étendues de glace bleutée, en vous indiquant les crevasses les plus frappantes.

La dernière étape de la journée est le petit village de Vík í Mýrdal, à une demi-heure de route au sud-est sur la Route 1, et votre base pour la soirée. Régalez-vous dans l’un des brillants restaurants de fruits de mer ici, puis reposez-vous, prêt pour le jour 4.

backpacking iceland - Skógafoss

Skógafoss 📷 dfesar

En arrivant à Vík, la plupart des visiteurs se précipitent vers les célèbres plages de sable noir situées à proximité – mais gardez cela pour plus tard et commencez votre journée en profitant des charmes du village lui-même. Visitez la pittoresque église de Vík í Mýrdal et jetez un coup d’œil au petit mais fascinant musée Skaftfellingur, avec son éventail d’expositions historiques.

L’après-midi, promenez-vous sur la plage de sable noir de Reynisfjara et admirez la vue sur Dyrhólaey.

Terminez la soirée en sirotant une bière à Smiðjan Brugghús , la brasserie branchée du village.

backpacking iceland - Reynisfjara

Reynisfjara 📷 emersonarchie

Cinquième jour

Commencez la journée par un trajet d’une heure et 45 minutes jusqu’à la zone naturelle de Skaftafell, qui fait partie du parc national de Vatnajökull. L’étendue accidentée de la réserve est parfaite pour les randonneurs, qui passeront devant des pics austères, des glaciers et des chutes d’eau en suivant l’un des nombreux sentiers. L’un des itinéraires les plus populaires mène les randonneurs sur une distance de 1,5 km depuis le centre d’accueil jusqu’à la cascade de Svartifoss. Cette chute d’eau de 20 mètres tombe sur des formations rocheuses souvent comparées aux tuyaux d’un orgue d’église.

Reprenez ensuite la route 1 et continuez vers l’est jusqu’à Jökulsárlón, une lagune glaciaire scintillante que l’on pourrait croire tout droit sortie de l’Antarctique. La surface est parsemée de grands morceaux de glace bleutée et vous pouvez même prendre un bateau pour vous rendre sur l’eau si vous le souhaitez. Vous y trouverez également la plage de Diamond Beach, une étendue de sable noir où vous pourrez peut-être apercevoir un phoque.

Si vous vous trouvez dans le parc national de Vatnajökull en hiver, vous pouvez vous inscrire à une excursion dans les grottes glaciaires (voir notre itinéraire de 7 jours pour vous inspirer).

Enfin, dirigez-vous pendant environ une heure vers le nord-est sur la route 1 jusqu’au village de pêcheurs de Höfn, où vous passerez la nuit.

De nombreux voyageurs passent par l’est de l’Islande ou l’ignorent complètement. Mais une fois que vous aurez découvert la beauté intacte de la région, ses lacs plats, ses fjords et ses villages de pêcheurs, vous aurez du mal à comprendre pourquoi.

Commencez votre visite de l’est de l’Islande en vous rendant de Höfn à Egilsstaðir, la plus grande ville d’Islande. Vous serez sur la route pendant une période assez longue – environ 3 heures et 30 minutes – et vous devrez donc faire une halte à Djúpivogur. Cette petite ville, située à une heure et demie de route, offre une vue imprenable sur la montagne sombre de Búlandstindur et constitue un endroit idéal pour se rafraîchir.

Continuez – le paysage montagneux sera spectaculaire – jusqu’à Egilsstaðir. Bien que vous brûliez d’envie de découvrir la campagne islandaise, prenez le temps d’explorer la principale ville de l’est de l’Islande. La principale attraction est le musée du patrimoine de l’est de l’Islande, qui constitue un bon point de départ pour vos voyages dans la région. Il comprend également une exposition sur les rennes sauvages d’Islande, que l’on ne trouve que dans cette partie du pays.

Nuit à Egilsstaðir.

Septième jour

Passez votre septième jour de voyage à explorer l’arrière-cour de l’est de l’Islande. La forêt nationale de Hallormsstadur, qui s’étend sur 7,4 kilomètres carrés autour du pittoresque lac Lagarfljót, se trouve à un jet de pierre de la ville. Des sentiers sillonnent la forêt, allant de courts chemins de randonnée à des itinéraires plus longs (jusqu’à 7 km) longeant des ruisseaux glaciaires et des chutes d’eau. Prenez également le temps de visiter Hengifoss, l’une des plus hautes chutes d’Islande, qui se distingue par les terrasses de roche rouge rouille sur lesquelles l’eau se précipite.

Dîner et nuit à Egilsstaðir.

Il vaut la peine de faire un léger détour de la route 1 (environ une demi-heure plus à l’est sur la route 93) pour atteindre la magnifique ville de Seyðisfjörður, au bord de l’eau. C’est l’Islande de carte postale, avec ses maisons multicolores et ses panoramas montagneux, avec en prime une scène artistique en plein essor. Pour profiter au mieux de la vue, partez en kayak sur l’eau et ne manquez pas de vous rendre au centre d’art visuel avant-gardiste de Skaftfell.

Si vous pouvez vous éloigner de Seyðisfjörður, la ville idéale, commencez votre après-midi par un trajet d’une demi-heure plus à l’est pour rejoindre la réserve naturelle de Skalanes. Le site comprend un petit centre de recherche et des hectares de campagne islandaise vallonnée avec une abondante faune ornithologique.

Retour à Egilsstaðir pour une dernière nuit de sommeil.

Il est temps de découvrir les régions septentrionales de l’Islande. Depuis Egilsstaðir, dirigez-vous vers le nord sur la Ring Road pendant environ une heure et demie, jusqu’à ce que vous atteigniez un embranchement pour la route 864. C’est là qu’il faut faire un autre détour qui en vaut la peine. Une quarantaine de minutes vers le nord sur la route 864 vous mèneront à Dettifoss, une autre des merveilles aquatiques de l’Islande, dont on dit qu’elle possède le plus grand volume d’eau de toutes les chutes d’eau d’Europe.

Après avoir admiré Dettifoss, remontez dans la voiture, rejoignez la route 1 et voyagez une demi-heure vers l’ouest jusqu’à Reykjahlíð. Cette ville est un point de départ idéal pour visiter le lac Mývatn et ses eaux bleu électrique.

Admirez la vue sur le magnifique lac volcanique avant de vous baigner dans les bains naturels de Mývatn, la réponse du nord de l’Islande au lagon bleu tant vanté. La zone géothermique de Námafjall, avec ses bassins de boue bouillonnante et ses sources d’eau chaude, est également très facile d’accès : garez-vous ici et parcourez les sentiers prévus à cet effet.

Vous pouvez vous garer ici et parcourir les sentiers prévus à cet effet. Vous pouvez vous coucher à Reykjahlíð pour la nuit.

backpacking iceland - Myvatn Nature Baths

Bains naturels de Myvatn 📷 lifewedaretolive

Faites un autre détour enrichissant le 10e jour jusqu’à Húsavik, à environ 45 minutes au nord de Reykjahlíð sur la route 87. La ville de Húsavik est considérée comme la “capitale mondiale des baleines”. Profitez donc de l’une des excursions régulières d’observation des baleines qui partent du port en été. Le musée de la baleine de Húsavik présente également de nombreuses expositions sur ces créatures merveilleuses.

Reprenez ensuite la route 1 (cette fois-ci en direction du sud via les routes 85 et 845) et, en 40 minutes environ, vous arriverez à Goðafoss, une chute d’eau spectaculaire située juste à côté de la Ring Road. Vous comprendrez rapidement pourquoi elle est surnommée la “chute d’eau des dieux”.

Un autre voyage vers l’ouest sur la route 1 et vous arriverez à Akureyri, la deuxième ville d’Islande. Vous serez sans doute épuisé par les aventures de la journée, alors installez votre campement à Akureyri, prêt à explorer le lendemain.

backpacking iceland - Husavik

Husavik 📷 emanuele.semplici

Akureyri est souvent négligée au profit de la capitale Reykjavík, mais cette petite ville a aussi beaucoup à offrir. Le jardin botanique d’Akureyri, qui abrite des centaines d’espèces de la flore islandaise, attire toujours les foules. Les amateurs d’histoire apprécieront le musée d’Akureyri, qui se penche sur les traditions et le folklore locaux. Les amateurs d’architecture, quant à eux, ne manqueront pas de se rendre à l’église d’Akureyri, aux lignes épurées, qui est devenue un symbole de la ville.

Akureyri compte également quelques endroits branchés pour prendre un verre au soleil. Le R5 Bar , un bar accueillant, se distingue par son ambiance décontractée et son grand choix de bières. Si vous recherchez de la musique live, la salle de concert Græni Hatturinn accueille un flot régulier de groupes et d’artistes indépendants.

Vous vous installez à Akureyri pour la nuit.

Poursuivez votre voyage vers l’ouest le long de la Route 1, et au minuscule village de Varmahlíð, tournez sur la Route 75. Huit minutes vers le nord sur cette route vous mèneront au village historique de Glaumbær, avec ses maisons en gazon dignes des Hobbits et sa jolie église en gazon. Suivez la route un peu plus au nord et vous pourrez peut-être même apercevoir des chevaux sauvages – cette région de Skagafjörður est célèbre pour eux.

Une fois que vous aurez bien regardé, reprenez la route 1. Votre prochaine étape est Borgarvirki, à environ une heure et demie au sud-ouest de Glaumbær. Borgarvirki est une formation basaltique gigantesque considérée comme une forteresse historique. Il culmine à plus de 10 mètres et vous pouvez emprunter le chemin rocailleux qui mène au sommet (il y a quelques marches) pour bénéficier d’une vue panoramique sur la région environnante.

Après avoir pris quelques photos et respiré l’air frais, redescendez et continuez vers le sud sur la route 1 pendant une heure et demie. À l’intersection de la route 50, suivez cette route vers l’est pendant 20 minutes jusqu’à ce que vous atteigniez le village historique de Reykholt, la célèbre maison de l’auteur et penseur médiéval Snorri Sturluson.

Pendant votre séjour, jetez un coup d’œil à Snorralaug, une petite piscine géothermique entourée de dalles. Elle ne paie pas de mine, mais c’est l’une des plus anciennes structures préservées d’Islande, et on pense qu’elle a été utilisée par Sturluson lui-même.

Depuis l’ancienne Reykholt, deux choix s’offrent à vous : continuer vers le sud sur la Ring Road et revenir à Reykjavík, ou repousser le vol de retour de quelques jours pour explorer l’ouest de l’Islande. Chaque option est décrite ci-dessous.

Option 1 : Après avoir découvert une tranche d’histoire médiévale à Reykholt, commencez votre voyage vers le sud sur la route 1 en direction de Reykjavík. Au bout de 45 minutes environ, prenez la route 51 pour une visite rapide d’Akranes, avec son joli phare et son fascinant musée folklorique. À partir d’Akranes, il ne vous reste plus que 50 minutes à parcourir vers le sud jusqu’à ce que vous reveniez à votre point de départ, dans la capitale Reykjavík.

Option 2 : Si vous avez quelques jours de plus, depuis Reykholt, faites 30 minutes de route jusqu’à la ville de Borgarnes, l’un des points les plus à l’ouest de la route circulaire. La région occidentale de l’Islande n’est pas desservie par la Route 1, mais elle vaut le détour et Borgarnes est l’endroit idéal pour l’explorer. Couchez à Borgarnes, prêt à explorer la péninsule de Snæfellsnes le lendemain.

Bonus : Jour 13

Profitez de votre dernière journée complète pour découvrir le meilleur de l’Ouest. Depuis Borgarnes, il vous faudra une heure et demie de route pour rejoindre Kirkjufell (Chuch Mountain), une imposante falaise en forme de cône que vous avez certainement déjà vue en photo. Des plages et des chutes d’eau se trouvent aux pieds de la montagne, et un sentier de randonnée forme un anneau autour de sa base. Suivez le sentier avant de vous rendre plus à l’ouest dans le parc national de Snæfellsjökull, qui abrite le glacier Snæfellsjökull et se trouve à environ une demi-heure de route de Kirkjufell.

Commencez votre voyage dans le parc national de Snæfellsjökull au centre d’accueil des visiteurs, qui met l’accent sur l’importance historique de la pêche dans cette région. Armé de vos connaissances, vous pourrez ensuite partir sur l’un des nombreux sentiers de randonnée de la réserve. Vous pourriez passer des jours à explorer ce parc national, mais si vous n’avez qu’un après-midi, suivez le sentier qui longe la plage de sable noir et de galets de Djúpalónssandur jusqu’à la crique de Dritvík. L’itinéraire ne fait qu’environ 1 km.

Les randonneurs expérimentés peuvent choisir de consacrer une journée entière à l’ascension du glacier Snæfellsjökull, en compagnie d’un guide.

Passez votre dernière nuit à Borgarnes.

Bonus : Jour 14

Réveillez-vous tôt et faites le trajet d’une heure et demie (principalement sur la route 1) vers le sud, jusqu’à Reykjavík. Explorez la ville jusqu’à ce qu’il soit temps de prendre l’avion pour rentrer chez vous.

Les Westfjords d’Islande

Les époustouflants Westfjords se trouvent au nord-ouest de l’Islande. En raison de sa situation isolée, cette région ne correspond pas à un itinéraire précis et de nombreux visiteurs l’ignorent complètement. Si vous rêvez de visiter cette partie spectaculaire du pays (et nous vous le recommandons si possible), réfléchissez à la meilleure façon de l’intégrer dans votre programme de voyage.

Il se peut que vous fassiez un détour prolongé de votre aventure sur la route circulaire (les routes 60 et 68 partent de la route 1 et remontent vers les fjords de l’Ouest). Vous pouvez également prendre un vol de Reykjavík vers la région des Westfjords. Les vols à destination d’Ísafjörður, Gjögur et Bíldudalur durent tous moins d’une heure.

Quoi qu’il en soit, nous vous recommandons de passer au moins trois jours à explorer cette partie la plus reculée de l’Islande. Bien que des vols soient assurés tout au long de l’hiver, c’est en été que la région est la plus accessible (et il ne faut surtout pas essayer de conduire soi-même dans la région au cœur de l’hiver).

Les meilleures choses à faire dans les Westfjords :

  • Découvrir Ísafjörður : C’est la plus grande ville des Fjords de l’Ouest, entourée de montagnes et abritant une poignée de lieux d’hébergement. Le West Fjords Heritage Museum, installé dans l’un des plus anciens bâtiments d’Islande, mérite une visite pour mieux comprendre la région et sa petite population
  • Randonnée vers Dynjandi : cette étonnante série de chutes d’eau atteint environ 100 mètres à son point culminant. On y accède par une randonnée accidentée mais relativement simple de 15 minutes depuis l’aire de stationnement.
  • Explorez la réserve naturelle de Hornstrandir : Cette vaste réserve naturelle occupe la pointe la plus septentrionale de la région des Westfjords en Islande et couvre une superficie d’environ 580 kilomètres carrés. Elle comprend une toundra clairsemée et d’imposantes falaises côtières, dont la plus impressionnante est Hornbjarg. Cette crête étonnante plonge de plus de 500 mètres dans l’océan.
  • Observez les oiseaux sur Vigur : Des bateaux quittent quotidiennement la ville d’Ísafjörður pour Vigur, une île vierge connue pour sa grande population d’oiseaux (notamment des macareux et des sternes arctiques) et pour son unique moulin à vent d’Islande.

L’Islande est peut-être un pays relativement jeune, mais elle possède un riche patrimoine culturel, dont les Islandais sont extrêmement fiers.

On pense que les Norvégiens (ou Vikings) se sont installés en Islande au IXe siècle, et les sagas islandaises, récits passionnants relatant les événements de cette première période de l’histoire de l’Islande (du IXe au XIe siècle), constituent encore aujourd’hui une part importante de la culture du pays. De nombreux étrangers associent les Vikings à des raids et des pillages, ce qui est vrai dans une certaine mesure. Mais beaucoup d’entre eux ont mené une vie paisible de pêcheurs et d’agriculteurs en Islande.

La mythologie païenne nordique était un élément important de la culture viking et reste une source de fascination pour les visiteurs. Les récits des puissants et magiques dieux nordiques sont également relatés dans les célèbres sagas islandaises.

Le musée des sagas de Reykjavík offre un aperçu de la légende islandaise. Il met également l’accent sur des personnages importants du passé de l’Islande, tels que Snorri Sturluson, un célèbre écrivain islandais né au XIIe siècle et tenu en grande estime par les Islandais.

Le folklore est une autre facette importante de la culture islandaise, et les histoires sur les événements mystérieux et les êtres magiques ont été transmises de génération en génération. Il fut un temps où le récit de ces mythes était le principal passe-temps des Islandais. Les elfes, les trolls et les dragons sont les vedettes habituelles des légendes folkloriques. Les guides et les habitants que vous rencontrerez au cours de votre voyage vous raconteront probablement des bribes de ces histoires.

Les aurores boréales sont également imprégnées de leurs propres légendes et, au-delà de leur beauté, elles occupent une place importante dans la culture islandaise. Dans le passé, les lumières étaient à la fois vénérées et craintes, et les Nordiques pensaient que les aurores boréales pouvaient soulager les douleurs de l’accouchement. Ils pensaient également qu’une mère qui regardait les lumières pendant l’accouchement donnerait naissance à un enfant aux yeux croisés.

Dans la mythologie nordique, les lumières apparaissent également comme un reflet de l’armure des Valkyries (guerrières). Elles apparaissent également comme le “pont Bifrost”, un pont scintillant qui conduirait les personnes tuées au combat vers leur lieu de repos.

Les légendes de Noël islandaises sont également intéressantes. La tradition islandaise remplace le Père Noël par une équipe de 13 “Yule Lads” qui visitent le pays avant le grand jour et laissent des cadeaux aux enfants sages. La tradition veut que les enfants laissent une chaussure à côté de la fenêtre de leur chambre, qui est ensuite remplie de petites friandises pendant les 13 jours précédant Noël. Chacun des espiègles Yule Lads a ses propres caractéristiques et habitudes, allant d’un sens aigu de l’odorat à un penchant pour le yaourt islandais Skyr. On dit que leur mère, Grýla, chasse les enfants méchants et les cuisine pour le dîner. À part cela, Noël en Islande se passe avec une abondance de nourriture, de cadeaux et de festivités familiales.

La musique est depuis longtemps un élément important de la culture islandaise et, aujourd’hui, des artistes tels que Björk et Of Monsters and Men font fureur dans le monde entier. La musique contemporaine est célébrée lors de nombreux festivals tout au long de l’année, mais la musique folklorique plus ancienne a également sa place dans le cœur de nombreux Islandais. La musique traditionnelle islandaise est composée de morceaux épiques et souvent instrumentaux qui évoquent les images des sagas dramatiques du pays. Des groupes folkloriques islandais modernes comme Árstíðir perpétuent cette tradition musicale. Actuellement en tournée mondiale, ils sont connus pour jouer dans des lieux musicaux branchés du centre de Reykjavík (comme le bar Húrra), alors vérifiez leur programme avant de partir.

L’Islande possède également une importante industrie cinématographique, et des films tels que Of Horses and Men ( 2013), une histoire émouvante sur une communauté dans une région reculée de l’Islande, ont pris le monde d’assaut. Les cinéphiles devraient programmer leur voyage à l’occasion du festival international du film de Reykjavík, qui se tient en septembre et octobre, et au cours duquel certains des meilleurs films islandais sont présentés.

La culture islandaise moderne est toujours aussi variée et passionnante. Au cours de vos voyages, attendez-vous à trouver des galeries contemporaines d’avant-garde dans les petites villes, une architecture moderne saisissante, une scène gastronomique créative et une profonde passion pour le monde naturel. C’est un endroit où le passé n’est jamais oublié, mais où l’avenir se dessine tout autour.

La nourriture en Islande

La nourriture islandaise est saine, copieuse et généralement riche en viande et en fruits de mer. Les restaurants vont des food trucks sans chichis aux restaurants huppés qui servent des plats inventifs et élaborés par des chefs cuisiniers. Nous avons sélectionné les meilleurs plats à déguster en Islande, qu’il s’agisse de plats traditionnels curieux ou de délices gastronomiques plus modernes.

5 plats traditionnels islandais

Certains des plats les plus anciens d’Islande peuvent sembler bizarres au visiteur étranger. Des aliments de base comme le harðfiskur (poisson séché) ont été transmis par les ancêtres des Islandais d’aujourd’hui, qui ont dû se donner beaucoup de mal pour préserver leurs précieuses réserves de nourriture pendant les hivers sombres et austères du pays. Voici quelques délices islandais qui ont résisté à l’épreuve du temps – mangeurs difficiles, regardez ailleurs.

L’un des plats séculaires les plus prolifiques d’Islande est le hákarl , ou chair de requin fermentée, qui est souvent surnommé le plat national du pays. La chair fraîche contient des toxines nocives pour l’homme, mais les Norvégiens ont découvert qu’en l’enterrant pendant plusieurs mois, ils libéraient ces poisons et rendaient le requin propre à la consommation. Les Islandais d’aujourd’hui suivent un processus similaire, bien que la chair soit souvent laissée dans des conteneurs spéciaux plutôt qu’enterrée. Elle est ensuite proposée en petits morceaux.

Le hákarl est la Marmite de la cuisine islandaise – certains l’adorent, d’autres la détestent. Son odeur est piquante et son goût (surtout l’arrière-goût) accablant, beaucoup le comparant à la saveur d’un fromage extrêmement fort. Il est traditionnellement arrosé de Brennivín ou “mort noire”, une boisson traditionnelle forte à base de schnaps qui divise tout autant.

Le svið , ou tête de mouton bouillie, est un autre plat réservé aux estomacs solides. Ce plat remonte à l’époque des Vikings, où l’attitude “ne pas gaspiller – ne pas vouloir” n’était pas seulement préférée, mais vitale. La tête de mouton est coupée en deux, la cervelle enlevée, la fourrure arrachée, puis elle est bouillie jusqu’à ce qu’elle soit cuite. Elle est ensuite bouillie jusqu’à ce qu’elle soit cuite. Elle est généralement servie avec de la purée de pommes de terre et des légumes racines. Si cela ne vous tente pas, vous pouvez essayer l’agneau, la viande préférée des Islandais, sous forme de côtelettes cuites lentement ou de kjötsúpa, une sorte de soupe d’agneau épaisse.

Plokkfiskur

L’Islande étant une nation insulaire, les fruits de mer sont très présents dans la cuisine du pays. Le plokkfiskur , l’un des plats traditionnels les moins intimidants du pays, est un ragoût de poisson crémeux composé de poisson blanc frais et feuilleté, de pommes de terre, d’oignons et d’une épaisse sauce blanche. Il est généralement servi avec un morceau de pain de seigle islandais. La soupe de poisson islandaise (fiskisúpa ), préparée avec la pêche du jour, un bouillon réchauffant et des légumes finement hachés, vaut également la peine d’être essayée.

Le harðfiskur , ou poisson séché, est un autre aliment de base vieux de plusieurs siècles qui rappelle les ancêtres économes des Islandais. Les poissons tels que le cabillaud ou l’églefin sont vidés, suspendus pour sécher, puis pilés à plat pour former un en-cas souvent comparé à de la viande séchée. Il s’agit toujours d’une bouchée populaire ici et on peut s’en procurer dans les épiceries et les marchés de tout le pays.

Hrútspungar

Le dernier, mais certainement pas le moindre, est le hrútspungar , ou testicules de bélier. Traditionnellement servis lors du festival d’hiver de Þorrablót, les testicules sont généralement pressés et traités avec du petit-lait. Il s’agit là d’un autre mets dont les avis sont partagés.

5 plats incontournables en Islande – et où les déguster

Si les Islandais sont fidèles aux plats de leurs ancêtres, il existe de nombreux aliments moins effrayants qu’ils apprécient plus régulièrement. Nous avons sélectionné quelques plats islandais savoureux que vous ne pouvez pas quitter l’île sans les avoir essayés.

Un hot-dog de Bæjarins Beztu Pylsur

Apprécié des touristes comme des habitants, Bæjarins Beztu Pylsur est un modeste stand de hot-dogs qui, depuis sa création en 1937, a accueilli de nombreuses célébrités (dont l’ancien président Bill Clinton, qui s’y est rendu en 2004). Ceux qui sont prêts à faire la queue seront récompensés par un hot-dog d’agneau arrosé de moutarde, de ketchup et de rémoulade sucrée, garni d’oignons crus et croustillants, et enveloppé dans un petit pain blanc moelleux.

Ce yaourt islandais épais et crémeux trouve ses racines dans l’ère des Vikings en Islande et est même mentionné dans plusieurs sagas islandaises. Si le Skyr est aujourd’hui disponible dans le monde entier, il fait toujours partie intégrante du régime alimentaire islandais et il vaut la peine de le déguster dans son pays d’origine. Il est souvent consommé au petit-déjeuner, avec des baies ou mélangé à du porridge. Le Skyr, très polyvalent, peut également servir de dessert : à Reykjavík, au Kaffi Loki , un établissement décontracté, on le déguste avec de la crème fraîche et du sucre, ou sur des crêpes sucrées accompagnées d’une sauce au caramel.

Pain de seigle islandais

Dense et semblable à un gâteau, le pain de seigle islandais ou rúgbrauð

était traditionnellement cuit dans une marmite souterraine, grâce à la chaleur géothermique des geysers bouillonnants. Il est toujours produit de cette manière à Laugavatn, à environ 1 heure et 15 minutes à l’est de Reykjavík. Vous pouvez visiter la boulangerie géothermique de la station thermale Fontana de Laugavatn , où vous pourrez observer et en apprendre davantage sur ce processus, ainsi que déguster du pain fraîchement cuit, servi directement de la terre. Si vous voulez goûter du seigle à Reykjavík, rendez-vous à Brauð & Co , rue Frakkastigur, recouverte d’une fresque murale.

Poissons et frites

Les excellents fruits de mer abondent en Islande, et vous pouvez vous régaler de morue, d’aiglefin, de flétan, de homard, de maquereau et bien d’autres choses encore. Mais l’un des plats de fruits de mer les plus réconfortants est la version islandaise de l’incontournable fish and chips britannique. Le poisson enrobé d’une pâte à frire légère et servi avec des quartiers cuits au four est servi au Icelandic Fish and Chips à Reykjavík.

Mais le fournisseur improbable du meilleur fish and chips d’Islande est le restaurant Papas à Grindavik, à une heure de Reykjavík, dans la péninsule de Reykjanes. Leur morue est frite avec des frites moelleuses, de la laitue croustillante et de la sauce tartare, et est accompagnée sur le menu d’une longue série de pizzas savoureuses. Le premier restaurant de rue islandais, Grandi Mathöll , a également ouvert ses portes à Reykjavík en 2018, et le Fusion Fish and Chips , qui propose une version créative de ce plat classique, y a élu domicile.

Pâtisseries sucrées

Les Islandais ont la dent sucrée et leur offre de pâtisseries est sans égale. Au cours de votre voyage, ne manquez pas de goûter au snúður , une sorte de rouleau à la cannelle collant, ainsi qu’au kleina , un peu comme un beignet noué. Vous trouverez d’excellentes versions des deux à la boulangerie Sandholt , fondée en 1920.

Les amateurs de café se réjouissent : l’Islande est un pays très attaché à la qualité du café, et vous n’aurez aucun mal à vous procurer une bonne tasse de café pendant vos déplacements. Reykjavík Roasters , qui compte désormais trois établissements dans la ville, sert des cafés artisanaux à partir de grains qu’ils ont eux-mêmes torréfiés sur leur site d’origine, à Kárastígur. Si vous préférez un café avec une touche d’histoire, le Mokka Kaffi a ouvert ses portes en 1958 et a été le premier café islandais à s’équiper d’une machine à expresso. Les créatifs apprécieront également les expositions d’art qui s’y tiennent régulièrement.

Les restaurants les plus abordables de Reykjavík :

Il est parfois difficile de trouver de la nourriture bon marché à Reykjavík, mais certains restaurants de la capitale sont plus abordables que d’autres. Voici nos préférés :

Ce restaurant sain de type cafétéria a pris d’assaut l’Islande et compte désormais quatre restaurants dans la capitale, ainsi qu’un à Copenhague. Gló s’enorgueillit d’un service rapide, d’un menu adapté aux végétaliens et de prix abordables. Faites votre choix parmi les nombreuses options saines proposées le jour de votre visite : burritos aux haricots, poulet au curry et montagnes de salades colorées.

Cuisine de rue islandaise

Lieu familial et convivial, Icelandic Street Food, sur Lækjargata, est l’endroit idéal pour déguster des plats traditionnels faits maison et servis rapidement. Parmi les délices, citons les crêpes islandaises, que vous pouvez déguster pour seulement 300 ISK (1,92 £/2,49 $), et la soupe traditionnelle d’agneau ou de crustacés servie dans un morceau de pain.

Café Babalú

L’excentrique Café Babalu est un lieu de prédilection pour les plats légers tels que les lasagnes végétariennes et un grand nombre de sucreries (notre préféré est le gâteau végétalien aux carottes). Une assiette de lasagnes fumantes avec pain à l’ail et salade vous reviendra à 2 090 ISK (environ 13,40 £/17,37 $) ou un toastie au fromage à 990 ISK (environ 6,35 £/8,23 $). C’est un endroit agréable pour interrompre une journée de visites.

Reykjavík Chips

Si vous cherchez un déjeuner léger ou un en-cas pour la nuit, Reykjavík Chips fait ce qu’il dit sur la boîte. Principalement un lieu de vente à emporter avec un petit coin pour manger à l’intérieur, Reykjavík Chips prépare des frites de style belge avec la sauce de votre choix (les options vont de la sauce à l’ail à la sauce satay végétalienne). Accompagnez vos frites d’une bouteille de bière islandaise ou belge pour 1 490 ISK (9,56 £/12,38 $).

Noodle Station

Restaurant sans fioritures, avec deux établissements à Reykjavík et un à Hafnarfjörður, non loin de là, Noodle Station ne propose qu’une poignée de plats sur sa carte. Choisissez une soupe de nouilles épicée au bœuf, au poulet ou aux légumes – l’option végétarienne coûte 960 ISK (environ 6,15 £/7,98 $).

La nourriture végétarienne en Islande :

L’Islande n’est pas connue pour sa cuisine végétarienne et les plats islandais les plus traditionnels sont à base de viande et de fruits de mer. Lorsque vous êtes en déplacement, et en dehors de la région de la capitale, il est préférable de se préparer à l’avance. Si possible, préparez des plats dans votre logement et emportez-les avec vous. Si vous ne disposez pas d’installations adéquates à votre base, assurez-vous de faire le plein d’en-cas, juste au cas où.

Cela dit, à Reykjavík, vous n’aurez aucun mal à trouver un repas végétarien décent, et il existe même des endroits dédiés aux végétariens dans la capitale. Il y a Gló (voir ci-dessus), ainsi que Kaffi Vínyl , un café végétal et un magasin de disques très cool qui organise régulièrement des concerts. Cet endroit propose régulièrement des plats du jour, notamment un steak de tofu glacé au tamarin et des tagliatelles à la crème de noix de cajou.

Le restaurant Garðurinn est un autre excellent endroit pour les végétariens. Son menu change tous les jours et s’inspire des cuisines du monde entier. Parmi les plats proposés, citons le couscous nord-africain végétarien et la soupe à la tomate des Caraïbes.

Les restaurants végétariens sont plus rares en dehors de la capitale, mais vous en trouverez quelques uns dans la seconde ville d’Akureyri. L’Hostel Akureyri Backpackers dispose d’un restaurant proposant un menu végétalien. Essayez le Thai Vegan Burger avec sauce tomate au curry, avocat, salade et quartiers de pommes de terre.

Conseils de voyage pour l’Islande

Vous avez choisi une saison, votre itinéraire est tout tracé et vous avez une petite liste de restaurants que vous ne quitterez pas sans les avoir essayés. Mais avant de partir, voici quelques derniers conseils à emporter avec vous.

Pour voyager en Islande en hiver :

S’équiper correctement.

Nous n’insisterons jamais assez sur ce point. Un manteau imperméable résistant, un pantalon imperméable, des chaussures de randonnée adéquates et de nombreuses couches thermiques sont essentiels. Si vous avez des crampons, n’hésitez pas à les emporter. Les organisateurs de voyages fournissent généralement un équipement plus perfectionné pour les activités telles que la randonnée sur glacier, mais vous économiserez des frais supplémentaires si vous apportez le vôtre.

La sécurité avant tout

Nous l’avons dit une fois et nous le répétons. Soyez extrêmement prudent lorsque vous conduisez en Islande en hiver. Ne quittez jamais les routes balisées et vérifiez les conditions avant de partir.

Planifiez soigneusement votre itinéraire

Vous disposez d’environ 4 heures de lumière du jour en hiver, alors faites en sorte qu’elles comptent. Réservez les randonnées et les visites touristiques pour le milieu de la journée et partez à la recherche des aurores après le coucher du soleil.

Malgré tout ce qui précède, l’hiver est une période vraiment enrichissante pour voyager. C’est en été que le nombre de visiteurs est le plus élevé, ce qui signifie que les prix montent en flèche, que les logements se réservent plus rapidement et que les sites les plus populaires sont bondés de voyageurs enthousiastes. En visitant l’Islande en dehors des périodes de pointe, vous contribuerez également à réduire la pression exercée sur le pays par l’augmentation constante du nombre de touristes en haute saison.

Pour économiser de l’argent en Islande :

Optez pour un hébergement chez l’habitant.

Nous avons déjà abordé ce sujet. En optant pour un hébergement indépendant, où vous pourrez préparer vous-même votre nourriture pour la route, vous économiserez beaucoup d’argent. N’oubliez pas non plus que si vous voulez essayer un restaurant en particulier, il peut être moins cher de goûter au menu du déjeuner que de le visiter au dîner.

Buvez l’eau du robinet

L’eau du robinet en Islande n’est pas seulement saine, elle est aussi délicieuse. Économisez de l’argent (et du plastique) en emportant une bouteille d’eau réutilisable partout où vous allez et en la remplissant lors de vos déplacements.

Réservez à l’avance

Il est généralement moins cher de réserver à l’avance les excursions, l’hébergement et la location de voiture. Le fait de vous organiser depuis chez vous vous permet également de comparer les prix de manière approfondie. Des sites tels que Guide to Iceland vous permettent de comparer plusieurs offres. N’oubliez pas non plus que si vous voyagez en haute saison et que vous ne réservez pas à l’avance, l’excursion ou l’auberge de jeunesse qui vous tenait à cœur risque d’être déjà complète.

Voyagez en groupe

Voyager avec des amis permet de réduire le coût de certaines choses, comme la location d’une voiture, et il est toujours agréable d’avoir un peu de compagnie sur la route. Veillez simplement à planifier un itinéraire adapté aux besoins de chacun.

Pensez à la Reykjavík City Card

Selon le temps que vous prévoyez de passer dans la ville et les sites que vous souhaitez voir, cette solution peut s’avérer économique ou non. La Reykjavík City Card donne accès à de nombreux musées et attractions, du musée d’art de Reykjavík à plusieurs piscines thermales. Elle permet également de voyager dans les bus de la ville et d’emprunter un ferry pour se rendre sur la magnifique île de Videy. Une carte adulte de 24 heures coûte 3 900 ISK (£24,78/$32,40).

Pour tout le reste :

Limitez votre consommation d’alcool.

Saviez-vous que la bière était illégale en Islande jusqu’en 1989 ? Le pays a une longue histoire de prohibition, et vous ne pouvez toujours acheter de l’alcool que dans les magasins d’État appelés Vínbúdin. Les produits alcoolisés sont également fortement taxés. Vous économiserez donc de l’argent si vous ne consommez pas d’alcool pendant votre voyage. Vous pouvez également acheter de l’alcool dans les boutiques hors taxes de l’aéroport international de Keflavík.

C’est du soufre que l’on sent

Les visiteurs sont souvent surpris par l’odeur d’œuf qui se dégage lorsqu’ils ouvrent le robinet d’eau chaude de leur logement. Cette odeur est en fait du soufre : l’eau islandaise provient de sources géothermiques et du sulfure d’hydrogène serait ajouté à l’eau islandaise pour la débarrasser de l’oxygène avant qu’elle ne soit pompée dans les tuyaux et les radiateurs des ménages. Vous apprendrez vite à ignorer l’odeur, comme le font les habitants.

Respecter l’environnement

Les Islandais accordent une grande importance à la nature. Comme partout où vous voyagez, ne laissez aucune trace : ne jetez jamais de détritus, restez sur les sentiers balisés, gardez une bonne distance avec les animaux sauvages et n’enlevez pas de sable, de pierres ou d’autres matériaux naturels de l’endroit où ils se trouvent.

Les habitants savent toujours mieux que quiconque

Les Islandais sont des gens sympathiques qui sont très fiers de leur pays. Demandez des conseils aux habitants que vous rencontrerez en chemin et vous découvrirez certainement quelque chose d’inattendu, qu’il s’agisse d’un café sous-estimé ou d’une piscine géothermique secrète idéale pour faire trempette.

Vous avez besoin d’autres raisons de visiter l’Islande ? 👇

  • Les meilleures auberges de jeunesse en Islande
  • Les meilleures choses à faire en Islande
  • Comment profiter de l’Islande avec un budget limité
  • L’Islande en été
  • Les étapes incontournables de votre road trip en Islande

A propos de l’auteur :

Jacqui est rédactrice indépendante spécialisée dans les voyages. Lorsqu’elle n’est pas sur la route, vous la trouverez en train de manger dans le nord de Londres ou de traquer des chiens sur Hampstead Heath. Suivez ses aventures aux États-Unis, en Europe et ailleurs sur Instagram et Twitter

Quel est le meilleur guide de voyage pour l’Islande en 2022 ?

On pourrait penser qu’en 2022, acheter un guide touristique pour préparer son voyage en Islande n’a plus vraiment d’intérêt. Il est vrai que toutes les informations sont aujourd’hui sur la toile. Paradoxalement, cette abondance d’articles, qui fait la force du web, constitue aussi son principal point faible. A l'heure du choix de votre guide de voyage, qui du Guide du Routard, du Lonely Planet, du Petit futé ou encore du Simplissisme est le meilleur guide touristique pour un voyage en Islande ?

Quelles sont les qualités d'un bon guide de voyage pour l’Islande ?

La réponse dépend du style de votre voyage. Chaque guide a ses points forts et ses points faibles. Certains seront parfait pour les road-trip alors que d’autres seront plus adaptés sur les découvertes culinaires. Dans le cas de la préparation d’un voyage en Islande, nous estimons qu’il y a cinq points qu’un bon guide de voyage doit traiter.

Quel est le meilleur guide touristique pour l'Islande ?

Nous avons testé et lu plusieurs guides touristiques français et s’il ne fallait en retenir qu’un nous recommanderions pour un premier voyage en Islande le Lonely Planet 6ème édition .

C’est le guide générique le plus complet sur le marché actuellement. Les principaux points d’intérêts sont référencés et vous retrouverez tous les conseils et les informations pour préparer un premier voyage. Vous trouverez des chapitres dédiés à la location de voiture, à la conduite et aux activités comme l’observation des baleines ou des aurores.

Nous avons aimé :

  • La mise en page aérée. Le guide est organisé en quatre sections (Préparer son voyage / Sur la route / Comprendre / Pratique) qui facilitent la recherche d'informations.
  • Toutes les pages du Lonely Planet sont en couleurs. La lecture est agréable et on repère tout de suite les éléments importants.
  • La section « Quoi de nouveau ?» qui liste les nouvelles attractions ou les changements réglementaires.
  • Les nombreuses fiches pratiques ou culturelles qui émaillent le Lonely Planet. Ces derniers couvrent pratiquement toutes les activités (observation des baleines, des aurores, des oiseaux, bains d’eaux chaudes, bières et plats locaux, etc)
  • Le Lonely Planet explique l’impact sur la consommation de la viande de baleine, l’utilisation d’un drone, la conduite hors des pistes, etc.

Les points faibles :

  • Une proposition d'itinéraire seulement par durée de séjour.
  • Les photos sont majoritairement issues d'une banque d'images. Elles ne rendent pas toujours justice à la beauté des sites

Pourquoi acheter un guide touristique papier ?

Avis : 4.54/5 (13 vote(s))

Merci pour votre vote

Une question ? Besoin d'un conseil ?

Envie de partager un de vos articles ?

Cela pourrait vous intéresser...

  • Voir tous les guides

On met les voiles | Blog voyage en France et autour du monde

On met les voiles | Blog voyage en France et autour du monde

Blog voyage | Conseils pour voyager, photographie de voyage et vidéo de voyage

  • Europe , Islande

Road-trip en Islande : l’itinéraire à faire absolument en 4 jours

Un road-trip en Islande est une expérience unique. Si vous en avez l’occasion, je vous suggère fortement d’organiser un tel voyage, entre Jokulsarlon etle Cercle d’Or . Ce pays est un émerveillement permanent, tant la nature y est brute, intacte et magnifique.

Alors, certes, il y a tellement de choses à voir en Islande, qu’un itinéraire de 2 ou 3 semaines serait plus approprié… Mais si votre budget est limité ou que le temps manque pour un tel séjour, n’hésitez pas à organiser un tel road-trip en Islande, de 3, 4 ou 5 jours . Quitte à revenir plus tard, pour explorer d’autres lieux.

Les paysages d’Islande sont tout simplement somptueux entre les cascades impressionnantes, les geysers, les canyons, les montagnes, les volcans et l’océan. Par conséquent, il est difficile de se limiter à quelques sites à visiter seulement…

itineraire islande

Mais comme il faut faire des choix, alors, voici un exemple de road-trip en Islande, réalisé en 4 jours. Évidemment, si votre voyage est de 3 ou 5 jours, libre à vous d’adapter cet itinéraire afin qu’il corresponde au mieux.

Ce road-trip est accessible quasiment toute l’année, sauf conditions climatiques exceptionnelles . Une voiture de location basique suffit, mais vous pouvez louer un 4×4 si vous souhaitez explorer des contrées plus sauvages.

Pour info, la plupart des accès aux sites sont gratuits, ce qui n’est négligeable tant les hôtels ou les restaurants peuvent être onéreux. Par ailleurs, vous trouverez quelques propositions d’hôtels et d’hébergements dans cet article, après chaque étape.

Pour ce road-trip en Islande, nous emprunterons principalement la Route 1 (Road 1), la route circulaire, qui fait le tour du pays. Au vu de la durée du séjour, nous resterons dans le sud de l’île, d’Est en Ouest.

Libre à vous d’inverser cet itinéraire en fonction de vos horaires de vol, d’arrivée et de départ d’avion. Lors de ce voyage, j’ai zappé la capitale Reykjavik car je souhaitais surtout profiter des beautés de la nature.

itinéraire islande

Ce planning est volontairement assez « light » certains jours, afin de prendre en compte d’éventuels trajets en voiture entre les différents sites et hôtels, mais aussi les saisons. Naturellement, vous aurez beaucoup plus de temps pour réaliser vos visites en été , avec le soleil de minuit. La nuit est alors très courte fin juin-début juillet (4h à peine).

En revanche, en hiver les journées sont plus courtes, notamment en janvier (5h de jour seulement). Dans cette proposition de road-trip en Islande, vous trouverez donc quelques suggestions de visites supplémentaires, pour ceux qui ont davantage de temps. Pour rappel, mon voyage s’est déroulé à la fin du mois d’octobre.

Jour 1 du road-trip en Islande: Jokulsarlon et Diamond Beach

Commeçons ce road-trip en Islande par l’un des plus beaux sites du pays. La lagune glaciaire de Jokulsarlon et la plage Diamond Beach , dans le sud-est du pays, entre Kirkjubaejarklaustur (1h40) et Hofn (1h10). Mais avant, faisons une petite halte à Fjallsarlon… À noter que les parkings pour ces sites sont gratuits.

Fjallsarlon

Fjallsarlon est bien moins connue et impressionnante que Jokulsarlon, mais cette lagune glaciaire mérite tout de même le détour. Notamment parce que ce site est beaucoup moins fréquenté, notamment en basse-saison (hors été donc).

road-trip en Islande - Fjallsarlon

Il est aisé de se retrouver seul ou presque face à la lagune glaciaire de Fjallsarlon et les nombreux icebergs. En arrière plan, la montagne Hvannadalshnjukur, point culminant d’Islande à plus de 2 100 mètres, complète ce paysage magnifique.

road-trip en Islande - Fjallsarlon

Jokulsarlon

Jokulsarlon est certainement l’un des lieux les plus connus d’Islande. Et c’est amplement justifié! Cette lagune glaciaire est d’une rare beauté, certainement l’un des plus beaux endroits que j’ai pu voir en voyage .

Des centaines d’icebergs et de bloc de glace bleus, blancs ou noircis par les cendres, se sont détachés du glacier Vatnajokull. Ils flottent aujourd’hui dans une lagune à l’eau douce et salée, puisque la lagune est ouverte sur la mer. Un spectacle grandiose!

itinéraire islande

Ainsi, ce paysage est en perpétuel mouvement. À ce jour, la lagune glaciaire de Jokulsarlon continue de grandir et ce n’est pas bon signe… Le réchauffement climatique fait des dégâts et la glace fond de plus en plus.

Heureusement, pour essayer de mettre de côté ce triste sort, des petits phoques font régulièrement leur apparition dans la lagune pour pêcher.

Islande - Jokulsarlon phoque

À noter, aussi, que Jokulsarlon est un formidable spot si vous venez en hiver et que des aurores boréales apparaissent …

aurores boreales islande

Diamond Beach

Cette plage splendide, appelée Diamond Beach, est située à proximité de Jokulsarlon. Ici, des blocs de glace translucides viennent s’échouer sur une plage de sable noir… Le contraste est saisissant.

Si bien que le spectacle devient grandiose au moment du coucher du soleil, avec les différents couleurs et la glace sur le sable noir. À savoir, l’accès se fait simplement, juste après avoir traversé le pont au retour de Jokulsarlon. En effet, le nombre de véhicules garés vous permettra de vous repérer facilement.

Diamond beach Islande

Jour 2 du road-trip en Islande: canyon et cascade étonnante

Foss a sidu et dverghamrar.

Sur la route qui mène au parc de Skaftafell, ces deux sites méritent un petit détour. À 15 minutes à l’Est de Kirkjubaejarklaustur, se situe la cascade Foss a sidu près de la route 1. En conséquence, il est impossible de la manquer puisque l’on peut la voir depuis la route ! Cette très jolie cascade, haute d’une trentaine de mètres, parait se jeter sur un hameau en contrebas.

islande itineraire

De plus, à 650 mètres à l’Est, sur la droite de la route 1, un autre petit arrêt photo est possible à Dverghamrar. Un nom qui signifie « falaise du nain »! Vous trouverez ici plusieurs colonnes de basalte, qui forment un paysage étonnant. Hélas, j’ai loupé cet arrêt de lors mon passage dans le coin.

Skaftafell et la cascade Svartifoss

Le parc national de Skaftafell se trouve à une heure de route à l’Est de Kirkjubaejarklaustur. Un endroit dont vous pouvez plus ou moins profiter en fonction du temps dont vous disposez et de vos envies.

Ainsi, si vous êtes plutôt pressés, ne manquez surtout pas la cascade Svartifoss (1h30 A/R de marche). Les colonnes de basalte et la chute d’eau en son centre forment une scène sublime! Notamment lorsque la glace fait son apparition…

itinéraire islande

Si vous avez le temps, d e nombreuses et splendides randonnées sont possibles à Skaftafell .

Pour accéder à Skaftafell, prendre la route 998, qui mène 2 km plus loin au camping et au parking. Celui-ci est payant: 750 couronnes soit environ 5,5O€ pour une voiture.

Fjadrargljufur

En plus d’être imprononçable, Fjadrargljufur est un canyon très connu d’Islande . Sa beauté est remarquable… Tant et si bien que Justin Bieber s’en est même servi de décor dans l’un de ses clips !

Islande itineraire

Revers de la médaille, le canyon a été fermé quelques semaines car les touristes étaient trop nombreux… Et le site a été dégradé. Désormais ouvert, le chemin est balisé et vous guide vers des points de vue autorisés. Pour ma part, j’y suis allé le matin et le soleil était quelque peu gênant pour bien immortaliser ce lieu.

Road-trip en Islande - Canyon Fjadrárgljúfur

Pour accéder au parking (gratuit), environ 15-20 minutes après le village de Kirkjubaejarklaustur sur la route 1, prendre la route 206 et roulez environ 3-5 minutes.

Si vous avez plus temps:

Randonner à skaftafell.

Le parc national de Skaftafell fait désormais partie du Vatnajokull National Park , du nom du plus grand glacier d’Europe. Les possibilités de randonnées sont nombreuses à Skaftafell vers le glacier Skaftafellsjökull, la vallée de Morsardalur ou encore la montagne Kristínartindar.

itinéraire islande

Bref, en résumé, un régal pour les amoureux de nature avec une multitude de paysages aussi différents que magnifiques… Des sorties sur glacier sont aussi possibles avec des professionnels. Notons que le visitor center de Skaftafell, près du parking, possède une multitude d’informations sur les balades et visites dans le parc.

Kirkjugolf et Stjornarfoss près de Kirkjubaejarklaustur

Si votre hôtel se trouve près de Kirkjubaejarklaustur, alors n’hésitez pas à faire un tour vers Kirkjugolf et Stjornarfoss. Ces deux sites ne sont qu’à quelques centaines de mètres et facilement accessibles avec des parkings proches.

Dans le cas où la météo le permet, venez le matin. À Kirkjugolf, la lumière est splendide au lever du soleil pour des photos. Ce site n’est pas vaste, mais les anciennes colonnes de basalte, aujourd’hui au ras du sol, en font un spot intéressant.

itinéraire islande

À quelques centaines de mètres, vous trouverez aussi la cascade de Stornarfoss . Je n’ai pas eu l’occasion d’y aller, mais cette cascade est plutôt proche et jolie alors autant ne pas s’en priver!

Où dormir dans le sud-est de l’Islande?

Mes propositions d’hébergements et d’hôtels dans le sud-est de l’islande, entre fjadrargljufur, skaftafell et jokulsarlon. .

Si vous cherchez un hôtel dans le sud-est de l’Islande, voici quelques exemples d’hébergements qui me semblent intéressants.

  • Hotel Klaustur à Kirkjubæjarklaustur. Un établissement que j’ai beaucoup aimé: lieu tranquille, personnel au top, et des parties communes plutôt jolies. Sans oublier le restaurant qui propose des plats savoureux.

L’hôtel Klaustur se trouve à 1h35 de Jokulsarlon, à 1h de Skaftafell et 20 minutes du canyon  Fjadrargljufur. Chambre double aux alentours de 180-200€ suivant la période. Pour en savoir plus, c’est ici .

voyage islande le routard

  • La maison d’hôte  Dalshöfdi Guesthouse , près de Kálfafell. Un établissement plus simple, mais qui propose des chambres à moins de 100€ selon les périodes. Cette maison d’hôte se situe à 1h20 à l’Ouest de Jokulsarlon.

Jour 3 du road-trip en Islande: cascades sublimes et plages de sable noir

Pour ce deuxième jour de road-trip en Islande, les cascades sont plus que jamais à l’honneur! Avec, pour chacune d’elle, des particularités qui valent le détour. Je vous propose de commencer cette journée par une cascade un peu moins connue mais magnifique…

Glugafoss (ou Merkjarfoss)

Cette cascade  a été une belle surprise ! Ce site m’a été suggéré par le personnel de l’hôtel où je résidais. Glugafoss est vraiment sublime, en pleine nature, un peu à l’écart de la Route 1. De surcroît, gros point positif, la foule y est rarement présente… (sauf si vous n’avez pas de chance et qu’un car s’arrête mais ce sera bref).

itinéraire islande

Pour y accéder, je vous conseille d’emprunter la route 261, goudronnée. Vous pouvez aussi prendre la route 250 si vous souhaitez couper, mais la vigilance est de mise en hiver car cette route en gravier peut être cahoteuse.

road-trip en Islande - Gluggafoss cascade

Seljalandsfoss et Gljúfrabúi

Continuons cette matinée avec des cascades bien plus connues. Commençons dans l’ordre par Seljalandsfoss et Gljúfrabúi . Ces deux cascades ont la particularité d’être facilement accessibles depuis la route 1. Après vous êtes garés (parking gratuit) au début de la route 249, vous pourrez vous y rendre en quelques secondes de marche à peine.

itinéraire islande

Haute de 65 mètres, Seljalandsfoss a une particularité… Un sentier permet de se faufiler derrière l’impressionnante chute d’eau! Mais attention, ce sentier n’est pas toujours accessible en fonction de la météo. Le chemin, verglacé, était fermé lorsque j’y suis allé fin octobre.

À quelques minutes de marche de Seljalandsfoss, se trouve la cascade Gljúfrabúi . L’originalité de cette cascade réside dans le fait qu’elle est enfermée dans des rochers! Si vous voulez la voir de plus près, munissez vous de vêtements imperméables et de chaussures antidérapantes.

road-trip en Islande cascade Gjúlfrabúi

À environ 30 minutes en voiture de Seljalandsfoss se trouve la célèbre cascade Skogafoss . Une chute impressionnante de 60 mètres! Les touristes peuvent y être assez nombreux selon la saison.

itinéraire islande

En effet, la cascade Skogafoss est elle aussi très facile d’accès, à 1 km de la Route 1 en direction du village de Skogar. Le parking est également gratuit. 

road-trip en Islande skogafoss cascade

Reynisfjara et Dyrholaey

Poursuivons cette journée en direction de Vík í Myrdal. En fonction du temps dont vous disposez, deux options s’offrent à vous, près de la mer. Premièrement, vous pouvez faire un arrêt à Dyrholaey, une péninsule, avec un promontoire de 120 mètres de haut, et une arche photogénique .

road-trip en Islande Dyrhólaey

Ce site a la particularité d’être fermé vers mai-juin pendant la nidification. En juillet-août, en revanche, les amoureux d’ornithologie s’en donneront à coeur joie avec la présence de nombreux macareux. Le site est accessible par la route 218.

Deuxièmement, arrêtez-vous à Reynisfjara, une superbe plage de sable noir . De là, on peut admirer les pitons de Reynisdrangar, dans l’océan. Côté terre, les colonnes basaltiques valent aussi le coup d’oeil et constituent un lieu incontournable pour des photos.

Islande itineraire

Sans parler de  l’Halsanefshellir Cave , une grotte surprenante, dans le prolongement des colonnes. La lave, refroidie, s’est brisée en structures hexagonales parfaites.

Islande itineraire

Si vous avez plus de temps:

Explorer une grotte de glace.

En conséquent, je suis passée par une compagnie pour cette expérience car cela permettait, au moyen d’une super jeep, d’accéder à des lieux incroyables et  inaccessibles avec une voiture de tourisme. Sans oublier la visite de la grotte de glace, impossible sans l’aide de professionnels.

itinéraire islande

Épave du DC3

Un lieu célèbre de par sa carcasse d’avion échoué au milieu de la nature. Pour y accéder, il faut se garer sur un parking et marcher environ 50 minutes-1 heure. Le parking se trouve quelques kilomètres après Skogar en direction de Vík í Myrdal, sur la route 1 (sur la droite). Le nombre de voitures garées vous permettront de vous repérer.

Jour 4 du road-trip en Islande: le Cercle d’Or

Commençons ce road-trip en Islande par un incontournable: le Cercle d’Or. Située à moins de 2 heures de Reykjavik, ce lieu est l’un des plus visités du pays.

Et pour cause, le Cercle d’Or comprend notamment la magnifique cascade de Gullfoss, ainsi que la zone géothermale de Geysir. À noter que les visites de ces sites sont gratuites.

La cascade de Gullfoss est impressionnante avec ces deux étages de respectivement 11 et 21 mètres de haut, et son débit puissant. Le paysage évolue en fonction des saisons et permet de s’émerveiller à chaque fois, que l’on vienne en été ou hors saison, avec la glace et la neige qui apparaissent.

road-trip en Islande cascade Gullfoss cercle d'or

À 10 minutes à peine en voiture, se trouve le site de Geysir , du nom d’un énorme geyser qui « explosait » jusqu’à 60-80 mètres de haut. Aujourd’hui, il est possible de voir le « Strokkur » jaillir toutes les 10 minutes environ, à 20-40 mètres de haut. Un spectacle étonnant, qui fait toujours son effet…

road-trip en Islande geysir

Ces deux visites ne vous prendront certainement qu’une demi-journée. En fonction de votre emploi du temps, voyez si vous souhaitez voir d’autres lieux ou faire de la route.

Courte randonnée pour la magnifique cascade de Bruarfoss

Un lieu peu connu de la plupart des touristes et où je n’ai pas eu le temps d’aller malheureusement. Pendant cette courte randonnée d’environ 3 km , vous marchez le long de la rivière Bruara.

Et, cerise sur le gâteau, vous pouvez admirer 3 cascades! D’abord Hlauptungufoss, puis Midfoss, et enfin Bruarfoss . L’eau a l’air sublime… Le parking, gratuit, se trouve sur la route 37, à 15 minutes de route de Geysir.

Faxi (ou faxafoss)

Faxi ou Faxafoss est une jolie cascade facilement accessible à seulement 10 minutes de Geysir en voiture, sur la route 35. La foule y est moins dense qu’à Gullfoss. Le parking est payant depuis peu.

Thingvellir

Thingvellir est parc naturel inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco et mérite le détour. Tout d’abord, parce que ce lieu a la particularité d’avoir été autrefois le Parlement en plein air des Vikings ( de 930 à 1262). Et ce parc naturel  se trouve dans un graben (fossé) entre les plaques géologiques américaines et européennes .

Certains s’en donnent donc à coeur joie pour faire de la plongée dans la faille Silfra, à l’eau claire et pure… Le parking est payant. Thingvellir se trouve à 1h de route à l’Ouest de Geysir.

Où dormir dans le sud-ouest de l’Islande?

Mes propositions d’hébergements et d’hôtels près du cercle d’or, et des cascades skogafoss ou seljalandsfoss. .

itinéraire islande

De fait, si vous cherchez un hôtel dans le sud-ouest de l’Islande, voici des exemples d’hébergements qui me semblent intéressants, entre le Cercle d’Or et les cascades de Seljalandsfoss et Skogafoss.

  • L’ Hotel Ranga , près de la ville d’Hella. Un établissement haut de gamme idéalement situé entre le Cercle d’Or et les cascades de Seljalandsfoss et Skogafoss. Un havre de paix au bord de la rivière, avec un jacuzzi extérieur et un restaurant vraiment excellent (n’hésitez pas à tester le saumon ou l’agneau si vous avez l’occasion)!

L’hôtel Ranga est plus cher que la moyenne (entre 300 et 400€). Mais si vous voulez vous faire plaisir, alors foncez sans hésiter. Plus d’informations ici .

hotel ranga islande

  • Le Spói Guesthouse est situé à Hvolsvöllur, à l’Est d’Hella. Une maison d’hôte très agréable et qui propose des chambres très correctes à moins de 100€ la nuit, voire 80€ au printemps.

Une assurance voyage en Islande ?

Pour ce voyage en Islande,  nous vous conseillons le contrat Cap Assistance 24h/24 chez Chapka.

L’un des avantages avec cette assurance : la téléconsultation médicale. Ainsi, 7j/7 et 24h/24, vous pouvez parler à un médecin francophone par téléphone. Ce qui est plutôt rassurant lorsque l’on est à l’autre bout du monde.

Plus d’informations et tarifs sur le site de Chapka. Avec ce lien , vous avez une remise de 10% sur ce contrat Cap Assistance 24h/24.

Partir en Islande l’esprit tranquille

Envie d’un voyage sur mesure et authentique, organisé à la perfection, sans vous prendre la tête ? Je ne peux que vous conseiller les services de Marion, la fondatrice de l’agence Mademoiselle-voyage .

Forte d’une expérience de plus de 15 ans de le tourisme, c’est son côté humain qui en fait une véritable perle. Elle organisera pour vous le voyage parfait, qui vous ressemblera, tout en respectant votre budget! Vous pouvez la contacter à [email protected] n’hésitez pas à lui dire que vous venez de notre part pour avoir une petite surprise offerte sur votre voyage 🙂 

Cet article sur le road-trip en Islande se termine. Si vous préparez votre voyage en Islande, n’hésitez pas à jeter un oeil sur mes articles comment voir des aurores boréales et comment prendre les aurores boréales en photo .

9 réponses sur “Road-trip en Islande : l’itinéraire à faire absolument en 4 jours”

Un magnifique reportage, qui fait rêver mais donne également beaucoup d’idées. MERCI

Merci beaucoup c’est adorable 🙂 Je te souhaite d’y aller vite!!

Magnifique article, ça donne tellement envie !!!

Merci beaucoup! Je te conseille d’y aller, d’est vraiment somptueux 🙂

Bonjour Adeline! Question vestimentaire, comment t’étais-tu équipée? Je te suis sur Instagram, entre tes photos magnifiques et tes assiettes toujours bien remplies c’est un bonheur de te suivre! 🙂

Hello, j’avais acheté des vêtements techniques chez Décathlon pour le pantalon, les sous pull et sous veste, et TheNorthFace pour ma veste 🙂 Equipe toi bien parce qu’il fait froid!

  • Ping : Inspirations et coups de cœur : novembre 2019 - EATMYTRAVEL

Hello Adeline et merci pour cet article génial! Petite question, combien de temps en voiture as tu mis pour faire Reykjavik – Jokulsarlon ? Merci d avance!

Environ 5h de route 🙂

Laisser un commentaire (Ça fait toujours plaisir!) Annuler la réponse.

Aperçu de la politique de confidentialité.

Regroupe les cookies absolument nécessaires pour l'utilisation du site de manière optimale. Cela inclut des cookies qui assurent des fonctions de sécurité ou de connexion au compte. Aucunes données n'est conservées dans ces cookies.

Tous les cookies non indispensables au fonctionnement du site qui collectent via des outils d'analyse votre façon d'utiliser ce site afin d'en améliorer sa qualité.

perspectivesdevoyage

voyage islande le routard

Nous sommes aussi sur

  • Carnet de voyage
  • Guides de voyage

Accueil > Europe > Islande > Itinéraire Islande : 3 idées de circuit. 7 jours / 10-15 jours / 1 mois

Macareux depuis les falaises de Latrabjarg

Itinéraire Islande : 3 idées de circuit. 7 jours / 10-15 jours / 1 mois

Article mis à jour le

3 idées de circuit pour vos voyages en Islande

Il y a indéfectiblement quelque chose de particulier qui nous lie à l’Islande. Notre premier road trip en Islande a été une révélation : nous sommes tout de suite tombées sous le charme de ce pays exceptionnel aux paysages extraordinaires. Nous avons été éblouies par les paysages. Fascinées par les glaciers. Émerveillées par les champs de lave, par les fjords majestueux, les plages de sable noir et les icebergs.

Deux ans plus tard, nous étions de retour pour explorer les coins les plus reculés du pays, et l’Islande nous offrait un cadeau inoubliable : l’éruption du Fagradalsfjall . 

À peine quelques mois plus tard, nous voici reparties pour un nouvel itinéraire en Islande ! Cette fois-ci, c’est une mission bien particulière qui nous attend : nous sommes envoyées par la maison d’édition Hachette pour écrire la mise à jour du Guide Evasion Islande ! Nous partons à la recherche de belles adresses et de pépites méconnues à faire découvrir à nos lecteurs. Après la publication de notre propre guide de voyage auto-édité , c’est une belle reconnaissance !

voyage islande le routard

Dans cet article, nous avons choisi de détailler pour vous 3 idées d’itinéraires à suivre en Islande en fonction du temps dont vous disposez, basés sur nos propres voyages et nos connaissances du pays : 

  • 1 circuit pour un voyage d’une semaine en Islande
  • 1 circuit pour un voyage de 10 à 15 jours en Islande
  • 1 circuit pour un voyage de 3 semaines à 1 mois en Islande

Ces idées d’itinéraire peuvent être complétées par les informations disponibles dans notre guide à télécharger .

Profitez d’un guide de voyage avec un itinéraire clé en main !

Planifier son itinéraire en Islande prend beaucoup de temps et votre séjour doit être préparé avec minutie. L’Islande est un pays exigeant où la météo peut être capricieuse et où il est important que tout soit bien préparé en amont du séjour. Itinéraire précis, points de chute et réservations des hébergements, location de véhicule, activités et excursions… Tout cela demande une sacré organisation !

Pour vous faciliter la tâche et pour que vous soyez parfaitement autonome sur place, nous avons créé pour vous un Carnet de route à télécharger . Ce guide de voyage vous propose des itinéraires de voyage clé en main avec toutes les informations nécessaires au bon déroulé du séjour. Vous n’avez plus qu’à vous laisser porter !

Que vous partiez, une semaine, deux semaines ou plus, ce Carnet de route s’adapte à votre rythme. Tout y est consigné : Étapes, temps de trajet, lieu où loger, activité à faire, budget prévisionnel… Et bien sûr toutes les informations pratiques à connaître avant de se lancer à la découverte de l’Islande ! 

Road trip en Islande, idée d'itinéraire

Sommaire de l'article

Itinéraire de 7 jours en Islande : Le sud de l’Islande

Résumé du circuit de 7 jours en islande, détails du circuit de 7 jours en islande, idées alternatives pour un itinéraire de 7 jours en islande, itinéraire de 10 à 15 jours en islande : le tour de l’île et les hautes terres, résumé du circuit de 10 à 15 jours en islande, détails du circuit de 10 à 15 jours en islande, idées alternatives pour un itinéraire de 10 à 15 jours en islande, itinéraire de 3 semaines à 1 mois en islande : le tour de l’île et les fjords de l’ouest, résumé du circuit de 3 semaines en islande, détails du circuit de 3 semaines en islande, informations pratiques pour votre road trip en islande, plus d’articles pour organiser votre circuit en islande, besoin de conseils pour votre itinéraire en islande posez-nous vos questions .

voyage islande le routard

Les stories de nos séjours en Islande

Difficile de trouver l’itinéraire parfait pour un séjour d’une semaine en Islande ! Les possibilités sont infinies  : Faire le tour de l’île ? C’est possible, mais ce sera très intense et il faut vraiment 7 jours pleins sur place avec un retour le 8 ème jour pour faire le tour de l’Islande en une semaine (c’est d’ailleurs la base de l’itinéraire que nous proposons dans notre guide et qui est complétée avec des suggestions pour ralentir le rythme et faire un voyage plus long).

Pour un premier voyage d’une semaine en Islande, mon conseil serait plutôt de vous concentrer sur le sud de l’Islande et le Cercle d’Or . Certes, ce sont les régions les plus touristiques de l’Islande, mais pour une bonne raison : le sud de l’Islande regorge de paysages extraordinaires, proches les uns des autres et facilement accessibles. Avec un circuit de 7 jours, vous pourrez admirer glaciers, cascades, volcans et plages de sable noir sans faire trop de route et sans vous épuiser.

  • Jour 1 – Reykjavik – Nuit à Reykjavik
  • Jour 2 – Le Cercle d’Or – Nuit à Flúðir
  • Jour 3 – La route jusqu’à Vík – Nuit à Vík
  • Jour 4 – Les alentours de Vík – Nuit à Vík
  • Jour 5 – La route du Vatnajökul – Nuit à proximité de Jökulsárlón
  • Jour 6 – Route jusqu’à Vík – Nuit à Vík
  • Jour 7 – La péninsule de de Reykjanes – Nuit à Keflavik

voyage islande le routard

Étape 1 : Itinéraire Keflavik ➡️ Reykjavik // 45 minutes de route, 50 km

Depuis l’aéroport situé sur la péninsule de Reykjanes, vous rejoindrez facilement Reykjavik . La capitale islandaise est située à environ 45 minutes de route de l’aéroport . Vous pouvez choisir de louer directement votre voiture à l’aéroport pour commencer votre itinéraire, ou d’ emprunter une navette qui vous mènera directement à Reykjavik. La ville est petite, une journée suffit pour la découvrir lors d’un premier voyage.

Les endroits à ne pas manquer à Reykjavik : 

  • La vieille ville , avec ses rues piétonnes, ses façades colorées et ses œuvres de street art. Le centre historique se concentre autour des rues Skólavörðustígur, Njalsgata et de la place Ingolfstorg. Si vous avez le temps, vous pouvez poursuivre la visite jusqu’au lac Tjörnin pour admirer la nature en plein cœur de la ville !
  • L’église Hallgrímskirkja , emblème de Reykjavik, en forme de fusée. L’entrée est gratuite mais l’accès au sommet est payant (1 000 ISK). De là-haut, vous avez un panorama imprenable sur Reykjavik !
  • Le front de mer , de la belle sculpture de Solfar à l’impressionnante salle de concert Harpa.
  • Le Sky Lagoon , le nouveau spa de Reykjavik qui veut concurrencer le Blue Lagoon (Pensez à réserver !)
  • FlyOver Iceland , la nouvelle attraction de Reykjavik pour en prendre plein les yeux en survolant les plus beaux paysages d’Islande à bord d’un simulateur de vol. 

À lire aussi :

  • Visiter Reykjavik : Guide complet pour découvrir la capitale islandaise

voyage islande le routard

Où dormir à Reykjavik ?

Grâce à nos trois voyages en Islande et nos recherches de bonnes adresses pour le guide Evasion Islande, nous avons eu la chance de découvrir de nombreux hébergements en Islande et à Reykjavik. Voici quelques bonnes adresses que nous vous recommandons :

Notre recommandation d’hôtels à Reykjavik

En plein centre

Avec parking

Petits budgets

Étape 2 : Itinéraire Reykjavik ➡️ Cercle d’Or ➡️ Flúðir // 2 heures de route, 150 km

Après la visite de Reykjavik, je vous conseille de poursuivre votre itinéraire de 7 jours en Islande par la visite du célèbre Cercle d’Or . La région est très touristique mais concentre certains des sites les plus impressionnants d’Islande. On peut facilement passer deux à trois jours dans cette région, mais si vous n’avez qu’une semaine pour votre itinéraire en Islande, une journée vous permettra déjà d’appréhender les principaux sites : 

Les endroits à ne pas manquer dans le Cercle d’Or :

  • Le parc national de Thingvellir et ses impressionnantes failles qui séparent les plaques tectoniques nord-américaine et eurasienne. Il est possible de plonger dans la faille de Silfra pour une expérience inoubliable !
  • Le site géothermique de Geysir et son impressionnant geyser qui jaillit toutes les 10 minutes environ, propulsant l’eau à près de 20 mètres de haut. Impressionnant !
  • La cascade Gullfoss qui précipite les eaux de la rivière Hvítá dans une faille de 32 mètres de haut et 70 mètres de large !
  • Le Secret Lagoon , une piscine chauffée dans un environnement naturel (bien moins onéreuse que le Blue Lagoon) et parfaite pour un moment en famille grâce à son ambiance décontractée. Attention, cette piscine n’a de secret que son nom : en haute saison, réservation indispensable.

Si vous avez plus d’une journée pour visiter le Cercle d’Or, vous pourrez compléter votre itinéraire par :

  • La cascade de Brúarárfoss , absolument splendide avec ses eaux turquoise, que l’on atteint grâce à une randonnée de 3,5 km (comptez 2 à 3 heures pour faire l’aller-retour).
  • Le cratère Kerið avec son impressionnante caldeira colorée et son lac bleuté.
  • La rivière chaude de Reykjadalur , que l’on atteint grâce à une magnifique randonnée de 3,5 km (comptez là aussi 2 à 3 heures pour faire l’aller-retour). Il est possible de se baigner dans la rivière dont une partie a été aménagée à cet effet !

voyage islande le routard

  • Cercle d’or Islande : Tout savoir pour bien organiser sa visite

Où dormir dans le Cercle d’Or ?

Plusieurs possibilités s’offrent à vous pour loger dans le Cercle d’Or, mais la ville de Flúðir me semble être une bonne option pour loger à mi-chemin entre les sites majeurs du Cercle d’Or et la route vers le sud de l’Islande que vous emprunterez pour la suite de votre itinéraire.

Loger à Fludir

Coup de coeur

Mosas cottages, chalets individuels confortables avec jacuzzi !

Les meilleurs hébergements

Les hébergements les mieux notés à Fludir

Étape 3 : Itinéraire Flúðir ➡️ Vik // 2 heures de route, 160 km

La route jusqu’à Vik concentre quelques-uns des sites les plus connus et majestueux d’Islande. Comptez au moins une journée pour faire la route jusqu’à Vik depuis le Cercle d’Or et vous arrêter pour admirer les merveilles de la nature qui se trouvent ici. Vous pouvez facilement ajouter une journée supplémentaire autour de Vik à votre itinéraire pour ralentir le rythme du voyage tellement la région est riche en points d’intérêt ! 

Sur la route entre le Cercle d’Or et Vik, vous pourrez notamment admirer : 

  • Seljalandsfoss , une cascade très connue car il est possible de passer derrière le rideau d’eau. Autant vous prévenir pour que vous ne soyez pas déçus : il y a énormément de monde ici, et il faut souvent faire la queue pour espérer passer derrière le voile de la cascade. L’expérience est sympathique, mais vous en ressortirez forcément trempés ! À noter également que le parking est payant. Vous pouvez admirer d’autres cascades en suivant le chemin qui longe la falaise, notamment Gljúfrafoss , cachée dans un étroit canyon. 
  • Skógafoss, assurément l’une des plus belles cascades d’Islande (c’est ma préférée !). Très touristique aussi, mais il y a plus d’espace pour admirer la cascade. Prenez le temps de monter au sommet par l’escalier qui se trouve à droite : tout en haut, la vue est magnifique et le chemin continue sur plusieurs kilomètres. On peut y admirer de nombreuses autres cascades et la foule se dissipe peu à peu (c’est en fait le début du Fimmvörðuháls, un trek qui relie Skógafoss à Þórsmörk). À quelques centaines de mètres de Skógafoss, Kvernufoss est également une jolie petite cascade à découvrir, beaucoup moins connue que sa grande sœur !
  • Le Sólheimajökull , un glacier que j’aime beaucoup car il est strié de cendres noires issues des éruptions successives du terrible volcan Katla, caché sous la couronne de glace. La fonte du glacier donne naissance à un joli lagon parsemé d’icebergs qui se transforme en rivière. Vous y verrez souvent de nombreux groupes venus pratiquer la randonnée sur glacier (à tester si vous en avez la possibilité !). En dehors de cela, le site reste raisonnablement fréquenté. 
  • Le Sólheimasandur , une carcasse d’avion de l’US Navy, abandonné là suite à un incident technique qui l’avait obligé à opérer un atterrissage d’urgence. On y accède à pied (4 km) ou en navette (payante). 

voyage islande le routard

Une fois arrivés à Vik, ne manquez pas : 

  • La plage de Reynisfjara , avec son sable noir, ses orgues basaltiques et ses stacks plantés dans la mer. La plage est magnifique mais faites attention, les vagues ici sont dangereuses et l’on déplore régulièrement des accidents mortels… Soyez prudents et suivez les consignes de sécurité indiquées sur les panneaux.
  • Dyrhólaey , un incroyable promontoire de 120 mètres de haut tout au bout d’une presqu’île. Il y a deux accès en arrivant, soit à droite pour monter jusqu’au phare (panorama incroyable de là haut !), soit tout droit pour continuer jusqu’aux falaises (c’est ici que l’on peut observer des macareux en été !). 
  • Prenez également le temps de monter jusqu’à l’ église de Vik et même encore un peu plus haut, jusqu’au cimetière. Vous vous offrirez une vue magnifique sur la ville, ses plages de sable noir et ses falaises !
  • Vik, Islande : Guide complet pour visiter la région

voyage islande le routard

Où dormir à Vik ?

Bien que la ville soit de taille modeste, on trouve tout de même à Vik de nombreux hébergements pour tous les budgets , ce qui en fait une étape incontournable lors d’un road trip en Islande. Voici une petite sélection de ceux que nous avons pu découvrir : 

Notre recommandation d’hébergements à Vík í Mýrdal

Haut de gamme avec vue sur la mer

Petits chalets très confortables

Pour les plus petits budgets

Étape 4 : Itinéraire Vik ➡️ Jökulsárlón // 2h30 de route, 193 km

En poursuivant votre itinéraire sur la côte sud de l’Islande, vous atteindrez bientôt le Vatnajökull , le plus grand glacier d’Islande ! C’est une portion de route exceptionnelle qui s’offre à vous, le géant de glace se dévoilant peu à peu à l’horizon.

Nous vous conseillons de rouler jusqu’au lagon de Jökulsarlon, en vous arrêtant aux points suivants : 

  • Fjaðrárgljúfur Canyon, un magnifique canyon verdoyant aménagé avec des plateformes pour pouvoir admirer la vue. Le site est devenu très touristique suite à un clip de Justin Bieber mais reste malgré tout splendide. 
  • Svartifoss , une cascade située dans le parc national de Skaftafell, entourée d’incroyables formations d’orgues basaltiques. Comptez environ 1h30 pour faire l’aller-retour. Le parc national de Skaftafell offre de nombreuses autres possibilités de randonnées. Parking payant. 
  • Svínafellsjökull, une langue glaciaire du glacier Vatnajökull. Il y a quelques années, on atteignait par une piste de 2 km qui permettait de grimper sur le côté du glacier et de le surplomber. Cet accès semble désormais interdit, mais un deuxième accès mène au lagon qui s’est formé au pied du glacier en une courte marche.  
  • Fjallsárlón, aussi surnommé (par moi même 😆) “le petit Jökulsarlon”. Il s’agit d’une lagune glaciaire plus petite que celle de Jökulsarlon. L’endroit est magnifique avec ses milliers d’icebergs et le front du glacier très proche, mais malheureusement de plus en plus connu et fréquenté.
  • Jökulsárlón , la perle de l’Islande. Un immense lac qui fait la jonction entre le Vatnajökull et l’océan, sur lequel dérivent des milliers d’icebergs. N’hésitez pas à consulter notre article dédié avant de visiter le site ! C’est également d’ici que partent la plupart des excursions pour  randonner sur le glacier  ou  visiter une grotte de glace . 
  • Diamond Beach , la plage de sable noir située juste à côté de Jökulsárlón, sur laquelle viennent s’échouer les icebergs rejetés par l’océan, comme des milliers de diamants.

voyage islande le routard

Où dormir à Jökulsárlón ?

Il y a en fait très peu de logements à proximité de Jökulsárlón . Les plus proches se trouvent au niveau du hameau de Reynivellir. Réservation indispensable en amont du séjour, le plus tôt possible. Sinon, vous devrez sûrement pousser la route jusqu’à Höfn pour trouver un hébergement. 

NOTRE SÉLECTION D'HÉBERGEMENTS À PROXIMITÉ DE JÖKULSÁRLÓN

GERDI GUESTHOUSE

EKRA GLACIER LAGOON

REYNIVELLIR II

Étape 5 : Itinéraire Jökulsárlón ➡️ Keflavik (sur 2 jours) // 5h30 de route, 420 km

Une fois arrivés à Jökulsárlón, deux possibilités s’offrent à vous : continuer vers l’est pour faire le tour de l’Islande ou bien faire demi-tour. Nous recommandons au moins une dizaine de jours pour faire le tour de l’Islande (bien que nous l’ayons nous même fait en 8 jours lors de notre premier voyage, c’est d’ailleurs l’itinéraire sur lequel s’appuie notre guide , mais le rythme était tout de même très soutenu par rapport à l’itinéraire que nous vous proposons ici et qui vous permettra de prendre davantage votre temps). 

Sur la route du retour, vous pourrez vous arrêter aux endroits auxquels vous n’aurez pas eu le temps de vous arrêter à l’aller pour couper la route. Comptez environ 2h30 et 200 km pour retourner à Vik (où vous pourrez de nouveau passer la nuit) depuis Jökulsárlón, puis 3h15 pour rejoindre l’aéroport de Keflavik sur la péninsule de Reykjanes . N’hésitez pas à prendre le temps de visiter cette péninsule qui offre elle aussi de beaux paysages pour profiter de la fin du voyage.  

Voici les endroits à ne pas manquer sur le Péninsule de Reykjanes : 

  • Blue Lagoon , le spa le plus couru d’Islande, connu pour ses eaux bleues laiteuses incroyable ! Parfait pour profiter une dernière fois des plaisirs de l’Islande avant de reprendre l’avion. Pas donné, réservation impérative .  
  • Le site de l’éruption du Fagradalsfjall, dont vous avez forcément vu les images après les éruptions de 2021 (notre plus beau souvenir Islandais) et de 2022. Fascinant d’admirer les champs de lave nouvellement formés (accessibles en 10 minutes depuis le parking) et les cratères (plusieurs randonnées possibles). 
  • Le lac Kleifarvatn, un très grand lac aux plages de sable noir
  • Le site géothermique de Seltùn, magnifique avec ses sources chaudes bouillonnantes, ses solfatares et ses marres de boue.
  • Le lac Graenavatn, dont les eaux bleues occupent le centre d’un ancien cratère
  • Le pont entre deux continents, une passerelle qui permet de traverser l’immense faille qui sépare les plaques tectoniques eurasiennes et américaines.  
  • Les falaises de Krysuvikurberg qui s’étendent sur 15 kilomètres et jusqu’à 50 mètres de haut par endroit, où viennent nicher des milliers d’oiseaux et notamment des macareux. 
  • Le site géothermique de Gunnuhver, d’où se dégagent d’impressionnantes colonnes de fumées qui témoignent encore fois de la forte activité volcanique de la péninsule.

voyage islande le routard

Où dormir sur la péninsule de Reykjanes ?

En fonction de l’heure de votre vol retour, vous aurez peut-être besoin de trouver un logement à proximité de l’aéroport avant de quitter l’Islande. La meilleure solution pour loger sur la péninsule de Reykjanes reste Keflavik où se concentre la très grande partie de l’offre hôtelière. Nous avons beaucoup aimé l’hôtel Duus qui propose des prix abordables, une réception ouverte 24h/24 et le petit déjeuner à partir de 4h du matin pour les vols matinaux. 

Loger à Keflavik

Notre recommandation

Les hébergements les mieux notés à Keflavik

L’Islande est un pays plein de promesses et il existe évidemment une multitude d’options pour un circuit de 7 jours en Islande. Nous vous avons conseillé ci-dessus un itinéraire dans le sud de l’Islande, mais il existe évidemment de multiples autres possibilités comme par exemple : 

  • Un itinéraire à la découverte de la péninsule de Snaefellsnes : Vous pourriez par exemple passer 1 journée à Reykjavik, 2 jours dans le Cercle d’Or, 2 à 3 jours sur la péninsule de Snaefellsnes, 1 journée sur la péninsule de Reykjanes  
  • Un itinéraire à la découverte des Hautes Terres (uniquement en été) avec : 1 journée à Reykjavik, 2 jours dans le Cercle d’Or, 1 journée à Kerlingarfjöll, 2 jours au Landmannalaugar, 1 journée sur la péninsule de Reykjanes
  • Un itinéraire autour de l’île (intense mais extraordinaire), à découvrir dans notre itinéraire clé en main . 

Vous avez prévu un voyage de 10 à 15 jours en Islande et vous vous demandez quel itinéraire suivre ? S’il s’agit de votre premier voyage sur cette île exceptionnelle, nous vous recommandons vraiment d’en profiter pour faire le tour de l’île ! Il y aura beaucoup de route, certes, mais en Islande, elle fait partie intégrante du voyage et vous en prendrez plein les yeux !

N’oubliez pas que pour préparer votre voyage, vous pouvez aussi vous appuyer sur notre itinéraire clé en main , bien plus approfondi que dans cet article, qui vous détaille jour après jour l’itinéraire à suivre avec l’ensemble des points d’intérêt à ne pas manquer, les temps de trajet entre chaque site, les endroits où dormir, et les informations pratiques pour visiter chaque site mentionné.

Ci-dessous, je vous ai détaillé notre recommandation d’itinéraire pour 10 jours de voyage en Islande , en incluant des idées pour passer jusqu’à 7 jours supplémentaires pour un circuit qui durerait jusqu’à 17 jours. Vous pouvez donc piocher parmi les idées “additionnelles” pour ajouter des jours supplémentaires en fonction du temps dont vous disposez !

  • + 1 jour au Landmannalaugar – Nuit à Flúðir
  • Jour 3 – La route jusqu’à Vik – Nuit à Vik
  • Jour 4 – Les alentours de Vik – Nuit à Vik
  • + 1 jour à Höfn – Nuit à Höfn
  • + 1 jour dans les fjords de l’Est – Nuit à Egilsstadir
  • Jour 7 – Route jusqu’à Mývatn – Nuit à Mývatn
  • + 1 jour sur la péninsule de Tröllaskagi – Nuit à Siglufjörður
  • + 1 jour sur la piste F35 jusqu’au Kerlingarfjöll – Nuit dans le Cercle d’Or
  • + 1 à 2 jours sur la péninsule de Snaefellsnes – Nuit à Grundarfjörður
  • Jour 10 – Route jusqu’à Keflavik – Nuit à Keflavik

voyage islande le routard

Étape 1 : Itinéraire Keflavik ➡️ Höfn (5 à 7 jours) // 8h30 de route, 630 km

Je ne détaille pas cette “étape” du circuit car il s’agit de la même que celle proposée et décrite juste au-dessus dans l’ itinéraire de 7 jours en Islande qui vous fera donc passer par Reykjavik et le Cercle d’Or, avant de poursuivre vers le sud du pays.

Par rapport à l’itinéraire proposé pour un circuit d’une semaine, vous pouvez toutefois ajouter si vous le souhaitez une journée au Landmannalaugar : 

  • Depuis Flúðir, vous pouvez rejoindre le Landmannalaugar en environ 2 heures de route (4×4 obligatoire). Vous aurez le choix entre deux itinéraires. Le plus facile passe par la piste 208 nord et ne comporte pas de gués. Le plus difficile passe par la piste 225 qui est absolument exceptionnelle, mais vous obligera à passer 3 gués. Une fois sur place, vous aurez le choix entre de nombreuses randonnées (de quelques heures à des treks de plusieurs jours). L’une des plus célèbres est la randonnée de Bláhnúkur (6 km, 2h30 environ) que l’on peut enchaîner avec la randonnée de Brennisteinsalda (2 heures supplémentaires, randonnée de 9,7 km au total).

Pour la suite, continuez comme pour l’itinéraire précédent pour la première partie du voyage en passant par Vik , mais au lieu de vous arrêter à Jokulsarlon le cinquième jour, poursuivez la route jusqu’à Höfn où vous pouvez si vous le souhaitez passer deux nuits pour ralentir un peu le rythme du voyage (1 nuit après l’étape entre Vik et Jokulsarlon et éventuellement 1 nuit supplémentaire pour découvrir les alentours de Höfn). 

Dans les environ de Höfn, vous pourrez notamment découvrir : 

  • Le Vestrahorn, un site payant (900 ISK), ce qui est rare en Islande, mais absolument exceptionnel avec sa plage de sable noir qui s’étend au pied de montagne acérées. À marée basse, l’eau stagnant sur la plage tend un miroir aux montagnes et offre un tableau splendide !
  • Heinabergsjökull , une lagune glaciaire surmontée d’un glacier difficile à trouver mais qui offre un avantage unique : on y est absolument seuls au monde !
  • Hoffellsjökull, là encore une lagune glaciaire peu connue, un peu plus facile à trouver que la précédente.

voyage islande le routard

Où dormir à Höfn ?

À Höfn et aux alentours, l’offre d’hébergement est riche et vous trouverez facilement de quoi vous loger. Notre logement favori dans la région est toutefois un peu excentré de la ville, il s’agit de petits chalets privés et confortables avec une vue exceptionnelle sur le Vatnajökull !

Notre recommandation d’hébergements à Höfn

Chalets avec vue sur le glacier

Chambre d’hôtes & accueil charmant

Étape 2 : Itinéraire Höfn ➡️ Egilsstaðir // 3h30 de route, 250 km

La route qui longe le sud des fjords de l’Est est une route absolument magnifique ! Toutefois, il y a finalement peu de points d’intérêt où s’arrêter avant Egilsstaðir au-delà des panoramas exceptionnels qu’elle dévoile.  

Vous pourrez malgré tout faire une pause dans les petits villages colorés que vous croiserez sur votre chemin, comme Djúpivogur et Stöðvarfjörður . 

C’est autour d’Egilsstaðir que se concentrent la majorité des points d’intérêt de la région, et notamment : 

  • Seyðisfjörður, un petit village très photogénique niché au fond d’un fjord, à environ 30 minutes de route d‘Egilsstaðir. Il est célèbre pour sa belle église bleue, et la route qui y mène est splendide. En longeant le fjord, on accède à la réserve naturelle de Skálanes , peu connue et pourtant magnifique (amateurs d’ornithologie, ne passez pas à côté !). 
  • Les Vök Baths , trois piscines flottantes installées sur le lac Urriðavatn, chauffées par géothermie. Incroyable au coucher de soleil ! (Réservation indispensable, comme dans la plupart des spas Islandais)
  • Hengifoss et Litlanesfoss, deux magnifiques cascades. La première est l’une des plus hautes d’Islande (120 mètres !). On y accède par une randonnée de 5 km aller-retour (comptez bien malgré tout 2h30 de marche à cause du fort dénivelé). 

En fonction du temps dont vous disposez, vous pouvez donc vous contenter de faire étape pour 1 nuit à Egilsstaðir avant de continuer vers le nord, ou bien d’ y consacrer 1 journée supplémentaire pour prendre le temps de découvrir la région. 

voyage islande le routard

Où dormir à Egilsstaðir ?

Notre recommandation d’hébergements à Egilsstaðir

Chalets avec vue sur lac

Hôtel tout confort

Étape 3 : Itinéraire Egilsstadir ➡️ Mývatn // 2h30 de route, 175 km

En poursuivant votre itinéraire en Islande vers le nord, vous vous apercevrez que les points d’intérêt sont souvent plus distants les uns des autres (excepté dans la région du Lac Mývatn ), mais aussi que les touristes sont de moins en moins nombreux, ce qui n’est pas désagréable.

Sur la route en direction du lac Mývatn , vous pourrez faire quelques petits détours pour admirer des sites naturels majeurs du nord de l’Islande comme : 

  • Le canyon Stuðlagil, exceptionnel avec ses eaux bleues turquoise entourées de colonnes de basaltes ! Plusieurs accès possibles.
  • Dettifoss, la cascade la plus puissante d’Europe ! 100 mètres de haut et 44 mètres de large et un débit de 400m 3 d’eau par seconde ! Là aussi, plusieurs accès sont possibles pour voir la cascade depuis l’est ou l’ouest. 
  • Le désert de cendre de Möðrudalur, qui n’est pas un point d’intérêt en tant que tel mais plutôt une piste parallèle à la route 1 (la 923), qui vous donnera l’impression de vous retrouver sur une autre planète !

Une fois arrivés au niveau du lac Mývatn, vous pourrez facilement passer deux nuits dans la région car il y a énormément de sites naturels à y découvrir comme : 

  • Le site géothermique de Hverir , où l’on admire la terre en ébullition : marmites de boue bouillonnantes, sources chaudes, fumerolles et solfatares !
  • Le volcan Hverfell , aux courbes splendides. Il est possible de grimper au sommet pour un superbe panorama sur la région.
  • La grotte de Grjótagjá , remplie d’une eau chaude et bleutée et qui attire les fans de Game of Thrones (C’est ici que Jon Snow rompt son serment en succombant aux charmes d’Ygritte 😉
  • Les bains naturels de Mývatn et leurs eaux bleues où il est possible de se prélasser dans une eau à 40°C ! Comme pour toutes les sources chaudes privées du pays, il est préférable de réserver votre créneau à l’avance, notamment en pleine saison. 
  • La zone géothermique de Krafla , où l’on peut admirer volcans, cratères et coulées de lave. Les sites à ne pas manquer ici sont le champ de lave de Leirhnjukur et le cratère Viti (rempli d’eau bleue). 

voyage islande le routard

Mývatn, que voir dans la région du lac au nord de l’Islande ?

À une heure de route au nord du lac Mývatn, sachez aussi qu’un petit détour par Hùsavik peut également être une belle idée ! La ville s’est auto-proclamée “capitale de la baleine” et vous pourrez donc y prévoir : 

  • Une excursion en bateau pour observer les baleines. C’est en effet à Hùsavik que vous trouverez l’offre la plus conséquente pour aller voir les cétacés et maximiserez vos chances de les observer. Plusieurs prestataires se disputent le marché. Je vous recommande de réserver votre excursion sur la plateforme Getyourguide où tous les prestataires sont présents. Cela vous permettra également de bénéficier de l’annulation gratuite jusqu’à 24h avant le départ si les conditions sont trop mauvaises. 
  • Les bains chauds de GeoSea : tout simplement mes préférés en Islande ! Ils ne sont pas encore très connus et la vue sur le fjord depuis les bassins situés au sommet des falaises est tout bonnement extraordinaire. Réservation recommandée encore une fois.
  • La balade sur le port où s’activent pêcheurs, plaisanciers et excursionnistes est également toujours un beau moment, le village est très photogénique. 

voyage islande le routard

Où dormir à proximité du lac Mývatn ?

En fonction du temps dont vous disposez, vous pourrez donc prévoir 1 à 2 nuits à proximité du lac Mývatn , ou bien 1 nuit à proximité du lac Mývatn et 1 nuit à Hùsavik au court de votre circuit. Sachez qu’il y a malgré tout peu de logements à Mývatn. Reykjahlíð , la seule ville qui borde le lac, est une toute petite localité et les disponibilités sont très vite épuisées, peu importe la saison. Si vous ne trouvez pas d’hébergement à proximité immédiate du lac, vous pouvez loger à Laugar , à une vingtaine de minutes du lac en voiture. 

Notre recommandation d’hébergements à proximité d'Egilsstaðir

À Reykjahlíð

Étape 4 : Itinéraire Mývatn ➡️ Laugarbakki // 3h30 de route, 280 km

La suite de votre circuit en Islande vous fera reprendre la route en direction de l’ouest de l’île. Deux options s’offrent à vous pour cet itinéraire. La plus courte, suivre la route n°1 jusqu’aux alentours de Laugarbakki. Ou bien faire le détour par la péninsule de Tröllaskagi (comptez une journée supplémentaire). 

Sur la route entre Mývatn et Laugarbakki, vous pourrez vous arrêter à : 

  • Goðafoss , une chute d’eau exceptionnelle de plus de 30 mètres de large et très facilement accessible.
  • Akureyri, la plus grande ville du nord de l’Islande. Profitez-en pour faire un petit peu de shopping et un bon ravitaillement (la rue principale est très sympa), tout comme son jardin botanique avec son magnifique café. Les inconditionnels des spas Islandais prendront aussi le temps de s’arrêter au Forest Lagoon , le tout nouveau spa d’Akureyri !
  • Glaumbaer, une ancienne ferme restaurée et transformée en musée. On y visite les traditionnelles maisons islandaises au toît de tourbe qui nous permettent de comprendre les difficiles conditions de vie des islandais d’autrefois. 
  • Kolugljúfur Canyon, un site peu connu qui cache une belle cascade et un très joli canyon
  • La péninsule de Vatnsnes , que l’on parcourt en quelques heures pour observer les nombreuses colonies de phoques qui y ont élu domicile ainsi que le rocher Hvitserkur. 

voyage islande le routard

  • Hvítserkur et la péninsule de Vatnsnes : l’Islande hors des sentiers battus

Si vous choisissez de dévier de l’itinéraire principal en ajoutant un détour par la péninsule de Tröllaskagi, votre objectif sera surtout d’atteindre le très photogénique petit port de pêche de Siglufjörður et son célèbre musée du hareng. En redescendant vers le sud, ne manquez pas un arrêt à la piscine de Hofsós . Située au bord du fjord, c’est l’une des plus belles piscines municipales du pays !

voyage islande le routard

Où dormir aux alentours de Laugarbakki ?

Il n’est pas très difficile de trouver des hébergements dans ce coin de l’Islande, la plupart sont situés à Laugarbakki, ou bien à Hvammstangi, à l’entrée de la péninsule de Vatnsnes.

Notre recommandation d’hébergements aux alentours de Laugarbakki

Milieu de gamme

Haut de gamme

Étape 5 : Itinéraire Laugarbakki ➡️ Keflavik // 3 heures de route, 232 km

Dernière étape de ce circuit de 10 à 15 jours en Islande, l’ouest de l’île pour rejoindre l’aéroport de Keflavik situé plus au sud. En fonction du temps dont vous disposez, plusieurs itinéraires sont possibles !

L’itinéraire le plus court : par la route n°1

Si votre temps est limité et que la fin du séjour approche, vous devrez certainement choisir l’itinéraire le plus simple qui vous fera suivre la route n°1 jusqu’à la péninsule de Reykjanes . Pour couper un peu la route, il est possible de faire un petit détour (+ 1 heure de route) par : 

  • Les chutes de Hraunfossar , un enchaînement de petites cascades situées sur le cours de la Litlafjlót et très facilement accessibles.
  • Les bains chauds de Krauma , un superbe spa qui n’est pas trop fréquenté

voyage islande le routard

Notre itinéraire préféré : l’aventure par la piste F35 (en été uniquement et avec un 4×4) 

L’accès se fait en fait un peu avant Laugarbakki, au niveau du hameau de Bolstadharhlidh (je vous laisse essayer de le prononcer !). Comptez une très grosse journée pour parcourir la piste qui traverse les Hautes Terres jusqu’au Cercle d’Or (la piste est relativement facile, pas de gués à traverser). Sportif et intense, mais vous ne le regretterez pas ! Sur votre route, vous pourrez admirer : 

  • Le lac Blöndulón que vous allez longer pendant un moment au début de la piste,
  • Le site géothermique d’Hveravellir , au milieu des champs de lave, avec ses piscines de boue bouillonnante, ses sources chaudes (on peut même se baigner dans l’une d’elles) et ses solfatares.
  • Les Kerlingarfjöll (détour par la piste F347) qui à elles seules justifient de choisir cet itinéraire ! Ces montagnes offrent un spectacle parmi les plus impressionnants des Hautes Terres (c’est d’ailleurs l’endroit que je préfère !), le site est bien moins touristique que le Landmannalaugar et les possibilités de randonnées inoubliables. Il est possible d’y passer la nuit pour couper la route et en profiter davantage.
  • Le glacier Langjökull et le lac Hvítárvatn, qui vous offriront des panoramas extraordinaires sur la fin de la piste qui débouche au niveau du Cercle d’Or, dans les environs de la cascade Gullfoss.

voyage islande le routard

L’itinéraire le plus long : 2 jours dans la péninsule de Snæfellsnes 

Si vous disposez d’au moins 15 jours pour votre itinéraire en Islande et en fonction des choix que vous aurez fait précédemment dans la constitution de votre circuit, peut-être vous restera-t-il assez de temps pour visiter la péninsule de Snæfellsnes ! Cette petite péninsule située à l’est du pays concentre tout ce que l’Islande a de plus beau en un petit territoire : glaciers, volcans, cascades, falaises, plages de sable noir… Nous vous listons les incontournables un peu plus bas, dans l’itinéraire de 3 semaines en Islande. 

Snaefellsnes : Les plus beaux paysages d’Islande en une péninsule

Nous avons choisi de vous présenter ici l’itinéraire le plus courant pour un séjour de 10 à 15 jours en Islande , qui consiste à faire le tour de l’île. 

Vous pouvez d’ailleurs retrouver davantage de détails sur ce circuit avec un découpage jour par jour, tous les temps de trajet entre les points d’intérêt, un descriptif complet de chaque point d’intérêt et des informations pratiques dans notre guide de voyage qui vous offre un itinéraire clé en main à télécharger . Mais vous l’aurez compris, de nombreuses autres options s’offrent à vous pour un circuit en Islande et vous pourriez par exemple choisir : 

  • Un circuit à la découverte des fjords de l’ouest et du sud de l’Islande avec : 1 journée à Reykjavik, 2 jours sur la péninsule de Snæfellsnes, 3 jours dans les Westfjords, 2 jours dans les Hautes Terres, 1 semaine de dans le sud de l’Islande.
  • Un circuit à la découverte des Hautes Terres incluant plusieurs Treks 

Itinéraire à télécharger pour un circuit en Islande

Vous l’aurez compris, organiser son itinéraire en Islande prend beaucoup de temps et demande beaucoup de recherches sur internet pour condenser l’ensemble des informations disponibles et créer un circuit cohérent. Dans cet article, nous avons essayé de vous donner toutes les clés pour construire au mieux votre itinéraire en Islande, mais sachez que nous avons également créé un guide à télécharger qui condense toute l’expertise issue de nos trois voyages en Islande avec un itinéraire clé en main à suivre jour après jour. 

Vous pourrez consulter facilement ce document sur votre ordinateur, votre téléphone ou votre tablette afin d’en faire un parfait compagnon de route pendant votre voyage et vous éviter toutes les recherches pour construire votre circuit !

C’est aussi une belle manière de soutenir notre travail , pour nous encourager à continuer à développer ce blog et vous offrir des informations de qualité pour vous aider à organiser vos voyages.

Vous avez prévu de consacrer 3 semaines, voire plus, à votre itinéraire en Islande ? Génial ! En trois semaines, vous aurez le temps de faire le tour de l’île et d’ajouter à votre circuit la visite des Îles Vestmann, des Hautes Terres et des fjords de l’ouest , qui comptent parmi les endroits les plus reculés d’Islande, mais aussi les plus beaux ! Un itinéraire intense mais extraordinaire, que vous n’êtes pas prêts d’oublier !

Ci-dessous, je vous ai donc résumé ma proposition de circuit idéal pour 3 semaines en Islande , en ajoutant quelques suggestions supplémentaires pour ralentir le rythme pour ceux qui auraient jusqu’à un mois à consacrer à leur voyage (quelle chance !). 

  • + 1 jour à Reykjavik
  • + 1 jour dans le Cercle d’Or
  • Jour 3 – Kerlingarfjoll – Nuit à Gullfoss ou Flúðir
  • + 1 jour au Landmannalaugar
  • Jour 5 – Les Îles Vestmann – Nuit à Heimaey
  • Jour 6 – Route jusqu’à Vik – Nuit à Vik
  • Jour 7 – Les alentours de Vik – Nuit à Vik
  • Jour 8 – Route jusqu’à Hofn – Nuit à Höfn
  • Jour 9 – Les alentours de Höfn – Nuit à Höfn
  • Jour 11 – Route jusqu’à Mývatn – Nuit à Mývatn
  • Jour 12 – Les alentours du lac Mývatn – Nuit à Mývatn 
  • + 1 jour dans la péninsule de Tröllaskagi – Nuit à Siglufjörður
  • Jour 14 – Route jusqu’à Laugarbakki – Nuit à Laugarbakki
  • + 1 nuit à Ísafjörður
  • Jour 16 – Route jusqu’à Patreksfjörður – Nuit à Patreksfjörður
  • Jour 17 – Le sud des fjord de l’ouest – Nuit à Patreksfjörður
  • Jour 18 – Ferry jusqu’à Stykkishólmur – Nuit à Grundarfjörður
  • Jour 19 – La péninsule de Snaefellsnes – Nuit à Grundarfjörður
  • Jour 20 – La péninsule de Snaefellsnes – Nuit à  Grundarfjörður
  • Jour 21 – Retour à Keflavik – Nuit à Keflavik

voyage islande le routard

Étape 1 : Itinéraire Keflavik ➡️ Reykjavik ➡️ Cercle d’or (4 à 7 jours) // 170 à 580 km

Je ne vais pas re-détailler ici les sites à voir à Reykjavik et dans le Cercle d’Or que j’ai déjà mentionnés dans l’ itinéraire de 7 jours en Islande , un peu plus haut dans cet article (mon article fait déjà 20 pages sur mon logiciel de traitement de texte, gloups !).

Simplement, si vous avez prévu un circuit de 3 semaines à 1 mois en Islande, vous avez très certainement envie d’en découvrir un maximum, mais peut-être aussi de prendre votre temps et d’explorer un peu plus en profondeur chaque région. Par rapport à l’itinéraire d’une semaine , vous pourrez donc passer jusqu’à 2 jours à Reykjavik pour prendre le temps d’apprécier l’atmosphère atypique de la capitale Islandaise. Idem dans le Cercle d’Or , il y a beaucoup d’autres choses à voir que les 3 sites majeurs que sont Thingvellir, Gullfoss et Geysir, on peut donc facilement y passer 2 jours (voir plus) sans s’ennuyer.

À partir du Cercle d’Or, on rejoint également deux des sites les plus emblématiques des Hautes-Terres (uniquement en été et avec un 4×4) : 

  • Les Kerlingarfjöll , accessibles en 1h30 à 2 heures de route depuis Gullfoss par la piste 35 puis la piste F347. Le détour vaut vraiment le coup, c’est à mon sens l’un des plus beaux sites des Hautes Terres et ces montagnes ocre et fumantes composées de rhyolite sont bien moins touristiques que le Landmannalaugar. Vous pouvez choisir de faire l’aller-retour dans la journée, ou bien d’y passer 1 nuit (Réservation obligatoire sur le site de https://highlandbase.is/ ).  
  • Le Landmannalaugar, accessible en 2h de route depuis Flúðir. Deux itinéraires possibles : par la piste 208 nord (pas de gués) ou par la piste 225 (3 gués) mais absolument magnifique. Il y a énormément de possibilité de randonnée sur place, vous pouvez donc également choisir de faire l’aller-retour sur 1 journée, ou bien d’ajouter une journée supplémentaire pour bien profiter du site (vous devrez forcément dormir au camping du Landmannalaugar) 

voyage islande le routard

Étape 2 : Itinéraire Flúðir ➡️ Höfn (4 à 5 jours) // 5h30 de route, 416 km

Cette fois encore, je vous laisse vous référer aux deux itinéraires décrits en début d’article qui détaillent tous les sites à ne pas manquer pendant votre circuit dans le sud de l’Islande.

Simplement, je vous recommande vraiment de prendre le temps de passer au moins une journée sur les Îles Vestmann . Là aussi, une découverte loin des grands circuits touristiques mais où vous en prendrez assurément plein les yeux avec notamment : 

  • L’ascension du volcan Eldfell , le volcan emblématique de l’île qui offre une vue extraordinaire sur l’archipel et témoigne de l’histoire géologique récente du pays.
  • L’observation des macareux qui, en saison, sont légion ici. Les Îles Vestmann abritent la plus grande colonie du monde avec plus de 10 millions d’individus !

voyage islande le routard

Îles Vestmann : Visiter Heimaey et le plus bel archipel d’Islande

Pour ralentir le rythme, vous pouvez également choisir de passer deux nuits dans les alentours d’Höfn , ce qui vous permettra de partir à la recherche des langues glaciaires méconnues qui sont nombreuses dans les environs !

Étape 3 : Itinéraire Höfn ➡️ Laugarbakki (5 à 7 jours) // 9h de route, 700 km

Rien d’original à ajouter par rapport aux propositions décrites dans l’ itinéraire de 10 jours en Islande, si ce n’est que vous pourrez peut-être passer une journée complète et une nuit à Hùsavik !

Étape 4 : Itinéraire Laugarbakki ➡️ Ísafjörður ➡️ Patreksfjörður (3 à 4 jours) // 6h30 de route, 500 km

Nous voilà enfin au cœur du sujet de cet itinéraire de 3 semaines à 1 mois en Islande : les fjords de l’ouest ! Si cette région est souvent boudée des touristes, c’est parce qu’elle est assez inaccessible. Il faut faire beaucoup de route pour rejoindre les Westfjords, et sur place, les distances entre les différents points d’intérêt à intégrer à votre circuit sont également souvent très longues. Mais quelle récompense après cette longue route ! Ici, les paysages sont fantastiques, sauvages, avec des airs de bout du monde… Qui aurait cru qu’au pied des falaises de cette contrée inaccessible s’étendraient d’incroyables plages de sable doré aux eaux turquoise ?

La première étape de votre itinéraire dans les Westfjords vous mènera jusqu’à Ísafjörður (le trajet est long mais n’oubliez pas de scruter le fjord, nous avons eu la chance d’y observer des baleines depuis la route !), où vous pourrez passer 1 à 2 nuits. Ne loupez pas : 

  • La visite de la ville, la plus grande de la région qui abrite de très jolies maisons anciennes,
  • Une sortie en kayak à la découverte des paysages extraordinaires de ce coin isolé. Avec un peu de chance, vous croiserez dauphins, baleines ou phoques qui sont nombreux dans la région !
  • La visite du Hornstrandir , la région la plus reculée d’Islande, accessible uniquement en bateau. Dans ce cas, il faudra encore ajouter quelques jours à votre itinéraire pour explorer cette contrée sauvage connue pour être le royaume des renards polaires. Si vous n’êtes pas un randonneur expérimenté, nous vous conseillons de prévoir une excursion accompagnée . 

Depuis Ísafjörður , vous rejoindrez le sud des fjords de l’ouest en deux heures de route. La petite ville de Patreksfjörður est un bon point de chute pour poser ses valises. Sur la route pour la rejoindre, vous pourrez notamment admirer : 

  • Les chutes de Dynjandi, qui dégringolent du sommet d’une falaise sur trois niveaux, avec force et fracas. C’est la plus haute cascade des Westfjords et assurément l’une de nos préférées en Islande. 
  • Svalvogar, la piste côtière (n°622) qui part de Þingeyri. C’est l’une des plus belles pistes d’Islande, mais aussi l’une des plus difficiles (pistes à flanc de falaises, cailloux, passages sur la plage (attention aux horaires des marées), gués, rochers…). Pour les conducteurs aguerris uniquement ! Mais le spectacle qui s’offrira aux plus téméraires sera extraordinaire !
  • Reykjafjarðarlaug, un très grand bassin aménagé dans un cadre superbe et alimenté par une source naturelle, accompagné de trois petits hot pot. 

Patreksfjörður est ensuite la dernière ville dans le sud des fjords. Ne manquez pas sa jolie piscine municipale qui domine le fjord, juste à côté de l’école, pour vous délasser après une longue journée de visites. Vous y trouverez jacuzzis, sauna, pataugeoire et bassin de natation.

Votre itinéraire dans les Westfjords vous mènera ensuite vers la piste 612 en direction de la pointe occidentale de l’Islande. Sur la route, ne manquez pas : 

  • L’immense épave du Garðar BA 64 , un bateau norvégien échoué dont la carcasse est restée immobilisée au bord du fjord.  
  • La plage de Rauðisandur (par la piste 614), dont le sable doré s’avance dans l’océan pour créer une pointe qui vient presque fermer la baie. Exceptionnel avec les lumières de la fin de la journée. 
  • Les falaises de Látrabjarg qui se dressent par endroit à plus de 400 mètres au-dessus de l’océan ! On y observe des milliers d’oiseaux qui offrent aux visiteurs un ballet harmonieux ainsi que des milliers de macareux (pendant la période de ponte uniquement). 

Plus au sud, en reprenant la route pour quitter les fjords de l’ouest par le sud depuis Patreksfjörður, vous pouvez également prévoir un petit arrêt à Hellulaug , un petit bassin d’eau chaude serti de pierres qui offre une très belle vue sur le fjord.

voyage islande le routard

Où dormir dans les fjords de l’ouest ?

Vous l’aurez compris, les Westfjords sont particulièrement sauvages et les endroits pour loger y sont relativement peu nombreux. Au nord des fjords, vous trouverez facilement des hébergements autour d’ Ísafjörður , tandis qu’au sud des fjords, l’offre se concentrera majoritairement autour de Patreksfjörður . Si vous souhaitez découvrir cette région, nous vous recommandons donc de réserver vos hébergements assez tôt, compte tenu de l’offre limitée.

Loger dans les Westfjords

Vers Ísafjörður

Appartement Tangs

À Patreksfjörður

Guesthouse Stekkaból

Étape 5 : Itinéraire Patreksfjörður ➡️ Grundarfjörður // 4h30 de route, 150 à 350 km

Pour rejoindre la péninsule de Snaefellsnes depuis les fjords de l’ouest, deux solution s’offrent à vous : 

  • Faire le tour par la route en suivant la côte . Une longue route de 350 kilomètres pour rejoindre Grundarfjörður au nord de la péninsule de Snaefellsnes. C’est long, mais la route est magnifique et c’est la solution la moins onéreuse.
  • Prendre le ferry de Brjanslaekur à Stykkisholmur , ce qui réduira considérablement les kilomètres à parcourir en voiture (tout comme le montant présent dans votre portefeuille). Moins fatiguant, mais presque aussi long.

Prévoyez donc une bonne journée de trajet pour quitter les Westfjords et rejoindre Snaefellsnes, puis au moins deux jours pour visiter la péninsule qui offre un panorama riche et varié de sites à découvrir.

Vous pourrez notamment y voir : 

  • Le Kirkjufell , cette petite montagne au sommet pointu bien connue des photographes. Juste en face, la cascade de Kirkjufellsfoss offre un joli point de vue pour la photographier. 
  • Le phare de Svörtuloft, dont la couleur éclatante contraste avec celle des champs de lave qui l’entourent. Sur la piste qui y mène, ne manquez pas un petit arrêt à la jolie plage de sable blond de Skarðsvík . 
  • Le volcan Saxhóll, dont on peut gravir les pentes par un long escalier métallique. Une fois en haut, on jouit d’un beau panorama sur toute la péninsule ! 
  • La plage de Djúpalónssandur , célèbre pour son sable noir et ses belles formations volcaniques. 
  • La grotte de Vatnshellir , une expérience qui vous conduit sous terre dans les entrailles d’une immense grotte de lave vieille de plus de 8 000 ans. 
  • Les necks de Lóndrangar , d’immenses blocs de lave qui se dressent au-dessus de l’océan et où aiment nicher les oiseaux
  • Les falaises d’Arnarstapi à Hellnar, qui offrent une jolie randonnée facile et accessible, notamment pour les amateurs d’ornithologie.
  • La piste F570 (splendide) qui traverse le parc national de Snæfellsjökull et qui permet de s’approcher du glacier. 
  • La cascade Bjarnafoss , la plus haute de la péninsule, qui dégringole du sommet des falaises de basalte qui culminent à 80 mètres de haut.
  • L’église de Budir , certainement la plus photogénique d’Islande, dont les façades noires attirent des centaines de touristes venus la photographier sous tous les angles.

voyage islande le routard

Où dormir sur la péninsule de Snaefellsnes ?

Il y a de nombreuses possibilités pour loger sur la péninsule de Snaefellsnes qui est une région assez fréquentée par les visiteurs. Vous trouverez facilement des hébergements dans les différentes villes qui longent la côte. Loger à Grundarfjörður est toutefois selon moi une bonne idée, car la bourgade est située entre les pistes 54 et 56 qui permettent de rayonner dans la péninsule. Il peut également être pertinent de loger vers Arnarstapi où l’offre est également importante. 

Loger sur la péninsule de Snaefellsnes

hébergement coup de coeur

Dis Cottages

À Grundarfjörður

Les hébergements les mieux notés à Grundarfjörður

Itinéraire prêt à l’emploi pour voyager en Islande

Voilà, nous touchons au but de cet article très (très) long, mais j’avais à cœur de vous partager au mieux toutes les informations accumulées au fil de nos voyages pour vous aider à préparer votre itinéraire en Islande.

Sachez que si vous souhaitez retrouver les informations offertes dans cet article dans un format pratique à consulter pendant votre voyage, vous pouvez télécharger notre guide de voyage sur l’Islande. Ce guide vous offre un itinéraire clé en main à suivre pendant votre voyage en Islande pour ne rien manquer des plus beaux endroits à découvrir sur l’île en détaillant un itinéraire à suivre au jour le jour. 

C’est aussi une belle manière de soutenir notre travail et notre activité, afin que nous puissions continuer à alimenter ce blog pour vous aider à organiser vos voyages !

Cet article est déjà extrêmement long, c’est pourquoi je ne détaillerai pas ici toutes les informations pratiques à avoir en tête pour un circuit en Islande. Vous pouvez toutefois consulter notre guide pratique pour un road trip en Islande qui détaille toutes ces informations : 

  • La conduite en Islande
  • La meilleure période pour visiter l’Islande
  • Le budget à prévoir pour un road trip en Islande
  • Comment venir en Islande 
  • Les formalités administratives à connaître pour un voyage en Islande
  • Comment voyager en Islande de manière responsable

Vous l’avez compris, nos contenus sur l’Islande sont riches et variés et vous trouverez sur ce blog de voyage de nombreux articles pour vous aider à organiser votre itinéraire et découvrir les plus beaux recoins du pays. 

Nos articles pratiques pour visiter l’Islande : 

  • Road trip Islande : guide complet pour organiser son voyage
  • Conduire en Islande : ce qu’il faut savoir pour louer sa voiture et conduire sereinement
  • Quel budget prévoir pour un voyage d’une semaine en Islande ?
  • Voyage en Islande en hiver : nos conseils pour bien se préparer
  • Que faire en Islande ? Top 15 des plus belles activités et découvertes

Nos articles pour découvrir en détail certaines régions : 

  • Îles Vestmann : visiter Heimaey et le plus bel archipel d’Islande
  • Blue Lagoon en Islande, tout ce qu’il faut savoir avant sa visite

Vatnajökull : 5 façons de découvrir le plus grand glacier d’Islande

  • Jökulsárlón : Conseils pour visiter la plus belle lagune d’Islande
  • Myvatn, que voir dans la région du lac au nord de l’Islande ?

Les 8 plus belles cascades en Islande

voyage islande le routard

Nous espérons que vous avez aimé cet article et qu’il vous sera utile pour préparer votre circuit en Islande !  

Si tel est le cas, n’hésitez pas à nous laisser un petit mot en commentaire pour nous le signaler, cela nous fait toujours très plaisir et nous motive à continuer à alimenter ce blog voyage pour vous aider à organiser vos séjours ! N’hésitez pas également à nous poser des questions en commentaire si vous avez besoin de davantage d’informations, nous prenons toujours le temps de vous répondre pour vous aider au mieux.

Et n’oubliez pas, si vous avez du mal à planifier votre itinéraire ou si vous manquez de temps, nous avons publié un guide de voyage qui propose un itinéraire clé en main pour visiter l’Islande et ne rien manquer de ses plus beaux paysages. C’est aussi une belle manière de soutenir le travail que nous effectuons ici pour vous publier toutes ces informations !

Bon voyage en Islande !

18 réponses

Bravo pour ce blog MAGNIFIQUE et hyper pratique !!!! Je cherchais comment et en combien de temps voir Reykjavick, le cercle d’or et Jokulsarlon et je vais suivre votre premier itinéraire mais en prenant le temps donc en 10j. J’ai 60 ans et pas envie de rouler trop ni de changer d’hôtel chaque jour. Avec mon mari, nous avons prévu de louer une voiture plutôt qu’un 4×4. Est-ce que cela va poser problème vu l’intinéraire ? J’ai lu sur un guide de rejoindre le cercle d’or par la route 435 pour la jolie vue sur le lac. Est-ce que c’est possible sans 4×4 ? Nous avons programmé ce voyage du 1er au 10 juin.

Bonjour Sophie, merci beaucoup pour votre message ! Je suis ravie que nos articles puissent vous aider dans la préparation de votre itinéraire en Islande ! Non vous n’aurez pas forcément besoin d’un 4×4 pour suivre cet itinéraire si vous choisissez de ne pas emprunter de pistes, ce qui n’est pas du tout obligatoire. Je ne connaissais pas la route 435 qui a l’air magnifique (je l’emprunterai pour un prochain voyage !). J’ai l’impression qu’elle est bitumée donc a priori pas de problème. Bon voyage ! Marie

MERCI !!! pour cet article incroyable, grâce à vous on est sûr de ne rien manquer pendant notre road trip, je vais prendre le guide aussi ! Bravo !

Bonjour Jean, Merci pour votre gentil commentaire 🙂 Forcément, quand il s’agit de l’Islande, je suis intarissable de conseils et recommandations 😉 J’espère que vous passerez un bon séjour Marie

Bonjour, Je trouve votre site remarquable et les articles formidables pour nous aider à préparer notre périple de trois semaines en juillet prochain 😉 -je vous ai déjà écrit sur l’article de la lagune glaciaire ! – Petite question pratique : après Gullfoss, la piste 35 puis la piste F 347 comportent-elles des gués? Nous hésitons entre Kerlingarfjöll et le Landmannalaugar. Nous aurons un 4×4 et dormons dans le Cercle d’or 4 nuits. Nous pensons rayonner depuis cet endroit et nous hésitons un peu à cause des gués à franchir. Un immense merci par avance !

Bonjour Karine, encore merci beaucoup pour vos mots qui nous font très plaisir et nous encouragent à continuer à partager nos découvertes ! Non, il n’y a pas de gués sur les pistes 35 et F347 pour rejoindre le Kerlingarfjöll ! La F35 est plutôt bonne, la 347 un peu plus cabossée. Pour le Landmannalaugar, il y a aussi une piste sans gué, il faut emprunter la F26 puis la F208 nord. Les deux endroits sont extraordinaires, aucun risque d’être déçu. Le Landmannalaugar est plus touristique, même si le KerlingarFjöll commence à être connu aussi ! J’espère que cela vous aidera à faire votre choix, bon voyage en Islande ! Marie

Je crois que j’ai enfin trouvé l’itinéraire parfait pour mon séjour en Islande, merci 10000 fois pour votre article !!!!!

Ravie que notre itinéraire vous plaise et vous soit utile, je vous souhaite un beau voyage en Islande !

Incroyable cet article tellement complet ! Je vais commander le guide, encore merci pour votre aide +++++++

Merci beaucoup d’avoir pris le temps de laisser un commentaire ! Ravie que cet article vous ait été utile pour préparer votre itinéraire, j’espère que le guide vous plaira également !

Merci pour cet article vraiment utile, j’ai prévu un circuit de 10 jours en juin et j’y vois beaucoup plus clair !

Merci d’avoir pris le temps de laisser un commentaire ! Bon voyage en Islande, profitez bien de votre circuit dans ce pays extraordinaire !

Bonjour, Merci bcp pour cet article qui donne très envie et qui est très bien fait! Nous partons fin mars, nous avons notre vol à 11h lors du jour 8, est ce qu’avec ce programme il est possible de faire plus de voitures le jour 7 pour se rapprocher de l’aéroport? Quel est votre avis? le temps de route est conséquent? Je vous remercie, Margaux 🙂

Bonjour Margaux, Je pense que ça risque de faire beaucoup, si vous devez reprendre l’avion le jour 8, je vous conseille de ne pas faire le détour par Siglufjordur et de continuer en suivant la route 1 depuis Myvatn, ça sera plus raisonnable. Vous pourrez ainsi peut être faire le jour 8 à la place du jour 7 (ou une partie), mais sachez qu’il y aura tout de même beaucoup de route sur les derniers jours (mais elle est si belle !). Bonne journée, Marie

Super article ! Avez-vous vu des aurores boréales à cette période de l’année ?

Bonjour Julia, merci beaucoup pour votre retour 🙂 Oui, l’hiver est la bonne période pour voir des aurores boréales en Islande. Nous avons eu la chance d’en voir une la veille de notre départ, près de Keflavik ! L’intensité de l’aurore n’était pas très forte, donc c’était assez léger mais tout de même, nous étions contentes d’en avoir vu une ! N’hésitez pas si vous avez d’autres questions, nous y répondrons avec plaisir !

Jai apprécié votre article, vraiment bien.

Merci 🙂 D’autres articles sont en cours de publication, n’hésitez pas à vous inscrire à la newsletter pour en être informé.

Laisser un commentaire Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Découvrez d'autres articles qui pourraient vous intéresser

Photo de l'église noire de la péninsule de Snaefellsnes à Budir

Îles Vestmann : visiter Heimaey et le plus bel archipel d’Islande

blog de voyage

Perspectives de voyage

Le blog voyage qui sort des sentiers battus

Notre objectif ? Vous aider à découvrir la France et le monde grâce à nos conseils et idées pour organiser vos prochaines escapades 🇫🇷 🌎

Marie Morin, Perspectives de voyage

Salut, moi c'est Marie !

Avec Anne, nous avons créé Perspectives de voyage pour partager nos découvertes et sommes rapidement devenues blogueuses voyage professionnelles ! Nous sommes désormais également auteures de guides de voyage pour la maison d’édition Hachette Tourisme et avons auto-édité 15 guides de voyage   et un  carnet de voyage . Nous sommes ravies de vous accueillir sur notre blog voyage . En 2022, vous avez été près d’ un million à nous rendre visite !

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir nos articles et actualités !

Skogafoss Cascade Islande

Myvatn, que voir dans la région du lac au nord de l’Islande ?

  • Trouver un vol
  • Choisir un hébergement
  • Trouver un guide
  • Louer une voiture
  • Trouver des activités

Notre quotidien et nos plus beaux voyages en direct, en vidéo et en photos !

Retrouvez-nous aussi sur Facebook, Tiktok, Pinterest et Twitter !

Ne manquez pas nos dernières actualités

Inscrivez-vous à la newsletter pour découvrir les coulisses du blog, nos actualités et les derniers articles , destinations, carnet de voyage, guides de voyage, travailler avec nous, nous contacter, [email protected], retrouvez-nous sur les réseaux sociaux, 2018 / 2023 © tous droits réservés.

  • Mentions légales
  • Conditions générales de vente
  • Conditions générales d'utilisation

Ce site utilise des cookies. Il s’agit de fichiers qui nous permettent de recueillir des statistiques de visites anonymes. Cela nous permet de savoir combien de personnes consultent notre site internet et d’améliorer votre navigation.

  • Voyage Etats-Unis
  • Voyage Canada
  • Voyage Belize
  • Voyage Costa Rica
  • Voyage Cuba
  • Voyage Guatemala
  • Voyage Honduras
  • Voyage Mexique
  • Voyage Nicaragua
  • Voyage Panama
  • Voyage Salvador
  • Voyage Argentine
  • Voyage Bolivie
  • Voyage Brésil
  • Voyage Chili
  • Voyage Colombie
  • Voyage Equateur
  • Voyage Pérou
  • Voyage Birmanie / Myanmar
  • Voyage Cambodge
  • Voyage Chine
  • Voyage Népal / Himalaya
  • Voyage Inde
  • Voyage Indonésie
  • Voyage Japon
  • Voyage Laos
  • Voyage Sri Lanka
  • Voyage Vietnam
  • Voyage Ecosse
  • Voyage Finlande
  • Voyage Grèce
  • Voyage Italie
  • Voyage Islande
  • Voyage Norvège
  • Voyage Slovénie
  • Voyage Suisse
  • Voyage culturel
  • Voyage culinaire
  • Voyage nature
  • Voyage en amoureux
  • Voyage en famille
  • Voyage insolite
  • Voyage responsable
  • Nos Newsletters
  • Nos voyageurs
  • Nos spécialistes
  • Nos partenaires locaux
  • Le site d’Altiplano Voyage
  • Qui sommes-nous ?
  • Contactez-nous
  • Abonnez-vous à notre Newsletter

Le Blog Altiplano Voyage

Road-Trip en Islande : les incontournables à ne pas manquer

Road-trip Islande

L’Islande, cette île nordique, nichée entre l’Atlantique Nord et l’océan Arctique, offre des panoramas spectaculaires. Terres des extrêmes et des contrastes , l’Islande présente des paysages très diversifiés : plages de sable noir, volcans majestueux, cascades rugissantes, glaciers imposants… Découvrez dans cet article les incontournables à ne pas manquer lors d’un road-trip en Islande !

Exploration de l’Anneau d’Or

Pour un premier itinéraire en Islande, nous recommandons à nos voyageurs l’Anneau d’Or. Commencez par la majestueuse cascade de Gullfoss , où les eaux glacées du glacier Langjökull se précipitent dans un canyon spectaculaire. Ensuite, visitez Geysir , un site géothermique où les puissantes éruptions du geyser Strokkur vous laisseront émerveillés. Les sources chaudes de la région, comme le Cercle d’Or , vous offrent une chance unique de vous baigner dans des eaux thermales naturelles.

Geysir

Balade sur les Plages de Sable Noir

Profitez de votre voyage en Islande pour vous balader sur une des plages de sable noir. Nous vous conseillons de visiter la plage de Reynisfjara , avec ses formations rocheuses basaltiques, ses colonnes de lave et ses vagues déchaînées. Le contraste saisissant entre le sable noir et l’écume blanche, vous surprendra.

Plage de Reynisfjara

Aventure Glaciaire à Vatnajökull

Une aventure islandaise ne serait pas complète sans une exploration des glaciers. Rendez-vous au parc national de Vatnajökull , où le plus grand glacier d’Europe vous attend. Aux côtés d’un guide, vous pourrez randonner pour découvrir des crevasses, des sculptures de glace et une vue imprenable sur les environs.

Vatnajökull

A la Conquête des Volcans

L’Islande est une terre de volcans et d’activité géothermique. Explorez la région de Mývatn , où les champs de lave, les cratères et les formations rocheuses sculptées par la nature vous laisseront ébahis. Ne manquez pas de visiter le cratère Víti, rempli d’eau turquoise, une expérience à couper le souffle.

Hasselblad

L’Emeraude Cachée : Lagune Glaciaire de Jökulsárlón

Pour finir, la lagune glaciaire de Jökulsárlón est une merveille naturelle qui doit absolument figurer sur votre itinéraire. Des icebergs majestueux flottent sur l’eau, créant un paysage irréel. Optez pour une excursion en bateau pour vous rapprocher de ces géants de glace et peut-être même apercevoir des phoques curieux.

Jökulsárlón

Pour continuer votre découverte de l’île :

  • Découverte de l’Islande : témoignage de Marie Line, Patrick et Régine
  • Voyagez en Islande en hiver
  • Le coût d’un voyage en Islande

Que faire à Tegucigalpa au Honduras ?

Visiter new delhi en 2 jours, vous pourriez aussi aimer.

couverture canada blog

Découvrir la magie du Canada

hiver 1

Que faire dans les Alpes japonaises ?

japon en famille

Découvrir le Japon en famille

Islande en été

Voyager en Islande en été

Islande en famille

Partir en Islande en famille

Laisser un commentaire annuler la réponse.

Commentaire

Enregistrer mon nom, mon e-mail et mon site dans le navigateur pour mon prochain commentaire.

Voyage en Islande et road trip | Le guide complet

Voyage en Islande et road trip | Le guide complet

Emilie P

Pourquoi voyager en Islande ?

  • Voyager en Islande pour voir des paysages à couper le souffle
  • Des vacances en Islande entre aurores boréales et soleil de minuit

Un voyage encore possible

  • Un voyage d’aventure en Islande
  • L’Islande, un voyage dans un monde de glace ?

Quand voyager en Islande ?

  • L'été en Islande
  • L'hiver en Islande
  • Où aller en Islande selon la saison ?
  • Voyages en Islande en été

Voyage en Islande en hiver

Les voyages autotours ou road trip en islande.

Exemple de paysages lors d'un voyage en Islande

Voyager en Islande pour voir des paysages à couper le souffle

Pour les voyageurs encore incertains… Comment parler de l’Islande sans évoquer ses paysages à couper le souffle ? Les photos dans cet article parlent d’elles-même.

Des paysages en Islande encore sauvages

L’Islande est une destination à paysages aux grands espaces qui conquit tous les amoureux de la nature. Entre les geysers, les paysages volcaniques, fjords ou les sources chaudes, vous serez dépaysé et vous vous retrouverez connecté à la nature.

Des vacances en Islande entre aurores boréales et soleil de minuit

En Islande, chaque saison a son phénomène naturel : les aurores boréales en hiver et le soleil de minuit en été.

Entre fin août et avril, vous pouvez voir des aurores boréales en Islande . Il s’agit d’un spectacle que de nombreuses voyageurs ont sur leur "bucket list". Imaginez voir des traînées de couleurs vertes, pourpres, bleues danser dans le ciel…

Beaucoup de voyageurs voyagent en Islande pour voir des aurores boréales

Entre été, vous pouvez faire l’expérience du soleil de minuit en Islande . Entre mai et mi-août, le soleil ne se couche que pour quelques heures et pas complètement : les nuits sont alors très claires et vous aurez de très longues journées d’été. Vous pouvez voir le soleil se coucher après minuit entre le 16 et le 29 juin en Islande.

Pour vous donner un ordre d’idée, début juillet il fait jour entre 3h du matin et 23h54. Début août, entre 4h30 et 22h30.

Soleil de minuit à Kirkjufell en Islande

L'Islande s’est ouverte au tourisme après l’éruption du volcan en 2010. Depuis chaque année, de plus en plus de voyageurs visitent en Islande pour découvrir la Terre de glace et de feu.

Menacés par le réchauffement climatique, certains paysages sont amenés à disparaître dans quelques années. Le glacier Myrdalsjokull et la lagune de Jokulsarlon peuvent en témoigner. Tout au long de l’année, des études scientifiques sont réalisées et évaluent la fonte des glaciers. Vous pouvez voir le film documentaire Chasing Ice pour en savoir plus.

Un voyage d’aventure en Islande

L’Islande est un pays où il est bon de voyager pour faire des activités d’aventure et ce, pour tous les niveaux d’aventuriers.

Randonnée sur glacier en Islande

Randonnée et trek

Un paradis pour faire de belles randonnées à la journée ou des treks de plusieurs jours. Parmi les treks, on retrouve le célèbre Laugavegur qui relie le Landmannalaugar à Thorsmork. Parmi les randonnées, vous pouvez faire de belles balades à la réserve de Skaftafell au sein du Vatnajokull ou dans la réserve d’Hornstrandir dans les Fjords de l’Ouest.

  • En savoir plus sur la randonnée et le trekking en Islande

Randonnée sur glacier

En Islande, vous pouvez également faire des randonnées sur glacier. Celles-ci sont réalisables seulement avec un guide local certifié. Vous profitez alors de paysages époustouflants en évoluant sur des langues glaciaires. Il y a des randonnées pour tous les niveaux.

  • Découvrez les randonnées sur glacier possibles en Islande

Plongée à Silfra

Quelle idée vous me direz ?! Et bien oui, l’Islande a son trésor caché : la faille de Silfra. Ce lieu a été élu un des meilleurs spots de plongée d’eau froide au monde offrant des fonds colorés et une eau translucide à plus de 100 m.

C’est une activité réalisable toute l’année et le lagon est toujours à la même température. Frisson garanti !

  • Pour en savoir plus, consultez l’article sur la plongée sous-marine et snorkeling en Islande

L’Islande, un voyage dans un monde de glace ?

En hiver, c’est une destination idéale pour les amoureux des hivers enneigés. Bien que la capitale n’a pas toujours sa couche de neige, le reste du pays en est bien servi tous les hivers généralement entre novembre et mars. Entre cascades glacées et activités d’hiver comme la visite d’une grotte de glace ou de la motoneige sur glacier… C’est un vrai régal !

Paysages de glace à la péninsule de Snæfellsnes peninsula,vers le Mt Kirkjufell en hiver

Pour plus de raisons ou pour convaincre votre entourage de partir en Islande, rendez-vous sur cet article 13 raisons de voyager en Islande .

En Islande, on compte 2 saisons durant l’année : l’été et l’hiver. L’été s’étend de de fin avril à septembre et l’hiver d’octobre à mars.

L'été en Islande 

La plus belle saison pour visiter l’Islande est l’été. Le climat est tempéré, les journées sont longues et les températures non caniculaires ! La splendeur des paysages se révèle également après les mois d’hiver passés sous la neige.

C’est également la principale saison touristique. Elle s’étend de juin à fin août : les jours sont longs, les températures fraîches vers le 10-15 degrés (ici vous ne souffrirez pas de la canicule) et vous pouvez vous rendre dans toutes les régions de l’Islande. Les Hautes Terres, c’est-à-dire l’intérieur de l’île, ne sont ouverts qu’à cette période. C’est également la saison privilégiée pour faire de la randonnée.

La belle cascade Svartifoss à voir en été en Islande lors d'une randonnée

L'hiver en Islande

Une autre belle période et qui se développe de plus en plus est l’hiver et notamment le mois de décembre à février. C’est la période idéale si vous souhaitez visiter l’Islande sous son manteau neigeux, faire des activités uniques comme visiter une grotte de glace naturelle de couleur bleue intense ou bien voir des aurores boréales. La fin de l’année est de plus en plus populaire comme destination pour fêter le Nouvel An et notamment la capitale islandaise : Reykjavik. Durant la nuit de la Saint Sylvestre, c’est un festival de feu de joie et de feu d’artifice dans toute la ville.

feu d'artifice de la nouvelle année à Reykjavik en Islande

Les saisons intermédiaires sont d’avril à mai et de septembre à novembre. Ce sont de bonnes saisons où vous avez généralement moins de monde et où les prix sont un peu plus bas (en dehors des festivals bien sûr) et les paysages tout autant magnifiques.

Printemps et automne en Islande 

Couleur d'automne au parc national Thingvellir

Au printemps, entre avril et mai, les températures varient entre 1 et 10 degrés. Les journées se rallongent et la neige commencent à fondre et la nature se réveille.

A l’automne, entre septembre et début novembre, les journées sont encore longues et les températures douces entre 5-10 degrés. En soirée, vous pouvez voir des aurores boréales.

Découvrez le taux d'ensoleillement selon les mois en Islande

  • Pour en savoir plus, consultez notre article sur la meilleure période pour partir en Islande

Où aller en Islande selon la saison ?

Voyages en islande en été, tour de l’islande.

En été, vous pouvez facilement faire le tour de l’île via la route 1. C’est généralement le choix n*1 des voyageurs en Islande.

Il est possible à partir d’un voyage de 7 jours en Islande. A Guide to Iceland, nous conseillons un minimum de 10 jours pour faire le tour de l’île profiter des lieux à visiter en prenant votre temps sur la route et plus si vous souhaitez visiter en plus les fjords de l’Ouest.

En été, un véhicule standard suffit pour emprunter la route circulaire. En faisant le tour de l’Islande, vous verrez un large panel de paysages entre geysers, cascades, glacier, volcan, fjords, paysages géothermiques...

  • Découvrez les autotours été en Islande

L’intérieur de l’île : les Hautes Terres

L’intérieur de l’île est uniquement accessible en été. L’été est alors LA saison pour visiter le Landmannalaugar, Thorsmork ou la région de Kerlingarfjöll ! Ces régions sont au centre de l’île, dans le désert islandais où il n’y a pas d’habitation simplement la nature à l’état sauvage.

Les routes pour se rendre à l’intérieur de l’île sont des pistes uniquement accessibles en 4x4 ou super jeep et seulement en été lorsque celles-ci sont ouvertes, généralement entre fin juin et début septembre. Les activités sur place sont essentiellement la randonnée, le trekking et la baignade dans les sources chaudes naturelles. Ce sont des régions où les hébergements sont limités d’où nos propositions de visiter ces régions en réalisant du camping.

Les autotours proposés comprennent la location d’un 4x4 avec tente de toit, tous les équipements de campings, une carte vous donnant accès à de nombreux sites de campings dans l’île et un itinéraire de voyage avec des suggestions de lieux à voir sur votre route.

montagnes de rhyolite au Landmannalaugar

  • Consultez les autotours dans l’intérieur de l’île en Islande

Soleil de minuit

En été, l’Islande est sous le soleil de minuit. Le soleil ne se couche pas ou seulement pour quelques heures. Vous avez alors de très longues journées pour visiter l’île.

Des lieux sont alors possibles de découvrir tard en soirée sous un grand soleil. Le ciel a de également de très belles teintes.

Le soleil de minuit se déroule en été en Islande

  • Consultez les excursions sous le soleil de minuit

Fjords de l’Ouest ou Westfjords

Les fjords de l’Ouest est une région à visiter surtout en été en raison de sa géographie et de ses routes de fjords escarpées et au bord de l’océan !

Les fjords de l’Ouest ont de la neige durant une bonne partie de l’année rendant les routes impraticables même pour les conducteurs expérimentés durant des mois. En été, les Westfjords met à jour la beauté de ses paysages : ses routes de fjords, la cascade Dynjandi, la réserve naturelle d’Hornstrandir ou la possibilité de se baigner dans les nombreuses sources chaudes naturelles situées un peu partout dans la région.

Il faut compter 2-3 jours pour traverser les Fjords de l’Ouest en prenant votre temps et pour découvrir les principaux lieux. Il s’agit de la région la plus sauvage d’Islande où le tourisme est encore peu développée.

Fin de journée dans les fjords de l'Ouest en Islande

  • Consultez les excursions et les voyages dans les Fjords de l’Ouest

Se concentrer sur une région ?

Pour un séjour de 7 jours ou moins, nous conseillons de vous concentrer sur la découverte d’une seule région en Islande.

Si c’est votre premier road-trip dans la Terre de glace et de feu, nous vous recommandons de visiter la côte sud islandaise. Elle regorge des lieux incontournables et qui ont fait la renommée du pays.

Si vous avez déjà voyagé en Islande, alors il peut être sympathique de découvrir une autre région comme l’ Ouest ou le Nord de l’Islande . Une autre expérience peut être également de venir à une autre saison en Islande.

Aurores boréales

L’hiver est la saison pour voir les aurores boréales en Islande. En effet, vous avez des nuits noires (contrairement à l’été), des longues nuits et du froid : ces éléments maximisant vos chances de voir des aurores polaires en Islande.

Pour les observer, vous pouvez rejoindre des excursions ou bien partir à la chasse vous même si vous avez une voiture de location. Voici un article pour en savoir plus sur les aurores boréales en Islande.  Plus vous restez longtemps en Islande, plus vous aurez de chances d’en voir.

Aurores boréales lors d'un voyage hiver dans le sud de l'Islande

L’Islande entre neige et paysages de glace 

En hiver, vous pouvez découvrir les paysages islandais sont leur manteau neigeux. C'est également la bonne saison pour visiter une grotte de glace naturelle au Vatnajokull. Celles-ci sont uniquement visitables en hiver entre novembre et mars.

La visite d'une ice cave au Vatnajokull est possible seulement lors d'un voyage en hiver

Les itinéraires en hiver ?

Le sud de l’Islande

Le sud de l’Islande est la région privilégiée lors d’un road trip en hiver en Islande. En effet, c’est tout d’abord la route la plus praticable et qui reste ouverte toute l’année. Nous recommandons simplement d’avoir un 4x4, type de véhicule qui tient mieux sur les routes enneigées.

C’est également la région offrant de fabuleux paysages et activités possibles comme la visite d’une grotte de glace et de la randonnée sur glacier.

Le tour de l’Islande

Il est possible de faire le tour de l’Islande en hiver cependant nous le recommandons seulement aux conducteurs expérimentés sur la conduite sur neige et glace et uniquement en 4x4. En effet, il y a généralement beaucoup de neige dans les fjords de l’Est et le Nord de l’Islande : vous devez alors être à l’aise au volant !

  • Découvrez les autotours hiver
  • Découvrez les voyages hiver

Les voyages en Islande avec Guide to Iceland

Site internet Guide to Iceland

Guide to Iceland propose une large sélection de voyage en Islande. En tant que plateforme de voyage locale située en Islande, les voyages ne comprennent pas les vols internationaux. Les voyages sont construits par une équipe d’expert islandais et vivant en Islande. Vous ne manquerez alors rien lors de votre road trip sur la Terre de glace et de feu.

Les autotours sont des voyages en liberté où vous visitez l’Islande par vous-même et en toute indépendance avec un carnet de voyage.

Un autotour comprend la location de voiture, les hébergements réservés et un itinéraire de voyage comprenant les suggestions de lieux à visiter par jour. Dans les options, vous pouvez personnaliser votre voyage en choisissant votre catégorie d’hébergement, de voiture de location, d'ajouter l'entrée au Blue Lagoon et la possibilité d’ajouter des activités le long de votre parcours.

Votre seule obligation durant le voyage est d’être présent à heure au point de rendez-vous pour les activités et se présenté le soir à l’hébergement réservé pour vous. La journée est alors libre ! Cette formule de voyage est idéale pour les voyageurs indépendants qui souhaitent avoir un voyage pré-organisé et sans être en groupe !

Après la réservation du voyage en ligne, vous êtes en contact avec un agent local francophone : vous pouvez alors lui poser vos questions et demander des légères modifications si besoin comme ajouter une journée de voiture ou une nuit à votre voyage.

Le coup de coeur de l’hiver : Autotour de 7 jours | Aurores boréales et grotte de glace

Le coup de coeur de l’été :  Autotour de 10 Jours | Tour de l'Islande - Best of de l'île & Snaefellsnes

  • Découvrez les autotours Guide to Iceland  

Les circuits et séjours en Islande

Les séjours en islande .

Guide to Iceland propose une formule avec excursions guidées : les séjours en Islande. 

Dans ces voyages organisés, vous rejoignez des visites guidées à la journée ou sur plusieurs jours en petit groupe d’une vingtaine de personnes avec guide anglophone et le soir vous êtes en indépendance à l’hébergement réservé par nos soins à Reykjavik.

Cette formule permet alors de profiter du guide la journée et de la tranquillité en soirée. Les visites guidées peuvent être opérées par plusieurs opérateurs : vous n'êtes alors pas dans un groupe unique pour l’ensemble de son séjour. 

Le coup de cœur de l’hiver :  Vacances hiver 7 jours|Grotte de glace et aurores polaires

Le coup de cœur de l’été :  Voyage été de 10 jours | Tour de l'Islande et Reykjavik

  • Découvrez les circuits et séjours été  
  • Découvrez les circuits et séjours hiver  

Les circuits ou aussi appelés voyages de groupe 

Guide to Iceland propose également des circuits en Islande. Ces voyages organisés sont des voyages de groupe avec guide anglophone. Vous faites partie d’un petit groupe d'une vingtaine de personnes maximum pour l’ensemble de la durée du séjour. Le voyage est itinérant cela signifie que vous logez dans différents lieux durant vos vacances. 

Cette formule est idéale pour les voyageurs souhaitant visiter le maximum de l'Islande et notamment faire le tour de l'île sans se soucier de la conduite. 

Coup de cœur hiver : 7 jours organisés hiver

Coup de  cœur  été :  Circuit été de 10 jours | Tour de l'Islande le long de la route 1 en petit groupe

[email protected]  

Articles les plus consultés.

Iurie GTI Reykjavík Tjörn sunset summer.jpg

Guide to Iceland | Première agence de voyages d’Islande

iurie_belegurschi16.jpg

Le Guide Complet du Soleil de Minuit en Islande

northern%20lights%20in%20iceland%20by%20budir.jpg.jpg

22 photos des aurores boréales en Islande

8509945274_b3ea0fd27e_k.jpg

Top des 12 Meilleures Choses à Faire et à Voir en Islande

Holuhraun _ Eruption_Lava Field _ Highlands _ Winter _ WM.jpg

Guide complet des volcans d’Islande

Autres articles susceptibles de vous intéresser.

ice queen.jpg

Glaciers et randonnées sur glacier en Islande

the-south-coast-of-iceland-8.jpg

Partir en Islande avec des enfants | Le guide de la famille

midnight%20sun%20in%20iceland.jpg.jpg

Préparer sa valise pour un voyage en Islande

Link to appstore phone

Téléchargez le plus grand site de voyage d‘Islande sur votre téléphone pour gérer l‘intégralité de votre voyage dans un seul endroit

Scannez ce code QR avec l‘appareil photo de votre téléphone et cliquez sur le lien qui apparaît pour mettre le plus grand site de voyage d‘Islande dans votre poche. Ajoutez votre numéro de téléphone ou votre adresse e-mail pour recevoir un SMS ou un e-mail avec le lien de téléchargement.

Top des choses à faire en Islande

Réservez votre voyage clé en main avec uniquement les meilleures entreprises

Explorez les Grottes de Glace

Explorez les Grottes de Glace

Chassez les Aurores Boréales

Chassez les Aurores Boréales

Prélassez-vous au Blue Lagoon

Prélassez-vous au Blue Lagoon

Autotours en Islande

Autotours en Islande

Visitez le Cercle d'Or

Visitez le Cercle d'Or

Découvrez Jokulsarlon

Découvrez Jokulsarlon

Explorez Reykjavík

Explorez Reykjavík

Circuits sur la côte sud

Circuits sur la côte sud

  • Passer au contenu principal
  • Skip to secondary menu
  • Passer au pied de page

ZigZag Voyages

Planifiez des road trips inoubliables !

Road Trip en Islande – conseils + routes + itinéraire

Par Claire Robinson | juillet 10, 2022 | cet article contient des liens affiliés ( détails )

Organisez votre voyage en Islande ! Voici votre guide étape par étape pour commencer à planifier votre road trip en Islande :

  • quand visiter,
  • où aller (meilleures routes et régions),
  • Comment louer votre voiture,
  • Conseils pour créer votre itinéraire en Islande,
  • Conseils pour réserver vos hébergements ;
  • Conseils pour se préparer à conduire et à voyager...

Note : Ceci est pour le printemps, l'été et l'automne. Si vous prévoyez un road trip en hiver, lisez cet autre article .

Road Trip Islande - Conduire en Islande

Cette page contient des liens affiliés. Si vous les utilisez, je reçois une commission sans coût supplémentaire pour vous ( en savoir plus )

ÉTAPE 0 - Les essentiels pour organiser un road trip en Islande

En suivant les étapes suivantes pour planifier votre road trip en Islande, je vous recommande de garder à l'esprit ce qui suit :

  • De nombreux paysages étonnants sont très faciles à atteindre, alors ne vous inquiétez pas ! Pas de stress, continuez à planifier
  • Ne planifiez pas trop de choses chaque jour - vous serez frustré de ne pas pouvoir vous arrêter autant car c'est magnifique partout.
  • Ne surestimez pas la capacité de votre 4x4 - si vous prévoyez de suivre la piste des Central Highlands, sachez qu'il y aura des traversées de rivières et qu'elles peuvent être assez difficiles et changeantes pendant la journée.
  • À l'approche de votre road trip en Islande, ne regardez plus les prévisions météorologiques. Le temps changera tous les jours et au cours de la journée, alors suivez simplement le cours de votre itinéraire.
  • Remarque - si vous ne souhaitez pas planifier tout votre road trip en Islande, vous pouvez consulter mon article sur le choix d'un circuit organisé .

Road trip Islande routes itineraire

ÉTAPE 1 -  Quand partir en Islande ?

L'Islande est un lieu magique et magnifique toute l'année. Le meilleur moment pour visiter l'Islande dépend vraiment de ce que vous voulez voir (paysages, aurores boréales, baleines, neige...) et de votre confiance en votre conduite.

J'ai écrit un article détaillé Quand partir en Islande   qui couvre :

  • La question de la météo en Islande
  • La durée du jour
  • Les  aurores boréales , les lupins, les baleines, las macareux... et autres intérêts particuliers
  • Les questions de condition de routes
  • et les avantages de chaque mois

Mes préférences vont pour Mai et Septembre avec un accès à beaucoup de lieux, des journées longues mais des nuits suffisantes pour voir les aurores et moins de touristes.

Skogafoss en été

Skogafoss en été

Voici un résumé (pour plus d'informations, lisez l'article complet sur quand visiter l'Islande , y compris les conditions et les choses à voir) :

  • AVANTAGES - Longues heures de lumière du jour, paysages verdoyants,
  • Vous pouvez voir - les champs de lupins (juin-juillet), le soleil de minuit en juin, les baleines, les macareux (mai à mi-juillet)
  • MAIS Haute saison : prix plus élevés, plus de touristes ; aucune chance de voir des aurores boréales (pas assez d'heures sombres).

Mai et septembre-début octobre

Ma période préférée

  • PROS - Encore assez d'heures de jour, couleurs de printemps et d'automne, routes encore en bon état
  • Vous pouvez voir - les aurores boréales, les baleines entre mai et septembre (les orques en mai), les macareux en mai.
  • MAIS moins d'hébergements sont ouverts, temps plus froid
  • AVANTAGES - Pas trop de touristes, paysages magnifiques avec de la neige, faible luminosité intéressante pour la photographie, bons prix.
  • Vous pouvez voir - des aurores boréales, des merveilles hivernales telles que les grottes bleues, des cascades gelées,
  • MAIS Conditions de conduite difficiles, nombreuses routes fermées, peu d'heures de lumière.
  • Si vous prévoyez de faire un road trip en hiver, lisez plutôt cet article.

Skogafoss en hiver

Skogafoss en hiver

Étape 2 - Où aller? Routes, Régions et la Route circulaire

Afin de bien préparer son road trip en Islande, voici un aperçu des différentes régions d'Islande à visiter et de la route circulaire principale qui permet de rejoindre la plupart d'entre elles.

La Route circulaire en Islande (Route 1)

Carte Islande Route 1 villes attractions

Attractions sur la Route 1 en Islande

Le road trip le plus classique à faire en Islande est le tour de la Ring Road, également connue sous le nom de Route 1. Elle est idéale pour avoir une vue d'ensemble du pays.

  • La Ring Road fait 1332 km de long - sans s'arrêter du tout et en restant uniquement sur la Route 1,
  • il vous faudrait 16 à 17h pour faire le tour de l'Islande.
  • Elle est clôturée sur une grande partie, ce qui réduit les risques d'avoir un mouton sur la route (mais pas partout, donc soyez prudent).
  • Un grand nombre des sites les plus célèbres se trouvent le long de la route : Cascades, glaciers, lagons, zones géothermiques, volcans.
  • Vous pouvez voir ma sélection des meilleures attractions sur la Route 1 .

Ou explorer les régions Islandaises

OU vous pouvez vous limiter à quelques régions soit

  • si vous avez un temps limité
  • ou si vous souhaitez les explorer davantage

Voici les principales régions d'Islande avec les choses que vous pouvez vous attendre à voir dans chacune d'elles.

Islande Tourisme Carte Islande Carte - regions

Régions touristiques en Islande

Reykjavik et le Sud-Ouest

Strokkur geyser

  • Région - Reykjavik et la péninsule de Reykjanes
  • Routes - faciles, options pour modérées
  • Principales villes - Reykjavik, Keflavik (aéroport), Selfoss (porte d'entrée de la côte sud)
  • Choses à voir - cascades, zones géothermiques, mouvement des lieux tectoniques
  • Attractions célèbres - Lagon bleu (Blue Lagoon), et le Cercle d'or avec le parc national de Thingvellir, Gullfoss, Geysir et la zone géothermique de Haukadalur

La péninsule de Snaefellsnes

Kirkjufell

  • Région - Nord-ouest de Reykjavik - "l'Islande en miniature". 
  • Routes - faciles aux alentours, quelques options modérées et 4x4
  • Principales villes - Borgarnes pour accéder à la péninsule, Grundarfjordur sur la côte nord
  • Choses à voir - Cascades, fjords, glacier, cratères, formations géantes de lave, plages de sable noir.
  • Attractions célèbres - Le mont Kirkjufell et ses cascades , les falaises de lave d'Arnarstapi et Londrangar, le glacier, les cones volcaniques...
  • Voyez les meilleures choses à faire dans la région dans cet article .

La côte Sud

Fjallsarlon

  • Région - la côte sud 
  • Routes - Facile, principalement la route 1
  • Principales villes - Vik et Höfn
  • Choses à voir - cascades, plages de sable noir, montagnes, glaciers, icebergs...
  • Attractions célèbres - Seljalandsfoss , Skogafoss , Jokulsarlon , Diamond Beach
  • Voyez les meilleures choses à faire dans la région dans cet article.

Le Nord de l'Islande

Pseudocratere à Myvatn

  • Région - Ma région préférée - comme sur une autre planète
  • Routes - principalement faciles, quelques modérées et des options 4x4
  • Villes principales - entre Egilsstadir et la capitale du nord Akureyri
  • Choses à voir - Champs géothermiques, cratères volcaniques, océan Arctique, cascades, formations de lave géantes
  • Attractions célèbres - Dettifoss , Dimmuborgir , zone géothermique de Hverir , Godafoss , lac Myvatn

Fjords de l'Est

Fjords de l'Est

  • Région - Certaines des plus anciennes roches d'Islande, sur la côte est.
  • Routes - faciles à modérées
  • Villes principales - Pas de grandes villes dans les fjords
  • Choses à voir - Forêts, terres agricoles luxuriantes, petits fjords et villages de pêcheurs...
  • Attractions célèbres - En voiture

Fjords de l'Ouest

Dynjandi

  • Région - Péninsule du Nord-Ouest - Région isolée avec une nature sauvage relativement intacte
  • Routes - Pas faciles, mais ouvertes aux 4x4
  • Principales villes - Isafjordur
  • Choses à voir - Cascades, fjords, plages, avifaune
  • Attractions célèbres - La cascade de Dynjandi

Les Hautes Terres Centrales (Central Highlands)

Hautes Terres Centrales

  • Région - Montagnes sauvages et glacier qui ne peuvent être explorés en été qu'avec un 4x4.
  • Routes - Routes F, 4WD seulement
  • Villes principales - aucune
  • Choses à voir - magnifique nature intacte avec des montagnes colorées, canyon
  • Attractions célèbres - Landmannalaugar, canyon secret de Sigoldugjufur
  • Voir mon article sur les Hautes Terres

Les meilleures routes d'Islande pour les road trips

Certaines des routes les plus célèbres d'Islande à inclure dans votre road trip sont :

  • La Ring Road qui vous permet de faire le tour de l'île.
  • Le Cercle d'or, la petite boucle la plus célèbre non loin de Reykjavik - en 1 ou 2 jours - en savoir plus
  • Le Cercle d'Argent, une route moins connue avec des tubes de lave et des cascades - en 1 ou 2 jours - en savoir plus
  • La route autour de la péninsule de Snaefellsnes pour voir "l'Islande en miniature" - en savoir plus
  • F-208 à travers les Central Highlands - 4x4 obligatoire (avec traversées de rivières)

Vidgelmir - tube de lave

Tous mes lieux préférés en Islande se trouvent dans mes eBooks de guides de voyage qui vous aideront à planifier votre road trip :

Planifiez votre voyage de rêve  en Islande !

road trip Islande voyage guide cover small

  • 8 cartes qui facilitent la planification
  • 100+ lieux pré-sélectionnés 
  • Conseils pratiques
  • 130+ photos pour vous aider à choisir
  • Coordonnées GPS des parkings

EN SAVOIR PLUS

road trip ring road Islande voyage guide cover small

  • 2 cartes qui facilitent la planification
  • 30 lieux incontournables + 10 détours
  • 70+ photos pour vous aider à choisir

ÉTAPE 3 - Organiser son voyage en Islande : Combien de temps ?

Le premier critère est, bien sûr : De combien de temps de voyage pouvez-vous disposer... Si vous n'avez aucune flexibilité, vous pouvez passer à l'étape suivante. Si vous avez de la flexibilité, voici quelques faits à garder à l'esprit :

  • La limite de vitesse sur les meilleures routes pavées est de 90 km/heure, mais les sections non pavées sont à 80 km/heure.
  • Vous aurez envie de vous arrêter toutes les 5 minutes pour regarder le paysage changeant ou prendre une photo - c'est inévitable

Combien de temps faut-il pour faire le tour complet de l'Islande en voiture ?

Comme nous l'avons écrit plus haut, sans aucun arrêt et en restant uniquement sur la route 1, il vous faudrait 16 à 17h pour faire le tour complet de l'Islande. Cependant, si vous voulez couvrir toute l'Islande, vous devez ajouter le Cercle d'or, la péninsule de Snaefellsnes, les détours vers les régions du nord de l'Islande et les fjords de l'ouest - donc peut-être 50h de conduite.

Peut-on faire le tour de l'Islande en voiture en 7 jours ?

Avec les longues journées d'été, il est possible de faire le Ring Road en 7 jours. Cependant, vous devez faire très attention où vous arrêter. Vous devez vous limiter aux attractions que vous pouvez voir. Je ne le recommande pas.

Tour de l'Islande en voiture

Par conséquent, je ne vous recommanderais pas de tenter de faire le tour complet du Ring Road en 7 jours, vous seriez obligé de vous presser tout le temps et ce serait frustrant. D'après mon expérience et les discussions avec les guides touristiques locaux, je pense que pour vraiment en profiter, il faut au moins :

  • Reykjavik - Cercle d'or : 2 to 3 jours
  • Snaefellsnes - 2 à 3 jours
  • Sud de l'Islande - 3 à 4 jours
  • Fjords de l'Ouest - 2 à 4 jours
  • Islande de l'Est - 2 jours
  • Nord de l'Islande - 4 à 5 jours (dont 2 à 3 autour de Myvatn)
  • Hautes terres centrales - au moins un jour pour Landmannalaugar avec 4 WD mais il y a tellement plus à voir !

Bien sûr, vous pouvez faire juste un instantané de chaque région avec 1 jour ou 2 jours maximum dans chacune. Mais ce sera précipité.

Temps de route en Islande

Et voici une carte avec quelques temps de conduite pour vous aider davantage :

Carte Route Circulaire Islande temps de conduite

La question du coût d'un road trip en Islande

Votre temps en Islande pourrait également être limité par votre budget. Cependant, il est très difficile de vous donner une idée de celui-ci car il dépend de nombreux facteurs (utilisation du camping-car, type d'hébergement, type de voitures, nombre de voyageurs...).

Le mieux est de planifier votre itinéraire idéal de road trip, de voir le coût et de voir comment l'adapter à votre budget. Une autre option consiste à consulter les forfaits autotours, qui vous donnent une idée globale des prix :

  • ETE - Autotour Islande 7 jours  - Sud de l'Islande et Cercle d'or -  Voir programme et derniers prix
  • ETE - Autotour Islande 10 jours  - Le meilleur de la Ring Road et la péninsule de Snaefellsnes -  Voir programme et derniers prix
  • ETE - Autotour Islande 14 jours  - Une tour bien complet de l'Islande, y compris les Fjords de l'ouest -  Voir programme et derniers prix

ÉTAPE 4 - Réserver son vol

Maintenant que vous avez choisi quand partir, où partir et pour combien de temps, vous êtes prêt à réserver votre vol.

Choisir le vol

Comparer les prix des vols

Tout d'abord, vérifiez les exigences en matière de visa pour votre type de passeport. L'Islande fait partie de l'accord de Schengen sur les visas. Voici la liste des pays où un visa est nécessaire pour visiter l'Islande

Notez que tous les vols internationaux arrivant en Islande atterrissent à l'aéroport de Keflavik . Il faut 40 minutes de route pour rejoindre Reykjavik depuis cet aéroport. Ils ont des navettes et des transferts privés si vous ne louez pas une voiture tout de suite - réservez ici. Alors que l'aéroport régional pour les quelques options de vols internes (comme aller à Akureyri dans le Nord) est situé près de Reykjavik.

Vol Icelandair

ÉTAPE 5 - Louer une voiture en Islande

Maintenant que vous avez une idée approximative de l'endroit où vous allez et du type de routes que vous allez emprunter, vous pouvez décider de la voiture à louer. Voici quelques conseils à prendre en compte lorsque vous louez une voiture en Islande :

  • TIMING - L'Islande est une destination populaire - pour avoir le choix et un bon prix, réservez le plus tôt possible.
  • Classique / 4x4 - Si vous prévoyez de conduire sur des routes en F, un 4WD est obligatoire - Sinon, 2WD est suffisant mais un simple 4WD vous permet de vous engager sans souci sur n'importe quelle route qui vous semble inspirante
  • COMPAGNIES DE LOCATION - Lors du choix de la compagnie, ne regardez pas seulement le prix, considérez l'âge de la flotte, le kilométrage inclus, le service client 24/7, la disponibilité des services...
  • ASSURANCES - Vérifiez tous les types d'assurance et décidez du niveau de risque que vous êtes prêt à prendre. Pour la tranquillité d'esprit, je recommande fortement celle de Gravel Protection

Pour plus d'informations, consultez mon guide complet pour choisir votre voiture de location en Islande (types de voitures, compagnies, assurances, conseils...)

Voiture de location en Islande

Une de mes voitures de location en Islande

  • Mon comparateur préféré (un des mieux noté internationalement) - Voir ici pour comparer les prix des marques internationales de location : Discovercars.com .
  • Ou comparer - il existe de nombreuses agences locales de location de voitures en Islande. Il n'est pas facile de comparer. Sur GuidetoIceland , ils ont rassemblé presque tous les véhicules et vous pouvez comparer les véhicules et les prix pour les dates qui vous intéressent -

Ces deux sites web recueillent de nombreux avis et évaluations de clients.

ÉTAPE 6 - Planifier son itinéraire de  Road trip en Islande 

Ok, il est maintenant temps de creuser plus profondément et de créer un itinéraire plus détaillé. Cela vous aidera à décider où dormir et pour combien de nuits.

Pour vous aider à planifier votre itinéraire :

  • Voir mes suggestions d'itinéraire pour 5 jours en Islande
  • Voir mes suggestions d'itinéraires pour 7 jours en Islande
  • Voir mes suggestions d'itinéraires de 10 jours en Islande
  • Voir ma suggestion pour un itinéraire de 15 jours en Islande
  • Voir mes eBooks avec des cartes pratiques et des informations structurées qui vous facilitent la planification :

Conseils essentiels pour votre itinéraire en Islande :

Lorsque vous planifiez votre itinéraire, n'oubliez pas de prendre en compte les éléments essentiels suivants :

  • Temps de conduite - Prévoyez toujours plus de temps pour aller du point A au point B que ce que Google indique. Vous aurez envie de vous arrêter tout le temps pour admirer le paysage, donc si vous prévoyez trop de temps, vous vous sentirez frustré de ne pas pouvoir le faire.
  • Heures de lumière du jour - Voyez la durée de lumière du jour dont vous disposez lorsque vous voyagez. En raison de la latitude, la longueur des jours varie considérablement. Voyez combien de temps vous avez pour voir tous les sites pendant les journées 
  • Fermetures de routes - Sachez que les routes F (des voies difficiles non pavées avec des traversées de rivières la plupart du temps) ne sont ouvertes que de la mi-juin à quelque temps en septembre. Les dates changent chaque année en fonction des conditions. La plupart de ces routes mènent aux hauts plateaux centraux.
  • État des routes - Sachez qu'en hiver, l'état des routes peut changer brusquement, avec parfois des tempêtes de neige. Ne prévoyez vraiment pas trop de choses
  • Options d'hébergement - Vous ne pouvez pas arrêter votre itinéraire un jour au milieu de nulle part, vous risquez de ne pas trouver de logement. Essayez donc de planifier autour des grands centres, comme indiqué à l'étape suivante.

Mouton route Islande

Exemple d'itinéraire Route 1 Islande en 10 jours 

  • Jour 1 -  Reykjavik à Vik avec au moins Seljalandsfoss, Skogafoss, la plage de Reynisfjara. Dormez dans les environs de Vik -  voir les hébergements les mieux notés.
  • Jour 2 -  Vik à Jokulsarlon avec au moins le canyon de Fjadrargljufur et le parc national de Skaftafell (et Jokulsarlon pour le coucher de soleil) Dormir dans les environs de Jokulsarlon -  voir les hébergements les mieux notés .
  • Jour 3 -  Jokulsarlon à Höfn avec au moins Jokulsarlon pour le lever du soleil, la plage du Diamant, (grotte de glace en hiver), Fjallsarlon, la péninsule de Höfn. Dormir à Höfn -  voir les hébergements les mieux notés.
  • Jour 4 -  Höfn à Egilsstadir - contournement des Fjords de l'Est en voiture Dormir à Egilsstadir -  voir les hébergements les mieux notés.
  • Jour 5 -  Egilsstadir au lac Myvatn (Reykjahlid) - profitez de certaines des attractions du Myvatn. Dormir à Reykjahlid -  voir les hébergements les mieux notés.
  • Jour 6 -  Myvatn - profitez de plus d'attractions de Myvatn (à sauter en hiver) Dormir à Reykjahlid -  voir l'hébergement le mieux coté  (ou à Godafoss pour profiter du coucher de soleil -  voir hôtel )
  • Jour 7 -  Myvatn à Akureyri avec au moins Godafoss, la ville d'Akureyri et l'observation des baleines Dormir à Akureyri - v oir les hébergements les mieux notés.
  • Jour 8 -  Akureyri à Borgarnes avec un trajet plus long, Grabrokargigar et de petits détours possibles. Dormir à Borgarnes -  voir les hébergements les mieux classés
  • Jour 9 -  Borgarnes à Reykjavik et visite de la capitale (alternative : tour de la péninsule des Snaefellsnes ou du Cercle d'or) Dormir à Reykjavik -  voir les hébergements les mieux notés.
  • Jour 10 -  Visite de Reykjavik Dormir à Reykjavik -  voir les hébergements les mieux notés.

Utilisez mon guide de voyage pour choisir les arrêts qui vous intéressent le plus chaque jour.

ÉTAPE 7 - Où dormir en Islande ? Réserver ses hébergements

Comme l'a mentionné l'un de mes chauffeurs de taxi, avec l'essor du tourisme en Islande, les hébergements apparaissent partout, notamment les maisons d'hôtes. Les options sont comme d'habitude : camping, minivan/motorhome, auberges, pensions, hôtels, séjour à la ferme. Quelques points à garder à l'esprit :

  • Pendant la haute saison, les hébergements se remplissent rapidement, surtout ceux qui sont bien situés.
  • Hors haute saison, beaucoup sont fermés, il peut donc être difficile de trouver un hébergement si vous cherchez à la dernière minute (j'ai regardé 6 semaines à l'avance et les options étaient limitées pour la région de Myvatn)
  • Beaucoup de chambres dans les pensions doivent partager les salles de bains - j'ai vu de nombreuses critiques de personnes qui étaient surprises. Donc, lorsque vous réservez, vérifiez les détails !
  • Louer un camping-car ou camper est également une excellente option pour économiser de l'argent et rester plus proche de la nature. Mais sachez qu'il fait froid la nuit, donc soyez attentif à la façon dont vous êtes prêt à voyager. En septembre, j'ai encore vu beaucoup de campeurs ! - Voyez quelques options de Mini-camper et de van
  • plus de conseils dans mon article sur Où dormir en Islande

Hebergement Islande hotels - Islande voyage - Islande itineraire

Des centres d'hébergement pratiques pour se loger dans toute l'Islande :

Hébergements dans le sud-ouest de l'Islande

  • Reykjavik bien sûr - Voir les hébergements les mieux notés à Reykjavik.
  • une autre option consiste à séjourner près de l'aéroport de Keflavik. C'est également agréable - Voir les hébergements les mieux notés à Keflavik.
  • Selfoss est idéalement situé entre le Cercle d'Or et la côte Sud - voir les hébergements les mieux notés

Hébergements sur la péninsule de Snaefellsnes

  • Grundarfjordur est le plus recherché, notamment par les photographes, car il se trouve à 5 minutes du magnifique Kirkjufell - Voir les hébergements les mieux notés à Grundarfjordur.
  • Ou pour une étape sur la route périphérique qui constitue un excellent point de départ d'une journée autour de la péninsule, choisissez Borgarnes - Voir les hébergements les mieux notés à Borgarnes.

Hébergements en Islande du Sud + Fjords de l'Est

  • Vik est le principal pôle touristique de la côte sud. Située entre les cascades et les lagons, elle présente un intérêt particulier avec ses colonnes de basalte et sa plage de sable noir - Voir les hébergements les mieux notés à Vik.
  • À l'extrémité est de la côte sud se trouve Höfn. Un bon endroit pour s'arrêter le long de la route périphérique avant ou après les Fjords de l'Est - Voir les hébergements les mieux notés à Höfn.

Ville de Vik en Islande du Sud

Ville de Vik en Islande du Sud

Hébergements en Islande du Nord + Fjords de l'Est

  • Egilsstadir est une localisation pratique pour faire la transition entre les fjords de l'Est et le Nord de l'Islande - voir les hébergements les mieux notés.
  • Le lac Myvatn a tant à offrir. C'est un endroit fascinant à explorer. Je recommande de passer plusieurs nuits dans les environs pour pouvoir voir tout ce qu'il a à offrir - Voir les hébergements les mieux notés autour du lac Myvatn
  • Akureyri est la capitale du Nord - voir les hébergements les mieux notés

Hébergements dans les fjords de l'ouest

La principale ville touristique des fjords de l'Ouest est Isafjordur, au bout d'un magnifique fjord. Voir les hébergements les mieux notés à Isafjordur .

ÉTAPE 8 - Comment s'habiller en Islande ?

La météo islandaise est vraiment imprévisible. Il faut donc prévoir des épaisseurs facile à ajouter et retirer: pour le froid, pour le vent, pour la pluie, pour le soleil... Vous pouvez aller voir mon article détaillé pour préparer sa valise pour l'Islande .

Le plus important est d'apporter des épaisseurs que vous pouvez ajouter et enlever.

Ou jeter un coup d'oeil à cette version simplifiée pour  faire votre valise :

Comment s'habiller en Islande ?

  • Un manteau imperméable et coupe-vent (version chaude pour un voyage en Hiver)
  • Un surpantalon impermeable
  • Pantalon adapté à la marche
  • Des épaisseurs de vêtements plus chaudes
  • Sous-vêtements thermiques pour les jours froids et les activités de nuit
  • Chaussures imperméables
  • Crampons à attacher à vos chaussures (pour l'hiver)
  • Maillot de bain pour les sources chaudes et le Blue Lagoon
  • Des chaussettes bien chaudes
  • Une écharpes bien chaude qui ne s'envole pas au vent
  • Des lunettes de soleil
  • Et bien sûr, vos sous-vêtements...

Et si vous sortez attendre dehors que les aurores apparaissent il vous faudra enfiler toutes ces épaisseurs 

voyage islande le routard

ÉTAPE 9 - Se préparer à conduire en Islande

Voici une introduction sur la conduite en Islande. Pour en savoir plus, aller sur mon article de 25 conseils pour conduire en Islande .

Règles de conduite en Islande

  • Alcoolémie autorisée = 0
  • Les feux doivent toujours êtres allumés
  • Il faut utilisé un kit main libre pour téléphoner
  • Limitations de vitesse en Islande: 50km/h dans les zones urbaines, 90km/h sur les routes goudronnées, 80km/h sur les autres routes 
  • Les ceintures sont obligatoires pour le conducteur et les passagers

Conduire en Islande - Vidéo

Ne vous inquiétez pas, en été, la conduire en Islande n'est pas difficile il faut juste faire attention à quelques petites choses que je vais vous présenter un peu plus loin. En attendant voici une petit vidéo pour vous donner un idée de ce que cela donne :

  • Pour les quelques F-roads avec croisement de rivières que j'ai emprunté j'avais payé pour une super Jeep et un chauffeur. Je n'ai pas pu filmer le plus difficile des rivières car je me tenais bien accrochée
  • Si vous ne pouvez pas faire du 4*4, ne vous inquiétez pas, il y a déjà beaucoup de très beaux endroits à découvrir depuis les routes normales pendant votre Road Trip en Islande.

Bien gérer son essence en Islande

Le carburant est accessible 24h/24 là où il y a des pompes. Mais il n'y a pas de pompes partout... Parfois on se demande si une pompe seule au milieu d'un champs va fonctionner à minuit mais oui c'est le cas si vous avez une carte de crédit.

Mais comme elles ne sont pas partout, ne prenez pas de risque et prévoyez en remplissant dès que possible lors de votre Road Trip Islande.

Remplissez votre GPS avec les coordonnées

Ce que je déteste le plus en voyage, c'est perdre du temps. Faire demi-tour pour trouver un endroit, manquer une sortie. Parfois, cela mène à l'aventure, mais la plupart du temps, cela ne mène qu'à la frustrationC'est pourquoi je ne loue pas de GPS avec la voiture. J'ai mon propre Tom Tom. Ainsi, je peux utiliser le système MyDrive sur mon ordinateur pour ajouter toutes les coordonnées GPS des hôtels ainsi que les coordonnées des parkings pour toutes les attractions que je souhaite voir. De cette façon, je n'ai qu'à choisir le favori et à suivre les indications !!!

voyage islande le routard

NOTE - Toutes les localisations dans mes eBooks incluent les coordonnées GPS du parking le plus proche, exactement pour cette raison :

ÉTAPE 10 - Se préparer à voyager en Islande 

Communiquer avec les locaux.

Presque tout le monde parle anglais en Islande.

Préparez vous à de nombreux rire ou sourire lorsque vous poserez une question sur un lieu d'intérêt Islandais que vous n'arrivez pas à prononcer. On se souvient tous de l'éruption d' Eyjafjallajökull

Comme dans tous les pays, ils apprécient si vous essayez quelques mots de leur langue (l'Islandais...):

  • Salut – Halló
  • Merci – Takk ou Takk fyrir
  • Santé! – Skál!

Comprendre le nom des lieux

Voici ci dessous, quelques termes qui peuvent vous aider à comprendre les panneaux d'indications, pour savoir ce que vous pouvez voir au bout du chemin :

  • Jökull – Glacier
  • Kirkja – Eglise
  • Sarlon – Lagon
  • Fell – Montagne
  • Foss/Fossar – Cascade
  • Hraun – Lave

Panneau de signalisation road trip islande

Question d'argent

  • Monnaie :  Icelandic Kronur
  • Pourboire :  pas obligatoire
  • Paiement : Distributeurs de cash uniquement dans les villes (donc prévoir en avance) mais les cartes bleues sont prises partout et pour tous les montants
  • Echanger votre cash avant de partir car vous ne pourrez pas le faire en dehors de l'Islande

voyage islande le routard

Nourriture et Boissons

  • Si vous aimez le poisson, vous allez être gâtés.
  • Pour la viande on trouve de tout, mais il serve beaucoup de mouton.
  • Un snack classique en Islande est le Hot Dog. Ils mélangent les sauces, mais rien de très original.
  • Pour grignoter ils aiment le poisson séché mais rien que l'odeur découragera beaucoup d'entre vous...
  • Profitez de la délicieuse eau fraiche qui sort du robinet en provenance des glaciers
  • l'alcool est plutôt cher

Faire les courses

Les supermarchés islandais ne sont pas très grands mais on y trouve une bonne sélection de snacks et repas léger. Vie Nomade a un bon article sur la nourriture en Islande .

Autres conseils

  • Douches : l'eau chaude peut sentir le soufre. ne vous inquiétez pas, cela vient juste du système de chauffage. Pas de danger.
  • Visa : pas de visa nécessaire pour les français ayant un passeport valide et restant moins de 90 jours
  • Wifi - souvent disponible gratuitement dans les stations services. Tous les hébergements où je suis restée avaient le wifi au moins dans les parties communes
  • Téléphone : pas de souci le long de la Route 1
  • Niveau physique - j'étais un peu inquiète avant de partie car je n'étais pas très en forme mais pour la plupart des lieux, l'accès est très facile.
  • N'oubliez d'avoir une assurance !

Et gardez la trace de votre propre voyage !

FR Islande carnet road trip voyage 3

Photographier l'Islande

L'Islande est vraiment le paradis pour les photographes. Voici quelques équipements à ne pas oublier :

voyage islande le routard

  • Votre appareil photo  
  • Des batteries
  • Plein de cartes mémoires (j'ai du en racheter sur place, tellement je prenais de photos...)
  • Une protection pour la pluie (sac plastique ou solution plus évoluée)
  • Filtre ND pour les cascades et les vagues sur la plage aux icebergs de Jokuslaron.
  • Trépied pour photographier les aurores Boréales

Je vous conseille aussi d'emmener une paire de jumelles pour l'observation des glacier ou des macareux.  Allez voir mon guide complet pour choisir des jumelles de voyage (avec comparatif)

Road Trip Islande en Hiver

Un road trip en Islande en hiver est très différent d'un road trip en été. Voici donc quelques éléments à garder à l'esprit :

  • Décembre, janvier et février sont les mois les plus froids - mais ils ne sont pas aussi froids qu'on l'imagine !
  • Ne planifiez pas trop. Les jours sont courts ! Par exemple en janvier vous n'avez que 4h30 à 7h de lumière du jour
  • Début mars est souvent un mois populaire car les jours sont plus longs et vous pouvez voir un peu plus, les nuits sont encore assez longues pour voir les aurores boréales et les grottes de glace sont accessibles.
  • Le début de l'hiver peut être humide, mais vous pouvez avoir de belles routes dégagées avec le sommet des montagnes couvert de neige. J'adore ce genre de moments !
  • Si l'un de vos principaux objectifs est d'admirer les aurores boréales et que vous avez la possibilité de choisir vos dates, regardez le calendrier lunaire, et évitez les jours où la lune est grosse et brillante, car cela réduira votre capacité à voir les aurores boréales.

Pour en savoir plus, consultez mon article sur l'organisation d'un road trip hivernal autour de l'Islande ou les options pour visiter l'Islande en hiver.

Road trip en Islande en hiver

Road trip en Islande en hiver

Voulez-vous en voir plus de l'ISLANDE?

PRECEDENT: 

10 grottes et tunnels de lave en Islande

SUIVANT: 

5 jours en Islande - 4 itinéraires

Guide - Voyager en Islande

Vous aimez ? Partagez sur votre réseau préféré !

Pin Road Trip Islande - Conduire en Islande

Par Claire Robinson Region Lovers SARL 76600 Le Havre VAT FR21845103191

Suivez ZigZag Voyages sur Facebook

Suivez ZigZag Voyages sur Pinterest

Site en Anglais: ZigZagonearth.com

Site en Allemand: ZigZagreisen.de

Site en Espagnol: ZigZagviajes.com

Et découvrez les régions françaises :

Normandielovers.fr

Loirelovers.fr

Mentions Légales / Conditions d’utilisation / Politique de remboursement

Devenir un affilié pour les Guides Road trips ZigZag

ZigZag Voyages participe au Programme Partenaires d’Amazon EU, un programme d’affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.

  • Roadtrip Lofoten

Toniop Photos.

L’Itinéraire du Roadtrip de 15 jours en Islande par étape

Si l’on veut faire le tour complet de l’Islande en 15 jours, mieux vaut définir un itinéraire et un planning bien précis pour optimiser le temps et surtout ne rien rater. Nous vous proposons de retrouver le nôtre en détails sur cette page, et il vous suffira de cliquer sur chaque étape pour voir plus spécifiquement le planning de chaque journée de ce roadtrip et nos photos .

Carte détaillée du Roadtrip par étape :

Voici le tracé précis de notre trajet tout au long de ces 15 jours pour voir un maximum de choses, tout en ne passant pas trop de temps en voiture naturellement !

voyage islande le routard

Étape 1 – Étape 2 – Étape 3 – Étape 4 – Étape 5 – Étape 6 – Étape 7 – Étape 8 – Étape 9 – Étape 10 – Étape 11 – Étape 12 – Étape 13 – Étape 14

Pour aller plus loin, retrouvez ci-dessous chaque étape de ce voyage avec le temps de route par jour et les principales activités et visites effectuées. Vous pourrez ensuite zoomer sur chaque étape grâce aux liens pour voir le détails et les photos de chacune d’elle :

L’itinéraire étape par étape :

Etape 1 : l’arrivée à keflavik et reykjavik.

Arrivée à 16h à l’aéroport international d’Islande (Keflavik). Nous rejoignons ensuite la capitale Reykjavik pour terminer cette première étape.

  • Temps de route : 1h30
  • Activités : Récupération de la voiture, récupération des affaires de camping que nous avons loués, premières courses et premières visites de la capitale.

➜ Zoom sur l’étape 1

Reykjavik

Etape 2 : Visite de Reykjavik et Blue Lagoon

Levé aux aurores pour visiter la capitale Reykjavik, ses bâtiments colorés et ses musées, avant de rejoindre l’incontournable Blue Lagoon à 40min environ de Reykjavik.

  • Temps de route : 50min
  • Activités : Visite de Reykjavik, Blue Lagoon, Grindavik

➜ Zoom sur l’étape 2

blue lagoon

Etape 3 : Péninsule de Reykjanes, Thingvellir et Geysir (Cercle d’or)

Journée remplie, avec le passage par les falaises noires et le Lac Kleifarvatn (route 42) puis récupération de la route 435 pour rejoindre Thingvellir. 2h de plongée à Silfra avant de visiter le parc et de rejoindre Laugarvatn.

  • Temps de route : 3h30
  • Activités : Falaises noires, Lac Kleifarvatn, Parc de Thingvellir, Plongée, Laugarvatn et Geysir

➜ Zoom sur l’étape 3

silfra

Etape 4 : Gullfoss et Sources chaudes de Reykjadalur

Nous continuons notre passage dans le cercle d’or la Cascade de Gullfoss et la descente vers le Sud.

  • Temps de route : 2h
  • Activités : Gullfoss, Secret Lagoon, et visite des environs

➜ Zoom sur l’étape 4

Gullfoss

Etape 5 : Journée à Thorsmork (Parc National Þórsmörk)

Première journée entièrement dédiée à la randonnée avec la découverte du parc national de Pörsmork. Non accessible en voiture, un bus nous y emmène (2h aller, 2h retour).

  • Temps de route : 20min
  • Activités : Parc National de Pörsmork, montagne Valahnukur

➜ Zoom sur l’étape 5

Thorsmork / Porsmork

Etape 6 : Sud de l’Islande avec Seljalandsfoss, Skogafoss et Vik

Reprise de la route du Sud avec beaucoup de points à visiter, nous essayons d’avancer un maximum sur le trajet.

  • Temps de route : 3h
  • Activités : Seljalandsfoss, Skogafoss, Sólheimasandur, Vik, Fjaðrárgljúfur, Svartifoss

➜ Zoom sur l’étape 6

seljalandsfoss

Etape 7 : Svartifoss, Jokulsarlon et Plage de Stokksnes

Nous continuons cette route du Sud riche en paysages avec le glacier du Jokulsarlon pour atteindre les premières fjords de l’Est de l’Islande.

  • Temps de route : 4h30
  • Activités : Jokulsarlon, Höfn, Stokksnes

➜ Zoom sur l’étape 7

Svartifoss

Etape 8 : Fjords de l’Est, Hengifoss et début des Highlands

Découverte des somptueux fjords « Mjóifjörður » et « Seyðisfjörður » avant de rejoindre le Lac Lögurinn et ses environs.

  • Temps de route : 5h30
  • Activités : Mjóifjörður, Seyðisfjörður, Hallormsstadhur, Hengifoss

➜ Zoom sur l’étape 8

Hengifoss

Etape 9 : Dettifoss, Baleines à Husavik et Lac Myvatn

Nous atteignons le Nord du Pays en passant par Dettifoss avant de naviguer en direction des baleines, puis de rejoindre le Lac Myvatn et notre camping à Reykjahlíð.

  • Temps de route : 4h
  • Activités : Dettifoss, Husavik, Lac Myvatn, Reykjahlíð

➜ Zoom sur l’étape 9

Dettifoss

Etape 10 : Journée au Volcan d’Askja – Hautes Terres

Deuxième jour de randonnée pour aller visiter le Volcan Askja, dans une atmosphère lunaire. Nous prenons le bus 4×4 pour plusieurs heures de route avant de rejoindre le centre désertique de l’Islande. Une journée intense et remplie de 12h avant de rejoindre le même camping que la veille.

  • Activités : Randonnée Volcan Askja

➜ Zoom sur l’étape 10

Askja

Etape 11 : Nord de l’Islande (Godafoss, Akureyri et Vatnes)

Reprise de la route du Nord de l’Islande et son relief vallonné pour visiter les chutes d’eau Godafoss et rejoindre Hvammstangi.

  • Activités : Godafoss Waterfall, Akureyri, Sauðárkrókur, Hvammstangi

➜ Zoom sur l’étape 11

Phoques Islande

Etape 12 : Les Westfjords d’Islande, Fjallfoss et Ísafjörður

Nous arrivons dans la partie la moins peuplée de l’Islande, les immenses Fjords de l’Ouest, des petites routes pour des paysages magnifiques.

  • Activités : Visites Fjord, Ísafjörður, Bolungarvík

➜ Zoom sur l’étape 12

Bateau abandonné westfjords

Etape 13 : Fin des Westfjords et Péninsule de Snæfellsnes

Nous redescendons progressivement vers le Sud toujours perdus dans les Fjords de l’Ouest, pour rejoindre la péninsule de snaefellsnes.

  • Activités : Fjallfoss, Visites Fjord, Kirkjufell

➜ Zoom sur l’étape 13

snaefellsjokull

Etape 14 : Cascade de Hraunfossar et retour à Keflavik via Reykjavik

Dernier jour de route pour revenir vers la capitale Reykjavik et rejoindre doucement l’aéroport de Keflavik.

  • Temps de route : 5h
  • Activités : Hellissandur, Hraunfossar, Reykjavik, Keflavik Airport

➜ Zoom sur l’étape 14

hraunfossar

La dernière journée , départ en avion de Keflavik à 7h du matin pour rejoindre l’aéroport de Genève. Pour rappel, nous avons fait le tour de l’Islande en 4×4 de location et en camping pour avoir le plus de liberté et de flexibilité possible.

Grâce à cet itinéraire de 14 / 15 jours pour faire le tour de l’Islande , nous avons pu découvrir une très grande partie de l’Islande et la majorité des plus beaux lieux de l’île. Nous pensons y retourner un jour pour faire passer notre itinéraire par les hautes terres (highlands), des lieux et routes beaucoup moins accessibles mais dont l’état sauvage nous fait rêver !

Retrouvez également notre article sur le tour d’Islande en voiture sur 14 jours avec le nombre de kilomètres, le budget essence et le temps qu’il vous faudra !   ➜ Retourner au Sommaire du site .

voyage islande le routard

Islande : pays de glace et de feu

Découvre tous les itinéraires weroad, nos voyages en islande.

Volcans, sources thermales, cascades puissantes, vallées immenses, sentiers au milieu d'une nature intacte : le Pays de Glace et de Feu est liberté, air pur, force et découverte.

Islande Express

Islande 360° : à la poursuite des aurores boréales, islande 360° : à la découverte de l'île de glace et de feu, islande : là où la glace et le feu se rencontrent.

Tout ce que tu as besoin de savoir

voyage islande le routard

  • Copier l’URL

L'Islande : pays des volcans et des glaciers, des aurores boréales et du soleil de minuit, des routes sans fin entourées de nature sauvage, des macareux mignons, des baleines timides et des chevaux décidément poilus. L'Islande est une île solitaire non loin du cercle polaire arctique, à environ 3 heures de vol de la France. Ici le climat est malicieux et change sans raison - le ciel est presque toujours nuageux, mais cela ne doit pas te décourager : lorsque le soleil décide de se montrer, alors tu comprends immédiatement pourquoi cette île isolée est si célèbre et populaire et pourquoi les voyageurs la choisissent comme destination de vacances. En été, tu vivras la magie du soleil de minuit, et les nombreuses heures de lumière du jour te donneront la chance de découvrir tous les endroits que l'Islande a à offrir - du cercle d'or classique, avec Gullfoss, Geysir et le parc national de Thingvellir , jusqu'aux mille cascades (si nombreuses qu'à la fin du voyage tu n'en pourra plus !), de la lagune glaciaire de Jökulsárlón au puissant Godafoss . En hiver, cependant, les heures d'obscurité sont le théâtre parfait pour les reines de la nuit, les aurores boréales, un phénomène aussi fascinant qu'inoubliable. Ensuite, il y a les grottes de glace du glacier Vatnajokull , le plus grand d'Europe, la magie de la plage noire de Reynisfjara, les baleines à Husavìk et les macareux dans les îles Vestmannaeyjar , et les volcans qui entrent en éruption occasionnellement et créent l'excuse parfaite pour les Islandais : organiser un lave-barbecue (littéralement sur la lave du volcan - et oui c'est déjà arrivé !). Le pays de glace et de feu est ainsi : une fois que tu le respires profondément, une fois que tu le vis, il ne s'en va jamais.

L'Islande en bref

Top 5 à visiter, lagune de jökulsárlón.

cercle doré

Plage noire de Reynisfjara

Îles vestmannaeyjar, meilleures expériences.

Aurores boréales en hiver et soleil de minuit en été

Randonnée sur le glacier Vatnajökull et grottes de glace

Détends-toi au Blue Lagoon

Plats à déguster

Plokkfiskur (soupe de poisson)

Pylsa (hot-dog islandais)

L'Islande a un climat océanique froid mais tempéré, qui est nuageux la majeure partie de l'année.

La langue officielle est l'islandais mais presque toute la population parle couramment anglais.

Décalage horaire

En Islande, le fuseau horaire est GMT.

A Rome, fais comme les Romains

Curiosités, traditions et quelques règles de savoir-vivre en Islande ? Fun fact : si tu vois des landaus avec des bébés islandais dormir paisiblement devant des bars, des restaurants ou des cafés, ne t'inquiètes pas, c'est tout à fait normal ! En fait, les Islandais pensent que de cette manière leurs enfants s'acclimatent à la température- même si nous pensons qu'ils ont simplement trouvé l'excuse parfaite pour profiter de quelques heures de calme et de tranquillité sans bébé !

A savoir si jamais tu devais être invité chez un islandais : il est de bon ton d'enlever ses chaussures et de les laisser à l'entrée - ceci pour éviter de salir le sol de la maison, surtout en hiver !

Pensez également à respecter les lieux que vous visitez : les Islandais sont patriotes et aiment leur île de glace et de feu, alors en randonnée, mieux vaut rester sur les sentiers et ne laisser aucune trace de ton passage !

Elfes, ogres, gnomes, fées et trolls font partie de la culture populaire et, selon les sondages, plus de la moitié de la population islandaise croit en ce "peuple caché" qu'ils appellent huldufólk.

Cuisine islandaise

Non : la cuisine n'est pas l'une des raisons pour lesquelles l'Islande est célèbre. Pour autant, les plats islandais sont très respectables : on mange du poisson (beaucoup et de toutes sortes), des pommes de terre (en quantité) et de la viande d'agneau (tu savais qu'ici il y a plus de moutons que d'habitants ?). Alors tu choisiras quoi ?

Skyr : est un yaourt islandais, protéiné et délicieux. Au supermarché ils en vendent de toutes sortes et c'est parfait pour un bon petit déjeuner ou un dessert après un repas.

Requin (hákarl) : l'odeur est nauséabonde (oui, ça a le goût du poisson avarié) et le goût est encore pire, et on ne sait pas si c'est vraiment un plat typique ou quelque chose juste pour les touristes. Le fait est que le requin, laissé sous terre jusqu'à ce que le poison naturellement présent dans la chair disparaisse, n'est que pour les estomacs vraiment solides.

Soupe de poisson (plokkfiskur) : les soupes sont peut-être l'un des plats que les Islandais font le mieux. Vous pouvez en manger de toutes sortes, avec n'importe quel type de poisson, de viande ou de légume, mais le traditionnel est sans aucun doute le plokkfiskur, composé de dés de flétan, de pommes de terre bouillies, d'une sauce paradisiaque et d'un peu d'ail.

Agneau : comme nous l'avons déjà dit, en Islande, il y a plus de moutons que d'habitants, il n'est donc pas surprenant qu'en matière de viande, l'agneau soit le plus consommé.

Hot-dog islandais (pylsa) : Cela semble incroyable, mais c'est vrai - les Islandais disent qu'ils font les meilleurs hot-dogs du monde. Le stand de hot-dogs le plus célèbre se trouve à Reykjavik et s'appelle Bæjarins Beztu - mais les hot-dogs préparés dans les stations-service en bordure de route en Islande ne sont pas tous mauvais non plus ! Lorsque tu en commandes un, dis simplement : « Ein með öllu, Takk » - ce qui signifie « un avec tout, merci ! ». Ainsi tu pourras déguster un hot-dog avec oignon cru, oignon frit, moutarde, ketchup et remulaði, une sauce à base de mayonnaise, câpres, moutarde et herbes aromatiques.

Que mettre dans le sac à dos

Que mettre dans sa valise pour un voyage en Islande ? Évidemment cela dépend de la saison, mais en général il n'y a qu'un seul maître mot : oignon ! Il est essentiel de s'habiller en couches car le temps change constamment - le même jour d'été, tu peux passer de la pluie et du vent froid au soleil qui apporte avec lui un très agréable 15 degrés. Autre mot important : étanche ! Assure-toi d'avoir des chaussures confortables, déperlantes ou Goretex : avoir les pieds au sec est la clé pour ne pas gâcher un voyage en Islande.

Quels sont les éléments à ne pas oublier ?

- Vêtements thermiques (collants ou pantalons et chemise, et bien sûr plus d'un !)

- Batteries

- Pantalon de randonnée imperméable

- Chaussures ou bottes de randonnée imperméables

- Couette (100 grammes pour l'été, plus lourde pour l'hiver)

- Veste coupe-vent et anti-pluie (la coque doit être claire !)

- Bonnet, gants, écharpe ou cache-cou

- Bouteille d'eau - n'achète pas d'eau en bouteille ! Celle du robinet est très bonne et parmi les meilleures au monde, sans oublier celle des rivières et cascades

Choses à savoir

Lors de la planification de ton voyage en Islande, vérifie attentivement le nombre d'heures de lumière dont tu disposes pendant la journée : pendant les mois d'hiver, elles sont très réduites et il est essentiel de bien planifier les excursions et les randonnées à faire pour ne pas te retrouver sans quelques lumière pour profiter des paysages . Pour l'été, cependant, n'oublie pas un masque de sommeil : la lumière est forte même la nuit !

Tu n'auras pas besoin d'argent liquide : en Islande tout se paie par carte bancaire, pratiquement partout (un pays extrêmement civilisé, il faut bien le dire !)

L'alcool n'est pas bon marché du tout : la bière peut également être trouvée au supermarché (mais la teneur en alcool est ridiculement faible !), Pour les spiritueux, tu devras faire un saut dans les magasins d'alcools, appelés Vínbúðin. Ils ont des heures d'ouverture limitées et l'alcool est très cher - une bouteille de gin commence à environ 80 € ! Si vous souhaitez faire le plein de bières pas chères, nous te recommandons de t'arrêter à l'aéroport duty free avant de partir - c'est le meilleur moyen d'économiser de l'argent !

Si tu veux vraiment explorer l'Islande, vtu devras louer une voiture - et si tu veux faire beaucoup de tout-terrain, mieux vaut opter pour un 4x4 ! Il existe également des circuits en bus, mais la meilleure façon de profiter de l'île de glace et de feu est sans aucun doute la route en voiture. Si tu le souhaites, tu peux également envisager de louer un camping-car, de sorte à ne pas dépenser plus pour l'hébergement. N'oublie pas : tout ici est très cher, alors fais tes calculs avant de réserver pour choisir l'option la meilleure et la plus abordable.

Visa, SIM, coût de la vie : autres informations utiles

Visa : aucun visa n'est nécessaire pour entrer en Islande.

Carte SIM : Tu n'as pas besoin d'une carte SIM islandaise, mais tu peux utiliser l'itinérance européenne selon le plan tarifaire de ton opérateur téléphonique.

Paiements : N'emporte pas d'argent liquide, tu peux tout payer avec ta carte, même les toilettes publiques !

Coût de la vie : L'Islande est un pays cher. Le budget journalier pour les repas est d'environ 60/80€ par personne. Mais si tu t'organises bien, tu peux économiser de l'argent en faisant tes courses !

Prises électriques : L'électricité en Islande est de 220 volts, 50 HZ AC. Les prises électriques ont deux fiches, de type C et de type F. Il est recommandé d'emporter un adaptateur universel !

Le climat tout au long de l'année

L'Islande a un climat océanique froid mais tempéré , qui est nuageux la majeure partie de l'année. Bien qu'elle soit juste en dessous du cercle polaire arctique, même pendant les mois d'hiver, les températures ne descendent jamais de plus de quelques degrés sous le point de congélation - c'est grâce à la présence du Gulf Stream. Le temps est instable et sujet à de brusques changements, avec des hivers froids et longs (octobre à mai) et des étés frais et courts (juin à septembre).

Que voir en Islande ? Les 5 lieux à ne pas manquer

voyage islande le routard

Dans le sud-est de l'Islande, entre les murs de glace de Vatnajökull et la côte atlantique, se trouve le lagon de Jökulsárlón - et si nous devions recommander UN endroit à visiter sur l'île de glace et de feu, ce serait celui-là. D'énormes morceaux de glace se détachent du glacier chaque jour (une vue et un son incroyables) et forment des icebergs qui flottent dans le lagon, créant un paysage presque surnaturel. Une fois fondus, ce qui reste de ces montagnes glaciaires se dépose sur la plage de sable noir voisine et les morceaux de glace, illuminés par le soleil, ressemblent à de petits diamants - d'où le nom de la plage, Diamond Beach ! Nous te recommandons de faire au moins une excursion ici, qu'il s'agisse d'une randonnée sur le glacier (en hiver, vous pouvez également explorer les grottes de glace !) ou d'une navigation dans le lagon à travers les icebergs - attention aux phoques !

voyage islande le routard

Il y a des cascades à gogo en Islande : tu pourrais passer un mois entier à les chercher toutes que tu n'en viendrais pas à bout. Parmi les plus célèbres, nous avons Skógafoss , au sud de l'île : 30 mètres de large et une chute de 62 mètres en font l'une des cascades les plus pittoresques de toute l'Islande. Tu pourras l'admirer d'en bas, ou t'attaquer aux 400 marches qui t'emmènent au sommet et profiter d'un spectacle que tu n'oublieras pas. Ne pourrait-il pas y avoir une légende associée à cet endroit ? Bien sûr que non : on raconte que le navigateur Thrasi, arrivé devant Skógafoss, décida de se cacher à l'intérieur de son coffre plein de trésors, que beaucoup appellent aujourd'hui "le trésor de l'Islande".

voyage islande le routard

Cercle Doré

Si tu ne disposes que de quelques jours mais que vous souhaitez tout de même profiter de la beauté naturelle de l'Islande, tu ne peux pas manquer d'inclure le Cercle d'Or dans ton itinéraire - un classique. Pourquoi c'est cool ? Parce que c'est à environ 1 heure de route de Reykjavik et qu'en une seule journée, vous pouvez voir une cascade, des geysers et une ligne de faille entre deux plaques tectoniques - oui, lis bien. Première étape, le parc national de Thingvellir (à 45 minutes de la capitale), qui s'élève juste entre les plaques tectoniques eurasienne et nord-américaine. À l'intérieur du parc, tu pourras observer la dorsale médio-atlantique, et voici le seul endroit au monde où tu peux la voir au-dessus du niveau de la mer - mais, si tu le souhaites, tu peux également plonger à l'intérieur en nageant à Silfra - une émotion incroyable. Ensuite, il y a Geysir , dans la vallée géothermique de Haukadalur, le premier geyser documenté crachant encore de l'eau chaude aujourd'hui - beaucoup moins pittoresque que le Strokkur voisin, qui explose toutes les 10 minutes et ses jets d'eau atteignent 40 mètres de hauteur. Enfin, pour couronner le tout, Gullfoss : deux sauts, une hauteur totale de 32 mètres et un débit d'eau de 140 mètres cubes d'eau par seconde. Une cascade que tu peux également admirer de près : il y a plusieurs chemins qui mènent à proximité du saut et ils sont presque toujours ouverts tout l'été - même en hiver, cependant, cela en vaut la peine, partiellement gelé et entouré d'un paysage enneigé !

voyage islande le routard

Ok, ok : les plages d'Islande sont pratiquement toutes de sable noir. Mais il n'y en a qu'une qui est connue sous le nom de plage de sable noir : on parle évidemment de Reynisfjara , sur la côte sud de l'île. Mais pourquoi est-elle si célèbre ? Probablement à cause de l'ambiance : ici le paysage est souvent voilé de brouillard et les cheminées se devinent à peine parmi les vagues de la mer qui se précipitent contre la côte. Ensuite, il y a la falaise faite de colonnes de basalte , l'endroit idéal pour prendre des photos - et en fait, de nombreux photographes organisent des séances photo ici, même pour les mariages ! Si tu es dans les parages (obligatoires !), pense à faire particulièrement attention à la mer : ne lui tourne jamais le dos, car les vagues y sont imprévisibles et les courants t'emmènent au large en un clin d'œil, provoquant parfois des accidents - voire mortelle - mais ne t'en fais pas nous te le rappellerons sur place.

voyage islande le routard

Au large de la côte sud se trouvent quelques îles isolées appelées Vestmannaeyjar , qui se traduit littéralement par « îles des hommes de l'ouest » : l'archipel compte une quinzaine d'îles, dont la plus jeune, Surstey , est sortie de la mer il y a seulement 60 ans, et un seul est habité par environ 4 000 habitants, Heimaey . Cette île en particulier a une histoire aussi tragique qu'intéressante : son volcan, l'Eldfell, est entré en éruption en 1973 et a enseveli sous les cendres près de la moitié du centre habité - les Islandais, habitués à des situations de ce type, ne se sont pas laissés prendre au dépourvu et, en fait, ils ont tous été sauvés. Aujourd'hui, tu peux escalader le volcan, qui offre une vue incroyable sur toute l'île. De plus, pendant les mois d'été, Heimaey est l'endroit idéal pour repérer les fameux macareux , qui viennent y nicher - et puis en général ça vaut le coup, on te le recommande, alors vas-y ! Tu peux rejoindre l'île en empruntant un ferry depuis la ville de Landeyjahöfn : la traversée dure une demi-heure et tu peux également embarquer ta voiture, et ainsi explorer l'île en toute tranquillité.

IMAGES

  1. Un voyage en Islande en routard ? Voici le guide

    voyage islande le routard

  2. Blue Lagoon : Lacs : Blue Lagoon (Bláa Lónid) : Péninsule de Reykjanes

    voyage islande le routard

  3. Islande

    voyage islande le routard

  4. Carte Islande : Plan Islande

    voyage islande le routard

  5. Un voyage en Islande en routard ? Voici le guide

    voyage islande le routard

  6. Voyage Islande

    voyage islande le routard

COMMENTS

  1. Voyage Islande

    Un voyage en Islande, terre des extrêmes et des contrastes, à la limite du cercle polaire, voilà l'occasion d'une fabuleuse leçon de géologie. Volcans, glaciers, champs de lave, chutes d ...

  2. Road trip Islande : 10 jours dans un pays incroyable

    Récit complet de mon road trip en Islande de 10 jours. Jours 1 et 2 : Reykjavik. Jour 3 : Parc National de Þingvellir. Jour 4 : Goðafoss et les baleines de Húsavík. Jour 5 : Lac Mývatn et Dettifoss. Jour 6 : les macareux moines de Borgarfjörður Eystri. Jour 7 : road trip d'Egilsstaðir à Höfn. Jour 8 : Jökulsárlón et Svartifoss.

  3. Un voyage en Islande en routard ? Voici le guide

    En conclusion, la meilleure façon de voyager routard et pas cher en Islande…c'est de marcher ! En effet, là, pour le coup, votre budget quotidien sera faible, surtout si vous faites du camping sauvage. Si vous voyager en mode « classique », le budget peut rapidement tourner autour des 100 euros par jour. Facile.

  4. Guide du Routard Islande 2022/23

    Nouvelle mise à jour du Routard, le guide de voyage n°1 en France ! Terre des extrêmes et des contrastes, l'Islande surprend par sa démesure et la splendeur de ses paysages. Volcans,...

  5. Islande

    Guide de l'Islande ! Entre fjords et glaciers, étendues sauvages et mer glacée où évoluent des baleines à bosse, les merveilles naturelles font de l'Islande une destination spectaculaire.

  6. Guide du Routard Islande 2022/23

    6 avis Questions et réponses Feuilleter Offres sur ce produit avec le retrait magasin FNAC Résumé Voir tout Nouvelle mise à jour du Routard, le guide de voyage n°1 en France ! Terre des extrêmes et des contrastes, l'Islande surprend par sa démesure et la splendeur de ses paysages.

  7. Le meilleur itinéraire à suivre en Islande

    Limitées à 90 km/h, les paisibles routes nationales d'Islande offrent des conditions de conduite idéales, tout en permettant de s'émerveiller devant des paysages à couper le souffle. Et n'oubliez pas que si, pour une raison ou pour une autre, vous ne pouvez pas conduire, vous avez toujours la possibilité de réserver un tour de l'Islande avec guide.

  8. Guide du routard en Islande

    Meilleur moment pour voyager : Bien que la Route 1 (le Ring Road, qui parcourt le périmètre de l'Islande) soit ouverte tout au long de l'hiver, il est préférable d'entreprendre cet itinéraire en voiture en été. Les conditions seront plus sûres et vous disposerez d'un grand nombre d'heures de clarté pour vous imprégner des vues de la route. Soyez toujours prudent lorsque ...

  9. Quel est le meilleur guide de voyage pour l'Islande en 2022

    A l'heure du choix de votre guide de voyage, qui du Guide du Routard, du Lonely Planet, du Petit futé ou encore du Simplissisme est le meilleur guide touristique pour un voyage en Islande ? Sommaire Quelles sont les qualités d'un bon guide de voyage pour l'Islande ? Quel est le meilleur guide touristique pour l'Islande ?

  10. l'itinéraire à faire absolument en 4 jours

    4. Jour 4: le Cercle d'Or avec Gullfoss et Geyser, la cascade de Glugafoss. Pour ce road-trip en Islande, nous emprunterons principalement la Route 1 (Road 1), la route circulaire, qui fait le tour du pays. Au vu de la durée du séjour, nous resterons dans le sud de l'île, d'Est en Ouest.

  11. Itinéraire Islande : idées de circuit

    1 circuit pour un voyage d'une semaine en Islande. 1 circuit pour un voyage de 10 à 15 jours en Islande. 1 circuit pour un voyage de 3 semaines à 1 mois en Islande. Ces idées d'itinéraire peuvent être complétées par les informations disponibles dans notre guide à télécharger.

  12. Road-Trip en Islande : les incontournables à ne pas manquer

    L'Islande est une terre de volcans et d'activité géothermique. Explorez la région de Mývatn, où les champs de lave, les cratères et les formations rocheuses sculptées par la nature vous laisseront ébahis. Ne manquez pas de visiter le cratère Víti, rempli d'eau turquoise, une expérience à couper le souffle. Hasselblad.

  13. [Roadtrip Islande] Une semaine à la découverte des ...

    Ce début d'année 2019 m'aura donc permis de réaliser ce rêve et de partir à la découverte des paysages grandioses de l'Islande. Également grande amoureuse de l'hiver, il me semblait tout naturel de découvrir le pays à cette période, sous son épais manteau de neige et de glace.

  14. Voyager seul(e) en Islande

    Le routard solitaire est une sorte d'énigme errante dans le monde : avec tout son équipement chargé sur le dos, cette espèce unique de voyageur marche vers la découverte d'elle-même, elle n'obéit qu'à son désir d'exploration, et cherche à comprendre le monde par elle-même.

  15. Voyage en Islande et road trip

    L'Islande est une destination à paysages aux grands espaces qui conquit tous les amoureux de la nature. Entre les geysers, les paysages volcaniques, fjords ou les sources chaudes, vous serez dépaysé et vous vous retrouverez connecté à la nature. Des vacances en Islande entre aurores boréales et soleil de minuit

  16. Forum Islande

    Location de van aménagé avec 2 enfants en Islande : prix exhorbitants! Islande : Circuit de 5-6 jours - avec 2 enfants de 8 et 5 ans? Blue lagoon ou pas? Un voyage à préparer ? Échangez ...

  17. Road Trip en Islande

    Le road trip le plus classique à faire en Islande est le tour de la Ring Road, également connue sous le nom de Route 1. Elle est idéale pour avoir une vue d'ensemble du pays. La Ring Road fait 1332 km de long - sans s'arrêter du tout et en restant uniquement sur la Route 1, il vous faudrait 16 à 17h pour faire le tour de l'Islande.

  18. L'Itinéraire du Roadtrip de 15 jours en Islande par étape

    Quel itinéraire pour 15 jours en Islande ? Découvrez les étapes de notre Roadtrip de 2 semaines sur les routes d'Islande. Tout notre Parcours pour vous en inspirer et planifier votre circuit autour de l'Islande en 14 ou 15 jours.

  19. Guide du Routard Islande 2024/25 : Collectif

    Collectif. ajouter — 11,99 €. description. Guide du Routard Islande 2024/25 par Collectif aux éditions Hachette Tourisme. Cet ebook est la version numérique du guide sans interactivité additionnelle.Nouvelle mise à jour du Routard, le guide de voyage n°1 en France ! Terre des extr.

  20. Voyage en Islande

    L'Islande : pays des volcans et des glaciers, des aurores boréales et du soleil de minuit, des routes sans fin entourées de nature sauvage, des macareux mignons, des baleines timides et des chevaux décidément poilus. L'Islande est une île solitaire non loin du cercle polaire arctique, à environ 3 heures de vol de la France. Ici le climat ...

  21. Forum reykjavik Islande

    Octobre 5, 2022. Location de voiture sans dépôt de garantie en Islande. Islande. reykjavik transport. 11. 3428. Septembre 16, 2022. Reykjavik et le sud de l'Islande février 2022. Islande.

  22. Voyage : Aurores boréales : les meilleures destinations ...

    L'agence de voyage en ligne Expedia a analysé les données de recherches sur son site pour déterminer quels sont les sites préférés des voyageurs pour observer les aurores boréales. Un ...